22 septembre 2011 3

Binck.fr, suite…

Rédigé par dans la rubrique Banques : Banques Européennes :

Je viens de recevoir une réponse à la question que… je n’avais pas posée à Binck.fr, cf. en commentaire de mon article précédent, reproduit ci-dessous…

Comme je l’ai écrit, Binck.fr est un broker : un courtier en français tel qu’on l’écrivait jadis, c’est-à-dire un intermédiaire qui facilite les échanges financiers entre partenaires.

Les dépôts des clients se trouvent donc dans une véritable banque, c’est-à-dire dans ce qu’on appelait logiquement dans les temps anciens une banque de dépôt.

Le problème est que les autorités européennes sont devenues très laxistes et qu’elles accordent maintenant le statut de banque à n’importe quel établissement financier qui le demande, ou presque, ce qui accentue la confusion dans l’esprit du bon peuple qui n’y comprenait déjà rien.

Il eût été honnête de la part des dirigeants de Binck.fr de préciser que leurs dépôts se faisaient chez ING qui signifie, comme je l’ai rappelé : Internationale Nederlanden Groep, de droit néerlandais.

Dans ces conditions, en cas de tsunami bancaire dans la zone euro, c’est l’entité parente qui est à prendre en considération en dernier recours, donc ING qui détient in fine l’argent des clients de Binck.fr.

J’ai fait une analyse rapide mais pertinente et édifiante d’ING…

La garantie de 100 000 € est celle de l’€URSS, c’est-à-dire totalement illusoire : il n’y a pas un euro (ou quasiment pas compte tenu des engagements) dans les caisses !

Une fois de plus : il ne faut jamais faire confiance aux banques et toujours tout vérifier par soi-même si on veut retrouver un jour ses sous. Même Jean-Claude Le Tricheur a compris que ce qui était inimaginable peut, depuis 2008, se produire un jour !

22/09/2011 à 12 h 37 min
Bonjour,
Nous tenons à préciser qu’il n’y a aucun lien de capital entre BinckBank et ING: Binck.fr est tout simplement cliente de la banque ING. Les dépôts effectués par les Clients de Binck.fr sont logés au sein de la banque ING, entité à distinguer du groupe ING dans sa globalité, comme d’ING Direct, ou d’autres entités spécifiques du groupe ING qui ont des activités variées, avec lesquelles Binck.fr n’a aucun lien.
ING est le prestataire de Binck pour l’hébergement des espèces déposées par nos clients. Ce prestataire pourrait aussi bien être une autre banque, telle que BNP ou autre.
Ce choix de structure se retrouve chez d’autres brokers en France, en ligne ou non.
Par ailleurs, comme toutes les banques, Binck adhère à un fonds de garantie des dépôts, et à ce titre, les dépôts espèces des clients de Binck.fr sont garantis contre la faillite jusqu’à 100.000 euros, et 200.000 euros en cas de compte joint, en conformité avec la Directive européenne (Directive 2009/14/CE du 11 mars 2009).
De même, pour aller plus loin, le choix fait par Binck.fr en ce qui concerne la conservation des titres déposés par ses clients garantit aussi les avoirs de ses clients contre la faillite dans toute la mesure de la réglementation bancaire et financière européenne.
N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez plus d’informations à ce sujet.
Binck.fr

Mots-clés: , , , , , , , ,

3 réponses à “Binck.fr, suite…”

  1. vince dit :

    petite question sur les broker online type binck.fr qui interessera bcp de monde :
    en cas de faillite, est ce que l’on récupere les titres (actions etc) qui sont chez eux, vu que le broker online ne fait « que » les conserver pour nous ??
    Je ne pense pas qu’une garantie à hauteur de 100 000 eur ait du sens puisque ces brokers online ne gardent pas le cash, qui est justement chez ING par ex.
    Merci de vous lumieres
    Vince

    • jp-chevallier dit :

      Le broker ne conserve rien du tout ! Les titres et le cash sont chez leur teneur, ie ING ici. En cas de faillite d’ING, c’est le fonds de garantie qui restitue jusqu’à 100 000 € par personne par bk mais il n’y a pas 1 € dans ce fonds de garantie qui ne garantit donc rien du tout ! C’est ça qui est amusant… mais très difficile à comprendre par…

  2. BFA dit :

    J’ai alerté tous mes Amis. Ils ont été voir leur banque ou Cie d’Assurance : même discours que sur les médias aux ordres !.Et à eux de me répercuter le message convenu en réponse. Alors je suis allée sur le site du dit Fond de Garantie des Dépôts, et j’ai mailé pour que chacun prenne connaissance de la réalité grâce à une simple division avec 70 000 € de base sur 1.8 Md !. Le plus terrible c’est que ce fameux fond dit qu’en cas extrême où il ne pourrait pas assurer, il ferait appel à l’Etat.
    Non mais y’à franchement de quoi rire !.

Commenter