28 septembre 2011 3

Banques canadiennes

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Banques : Banques américaines

Les grandes banques canadiennes respectent plus ou moins bien les règles prudentielles d’endettement…

La plus grande banque canadienne, la Banque TD (Toronto Dominion) a un leverage (multiple d’endettement, mon µ) de 14,4 ce qui n’est pas catastrophique par rapport aux banques européennes mais assez loin des normes et la tendance haussière n’est pas bonne,
Document 1 :

Gr Bq TD Toronto200920102011 Q12011 Q22011 Q3
Liabilities518,499577,243575,000588,537621,537
Equity38,72042,30241,36841,33043,275
leverage (µ)13,413,613,914,214,4
Tier 1 (%)7,57,37,27,07,0

Sommes en milliards de dollars canadiens.

Il faudrait augmenter les capitaux propres de 17 milliards de dollars pour que TD respecte les règles.

La Banque de Montréal est assez loin des normes avec un leverage de 16,6. Il faudrait augmenter les capitaux propres de 16 milliards de dollars pour respecter les règles de bonne gestion,
Document 2 :

Bq Montréal200920102011 Q12011 Q22011 Q3
Liabilities368,261389,760391,251390,873449,548
Equity20,19721,88021,99322,35527,009
leverage (µ)18,217,817,817,516,6
Tier 1 (%)5,55,65,65,76,0

La Banque Royale du Canada a un leverage trop élevé à 17,2,
Document 3 :
Royal Bk of Canada200920102011 Q12011 Q22011 Q3
Liabilities622,083687,250681,045688,482690,359
Equity36,90638,95640,06540,43540,211
leverage (µ)16,917,617,017,017,2
Tier 1 (%)5,95,75,95,95,8

Il faudrait augmenter les capitaux propres de 26 milliards de dollars pour respecter les règles d’endettement.

CIBC, la Banque Canadienne Impériale de Commerce a un leverage particulièrement inquiétant de 25,7. Il faudrait augmenter les capitaux propres de 19 milliards de dollars pour respecter les règles.
Document 4 :

CIBC200920102011 Q12011 Q22011 Q3
Liabilities324,825339,406350,198370,82349,017
Equity11,11912,63413,02113,28613,562
leverage (µ)29,226,926,927,925,7
Tier 1 (%)3,43,73,73,63,9

Au total, il faudrait globalement 78 milliards supplémentaires pour que ces 4 big banks respectent les règles prudentielles d’endettement.

Seules les big banks des Etats-Unis respectent ces règles.

Les banques chinoises n’en sont pas loin et surtout, elles peuvent les respecter facilement dans un avenir proche, surtout dans la mesure où les autorités sont bien conscientes de l’importance de ce problème.

Le pire se trouve dans la vieille Europe car les dirigeants des big banks ont réussi à imposer leur loi aux autorités, ce qui accentue les problèmes déjà insolubles de l’€URSS où coexistent des pays souverains dont les niveaux et les gains de productivité ne sont pas homogènes mais qui ont une monnaie unique. Cette situation est létale et explosive. Elle menace la croissance mondiale.

Mots-clés: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

3 réponses à “Banques canadiennes”

  1. bertrand dit :

    SVP je pense qu’un clash viendra du plus gros assureur européen qui est AXA et pas d’une banque qui sont soutenues par les banques centrales.

  2. Amaury dit :

    « Le pire se trouve dans la vieille Europe car les dirigeants des big banks ont réussi à imposer leur loi aux autorités ».

    Avec nos grands patrons énarques qui copinent avec les politiques, cela n’a rien d’étonnant…

  3. Néophyte dit :

    Merci pour cette analyse,
    vous serez- t-il possible de nous informer de la sorte sur quelques banques suisses.
    (J’avais apprécié vos mises en garde envers Le Crédit Suisse, et HSBC.)
    Je me demande maintenant quelle sont les plus recommandables…

    Sinon, pensez vous que le politique de la BNS, de fixation d’un taux plancher de convertibilité du CHF à 1,2 euros, peut avoir des conséquence funeste, vis à vis de son bilan, mais peut être aussi, vis à vis des banques cantonales?

    Dans tous les cas, j’attends avec impatience vos prochains articles, toujours instructifs!!

Commenter