29 novembre 2011 6

BNP-Pas de $ !

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Banques : Banques françaises

Comme je l’ai déjà écrit à maintes reprises, le marché interbancaire est totalement bloqué en €URSS (les banques allemandes qui ont des dollars ne veulent pas les prêter à leurs consœurs de peur de ne pas pouvoir les récupérer) et les fonds monétaires américains diminuent leurs prêts en dollars aux banques de l’€URSS.

Les banques de ces cochons de pays du Club Med manquent de dollars (US$) et certaines d’entre elles sont obligées d’en emprunter en urgence à la BCE pour éviter d’être en défaut de paiement dans cette devise et la BCE est elle-même obligée d’en emprunter à la Fed car il n’y a plus assez de dollars dans ses réserves.

Pour éviter, ou retarder, une fin tragique, les dirigeants de BNP ont trouvé des expédients…

Un article du journal Le Matin Dimanche-économie du groupe Edipresse relevé par notre ami Olivier Crottaz rapporte que d’après des informations exclusives recueillies par une journaliste helvète, Elisabeth Eckert, la branche suisse de notre Gos banque BNP-Paribas n’accepte plus aucun financement en dollars !

Document 1 :

Plus précisément, les dirigeants de BNP ont renoncé à financer les opérations en dollars portant sur les marchés des matières premières en Suisse pour éviter de sortir leurs précieuses et rares devises,

Document 2 :

Ne plus faire d’opérations en dollars, c’est une (mauvaise) solution pour éviter d’en emprunter à des coûts prohibitifs, ce qui n’est pas discret et dangereux.
Manifestement, les journalistes Suisses s’obstinent à ne pas respecter l’omerta de la nomenklatura française

Document 3 :

… car ces décisions ont un coût pour les petits Suisses : la branche suisse de BNP licencie des salariés helvètes.

Pas de panique, en France, tout va bien, surtout pour nos Gos banques qui sont les plus solides de monde. D’ailleurs, BNP ne publie même pas de bilans trimestriels car ce n’est pas nécessaire.

Cliquer ici pour voir le blog d’Olivier Crottaz.

Mots-clés: , , , , , , , , , ,

6 réponses à “BNP-Pas de $ !”

  1. Yann G dit :

    Cela rejoint ce que je relatais dans un billet précédent et qui me faisais douter de l’assertion selon laquelle la BNP vendait ses actifs en dollar pour profiter d’une opportunité de marché…

    Yann G dit :
    28 novembre 2011 à 9 h 24 min
    LA BNP veut faire croire qu’elle vend ses participations en zone dollar (700 millions) « pour tirer profit de la demande pour ce type d’actif » mwahahaha !

    ******

    Selon le Financial Times, BNP Paribas envisage de vendre un portefeuille de capital-investissement valorisé à environ 525 millions d’euros.
    BNP Paribas envisage de vendre un portefeuille de capital-investissement valorisé plus de 700 millions de dollars (525 millions d’euros environ), rapporte lundi le Financial Times .

    Citant des sources proches du dossier, le quotidien explique que la banque réfléchit à la cession de plus de 50 participations pour tirer profit de la demande soutenue pour ce type d’actifs, explique le quotidien.

    Il ajoute que BNP Paribas n’a pas encore pris de décision formelle sur ce dossier et que cette cession fait partie des nombreuses options envisagées par le groupe bancaire.

    BNP Paribas et WestLB n’étaient pas joignables dans l’immédiat pour commenter ces informations.

  2. Yann G dit :

    Un point m’intrigue cependant et peut-être m’apporterez vous la réponse.

    Le marché forex se réalise à 40% environ au comptant, le reste est du forward ou du swap.

    Le marché est décloisonné (majoritairement gré à gré) et fonctionne avec des volumes très importants et dans des protocoles garantissant l’anonymat des vendeurs et acheteurs (pour le marché interbancaire spot en tout cas, les particuliers sont obligés eux de recourir à des purs brokers ou à des market makers).

    Aujourd’hui ce marché est organisé autour de plusieurs plateformes, fonctionnant 24/24h, dont les plus importantes sont Reuteurs D3 et EBS notamment pour la paire eurusd.

    Je ne comprends donc pas pourquoi les banques ne vont pas acheter du dollar en vendant de l’euro sur le marché des ECN coté en temps réel et dont la liquidité exclut le risque de défaillance et de contrepartie (il ne s’agit pas de prêt, c’est du cash contre cash). Avec le dollar crunch actuel, bien pire qu’en mai 2010, nous devrions avoir une paire euro-dollar bien plus basse que les 1,17$ de 2010 (point bas de 2010).

    Les banques de la zone euro ont-elles, en accord avec la BCE, décidé de ne pas recourir au marché spot, pour éviter un plongeon de l’euro ?? Pourquoi le recours à une compensation intra européenne ?

    Telle est ma question

  3. BA dit :

    Mardi 29 novembre 2011 :

    Italie : rendements records pour une adjudication de dette.

    L’Italie a dû accepter mardi un rendement record depuis la création de la zone euro de près 8 % pour pouvoir émettre 7,5 milliards d’euros de papier à trois ans, un niveau qui place le coût de sa dette a un niveau de plus en plus difficilement soutenable.

    La Banque d’Italie avait comme objectif de placer entre cinq et huit milliards d’euros de papier, et la demande a approché le haut de cette fourchette.

    Les obligations à trois ans BTP ont été adjugées à un rendement record de 7,89 %, après 4,93 % lors d’une précédente adjudication du même type fin octobre, a précisé la Banque d’Italie.

    Le ratio de couverture s’est élevé à 1,502.

    Pour le papier à huit ans, le rendement moyen est ressorti à 7,28 %, avec un ratio de couverture de 1,538.

    Les obligations à 10 ans ont été adjugées au rendement de 7,56 %, avec un ratio de couverture de 1,335.

    En Belgique, les rendements des obligations d’Etat à court terme ont atteint un plus haut depuis novembre 2008 lors d’une adjudication de dette à trois et six mois également réalisée mardi.

    http://www.lesechos.fr/investisseurs/actualites-boursieres/reuters_00403450-italie-rendements-records-pour-une-adjudication-de-dette-255706.php

  4. [...] is looming. Funding in dollars is even harder. Jean-Pierre Chevallier reports about BNP Paribas struggling with dollar funding.The situation is deteriorating quite fast, but the euro remains relatively stable. Is it the calm [...]

  5. klono dit :

    Et voila le dénouement se rapproche à grand pas.

    ECB Fails To Sterilize Bond Purchases, €9 Billion Shortfall Confirms Euro Bank Liquidity Freeze
    Tyler Durden’s picture
    Submitted by Tyler Durden on 11/29/2011 07:47 -0500

    Those wondering what caused the accelerated reacquaintance of the EURUSD with gravity on its way to what UBS has just dubbed the « beginning of the end » (report to be published shortly), need look no further than the ECB where the ECB had its first failed sterilization since the expansion to monetize Italian and Spanish bonds was launched in August. As noted yesterday, the ECB had to sterilize €203.5 billion in cumulative bond purchases. Instead, it only got bids for €194.2 billion from a paltry 85 bidders. This means that for the first time, as shown on the chart below, the ratio of Bids to Bonds for Sterilization fell under 1. What is much worse, is that this happened on the day of the weekly 7-day MRO, during which a total of 192 banks took a combined €265.5 billion from the ECB’s weekly 1.25% handout. The amount tops the 247 billion that 178 banks took last week and is the second week running that demand hit a new two-year high. In other words, despite demanding the most amount of money in 2 years, the banks were unable to flip all that cash and « sterilize » monetized paper. This is very bad news as it confirms that the SMP program is coming to a forceful close as banks withdraw in their shells and any further PIIGS bonds purchases will be no longer sterilized above some threshold level, somewhere in the high €100′s, low €200 Bns. Whether this is the final straw that pushes the ECB to print outright remains to be seen: it is surely providing the needed dead cat bounce to the EURUSD as hopes that Draghi will finally do as the banks demand have once again resurfaced.

    http://www.zerohedge.com/news/ecb-fails-sterilize-bond-purchases-%E2%82%AC9-billion-shortfall-confirms-euro-bank-liquidity-freeze

Commenter