26 octobre 2011 5

BBVA 3° trimestre 2011

Rédigé par dans la rubrique Banques : Banques Européennes :

La banque espagnole BBVA Bilbao vient de publier ses résultats du 3° trimestre 2011…

Son multiple d’endettement (leverage, mon µ) fluctue depuis plusieurs trimestres dans les 14, ce qui correspond à un ratio Tier 1 réel de 7 % environ,

BBVA Bilbao2010 Q32010 Q42011 Q12011 Q22011 Q3
Liabilities526,3516,8525,9532,6546,3
Equity31,535,936,336,138,1
Leverage (µ)16,714,414,514,814,3
Tier 1 (%)676,96,87

Sommes en millions d’euros respectant presque le mode de calcul et les exigences de Bâle III, de la Fed et de ce bon vieux Greenspan (en excluant les minoritaires mais en incluant les derniers bénéfices).

Il faudrait augmenter les capitaux propres de 15 milliards d’euros pour que BBVA respecte les règles prudentielles d’endettement (un µ inférieur à 10 et un Tier 1 supérieur à 10 %).

Aucune amélioration n’est perceptible depuis les 4 derniers trimestres.
La situation des grandes banques espagnoles n’est pas catastrophique mais elles ne pourraient pas supporter les conséquences de la chute des dominos euro-zonards car il leur manque trop de capitaux propres.

Cliquer ici pour lire le rapport du 3° trimestre 2011.

Mots-clés: , , , , , , , , , , , , ,

5 réponses à “BBVA 3° trimestre 2011”

  1. Amaury dit :

    Greenspan: Why European Union Is Doomed to Fail

    http://www.cnbc.com/id/45033013

    • jp-chevallier dit :

      Ce bon vieux Greenspan fait des progrès : il a enfin compris que la France était au Sud, au bord de la Mediterranée !
      Comme le bon vin, il s’améliore en vieillissant !
      Au passage, il est intéressant de noter qu’il a bien relevé (comme moi !) ce transfert indû de richesses du Nord vers le Club Med via les balances des paiements…

  2. BA dit :

    Mercredi 26 octobre 2011 :

    L’Italie émet 8,5 milliards d’euros d’obligations à six mois, forte hausse des taux.

    L’Italie a émis mercredi 8,5 milliards d’euros d’obligations à six mois dont les taux d’intérêt ont fortement augmenté à 3,535 %, contre 3,071 % lors de la précédente émission le 27 septembre, signe de la méfiance des investisseurs.

    Malgré l’adoption de mesures d’austérité draconiennes, l’Italie ne parvient pas à rassurer les marchés, et elle est sous la pression de ses partenaires européens qui exigent qu’elle prenne des engagements fermes en matière de réformes structurelles et de réduction de la dette.

    http://www.romandie.com/news/n/_ALERTE___L_Italie_emet_85_mds_EUR_d_obligations_a_six_mois_forte_hausse_des_taux261020111110.asp

    Plus les jours passent, plus l’Italie emprunte à des taux de plus en plus exorbitants.

    Plus les jours passent, plus l’Italie se rapproche du défaut de paiement.

    L’Italie sera le quatrième domino à tomber.

  3. ratel dit :

    bonjour.
    Ne pourrions nous pas compter quelques petits millions d’euros de fonds propres en plus dans vos estimations,juste un petit peu,sans compter pour zéro tous les à cotés..?

Commenter