20 août 2011 3

USA : le PIB baisse !

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Etats-Unis

Comme c’était à craindre, le PIB de ce 3° trimestre 2011 baisse par rapport au précédent de 2,7 % en pourcentage annualisé, ce qui correspond à une croissance de 0,3 % d’une année sur l’autre, d’après les derniers chiffres des agrégats monétaires publiés par la Fed jeudi soir, ce qui confirme mes analyses précédentes,
Graphique 1 :

La crise qui se développe en ce moment présente les mêmes caractéristiques que celle qui s’est produite avec la faillite de la banque des frères Lehman.
En effet, les Américains augmentent leur épargne de précaution (M2-M1) car ils craignent que leur situation se détériore dans l’avenir proche à cause des conséquences de l’euro crise.
Plus (+) d’épargne, c’est moins d’argent dépensé, donc moins de demande et donc moins d’offre pour y répondre.

Les Américains ont augmenté leur épargne de… 340 milliards de dollars depuis le 1° juin ! Au 1° août, elle atteint 7 400 milliards, record historique,
Graphique 2 :

D’une année sur l’autre, elle augmente de 7,6 % en franchissant ainsi la barre critique des 7,0 % au-delà de laquelle la croissance devient négative selon ma loi sur la masse monétaire libre,
Graphique 3 :

La situation devient atypique avec la baisse du PIB et une augmentation de l’inflation qui atteint 1,8 % en juillet, mesurée par le CPI:LFE (Consumer Price Index for All Urban Consumers: All Items Less Food & Energy)
Graphique 4 :

Cette baisse du PIB se répercute dans la zone euro qui ne pourra pas la supporter.
La sous-capitalisation (ou le surendettement) des big banks too big to fail provoquera alors une chute incontrôlable et létale de dominos

Cliquer ici pour lire mon article de la semaine précédente sur ce thème.

Mots-clés: , , , , , , , , , , , , , , , , ,

3 réponses à “USA : le PIB baisse !”

  1. Amaury dit :

    « les Américains augmentent leur épargne de précaution (M2-M1) car ils craignent que leur situation se détériore dans l’avenir proche à cause des conséquences de l’euro crise. »

    Ne pas sous-estimer l’impact de la dégradation du AAA et des déchirements politiques sur l’opinion des consommateurs américains.

    « La situation devient atypique avec la baisse du PIB et une augmentation de l’inflation. »

    Comment l’expliquez-vous ?

    Encore merci à vous.

  2. [...] Cliquer ici pour lire mon article sur la baisse du PIB aux Etats-Unis en ce 3° trimestre. [...]

Commenter