21 décembre 2011 9

€URSS, Gos banques et US$

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Banques : Banques Européennes

Les interventions de la BCE d’aujourd’hui, 21 décembre, montrent clairement que la panique est montée d’un cran sur les marchés interbancaires qui ne fonctionnent plus du tout dans la zone euro.

Les Gos banques ne pouvaient pas terminer l’année toutes seules (les mouvements de capitaux sont souvent importants à cette période). La BCE a donc été obligée de prêter 500 milliards d’euros à 3 ans en catastrophe et surtout 33 milliards de dollars pour 2 semaines, vraisemblablement empruntés à la Fed dans le cadre des accords de swap.

C’est drôle, personne n’en parle ! C’est pourtant ce qui est le plus important car ce sont maintenant 85 milliards de dollars qui manquent dans les comptes de dizaines de banques, et compte tenu des déficits des balances commerciales et de la fuite des capitaux, il est difficile de concevoir une entrée massive de dollars dans les comptes des Gos banques.

Ça ne peut pas durer éternellement

Un tsunami bancaire avec une chute létale de dominos a été évité de justesse mais la zone euro est maintenant sous le coup (et le coût) d’une dette en US$ qui gonfle vis-à-vis des Etats-Unis.

Heureusement, un autre stratégiste obligataire de Natixis, Cyril Régnat affirme que cette opération de la BCE est « quand même une très bonne nouvelle » mais qu’« il va falloir attendre un peu pour en voir les effets bénéfiques sur les obligations ».

La concurrence est très forte pour Nordine Naam en cette fin d’année pour gagner la palme d’or de l’idiot nuisible 2011 !
Que le meilleur gagne !

Mots-clés: , , , , ,

9 réponses à “€URSS, Gos banques et US$”

  1. BA dit :

    Le gag le plus rigolo de l’année 2011 :

    Espagne : Luis de Guindos, ancien président de Lehman Brothers, ministre de l’Economie.

    Luis de Guindos, ancien président de la banque Lehman Brothers pour l’Espagne et le Portugal, a été nommé mercredi ministre espagnol de l’Economie, a annoncé le nouveau chef du gouvernement, le conservateur Mariano Rajoy.

    Luis de Guindos, 51 ans, ancien secrétaire d’Etat à l’Economie (2002-2004), occupera, au sein du nouveau gouvernement de droite, un poste-clé, chargé de mener son programme économique exigeant, mêlant austérité et réformes, afin de redresser un pays menacé de récession et frappé par un chômage record.

    http://www.romandie.com/news/n/_Espagne_Luis_de_Guindos_ancien_de_Lehman_Brothers_ministre_de_l_Economie211220111912.asp

  2. DominiqueD. dit :

    L’annonce du prêt de 500 milliards d’euros (que les citoyens auront à rembourser si cela se passe mal) n’a même pas duré… une minute sur TF1 !

    Hallucinant.

  3. Sylvain dit :

    Ce Nordine Naam va regretter son attaque – il devient tranquillement l’une des plus savoureuse inside joke de l’année :)

  4. LunarSolar dit :

    Pff.

    Un simple ministre de l’économie en espagne… C’est des petits joueurs ces Lehman brothers.

    à Goldman sachs ils en ont 3 et mieux placés :

    Papandréou en grèce (pour finir le travail de liquidation commencé par Draghi)
    Draghi à la BCE (pour truquer les comptes)
    Monti en Italie (parce que Prodi a pas été foutu de se faire élire)

    Et j’ajoute notre histrion ignare au concours pour la palme de l’idiot très nuisible
    (ou au Goldman Sachs furtif infiltré pour liquider la France.)

    http://ladettedelafrance.blogspot.com/

    Il a mis notre or national en gage au FMI contre un prêt de 150 milliards d’euro-papier-cul.
    C’est merveilleux.

    A ce rythme, en mai 2012 on pourrait bien se retrouver avec Nordine Naam ou Cyril Régnaut président.

    Parce que l’histrion pourrait se casser en hélicoptère et ne plus remettre les pieds dans le pays… comme un président en argentine au début des années 2000.

    à moins que d’ici là la France soit vendue à la Chine pour un Yuan symbolique…

  5. LunarSolar dit :

    correction… Papadémos en Grèce. désolé.

  6. BA dit :

    Mercredi 21 décembre 2011 :

    Pays-Bas : la banque centrale néerlandaise (DNB) pourrait enregistrer une perte en 2011 en raison de la crise économique dans la zone euro, et a décidé de ne pas verser de dividende intérimaire, a annoncé mercredi le ministre des Finances, Jan Kees de Jager.

    « Il faut tenir en compte la possibilité que la DNB, en lieu et place du bénéfice prévu, présente un bénéfice moins important, voire une perte », a indiqué Jan Kees de Jager dans une lettre adressée à la chambre basse du parlement.

    Ces pertes potentielles, la DNB les attribue au programme d’achat d’obligations souveraines (SMP) que la BCE a réactivé cet été, sous la pression des marchés. Mais ces pertes ne sont pour le moment que virtuelles, la banque centrale se devant de valoriser les titres de dette qu’elle possède à la valeur du marché.

    Le ministre a assuré que la DNB, dont l’Etat néerlandais est l’unique actionnaire, a décidé de ne pas verser de dividende intérimaire pour 2011, alors que le ministère des Finances avait compté dans son budget sur un dividende intérimaire de 575 millions d’euros.

    Cette décision aura pour conséquence d’alourdir le déficit du gouvernement néerlandais à 4,6% contre 4,5% prévu initialement.

    En décembre 2010, la DNB avait versé un dividende intérimaire de 1,02 milliard d’euros à l’Etat néerlandais, selon le quotidien économique Het Financieele Dagblad.

    http://www.latribune.fr/actualites/economie/international/20111221trib000672824/la-banque-centrale-neerlandaise-se-protege-contre-des-pertes-potentielles.html

    Et la Banque de France ?

    Combien elle va perdre, la Banque de France ?

  7. DominiqueD. dit :

    Mr Chevallier,

    Si l’on en croit Olivier Delamarche, qui ne manie pas la langue de bois, les banques US, si elles sont peut être en meilleur état que certaines banques de l’UE, ne sont pas forcément exemptes de « manipulations »

    http://minuit-1.blogspot.com/2011/02/videos-olivier-delamarche-sur-bfm.html

    Ce que dit Olivier Delamarche dans une des vidéos, c’est que les acteurs US sont plus forts que nous pour présenter les choses de la meilleure des façons pour eux.
    Ainsi, suivant les normes comptables US, avant de se crasher, Dexia aurait fait un des meilleurs trimestres de son histoire si elle avait adopté ces normes US.
    Et même au niveau gouvernemental US : « Unemployment rate falls As 315,000 people give up looking for jobs. Obama spins this as ‘good news’. » http://www.humanevents.com/article.php?id=47893&s=rcme

    1) ne croyez-vous pas que l’on pourrait avoir une surprise du coté US ?

    2) ou pensez-vous que, grosso modo, cela suffit d’étudier les chiffres « officiels » des 2 cotés de l’Atlantique, car ils sont déjà suffisamment significatifs même s’ils ont subi des distorsions ?

  8. daniel ROND dit :

    Souvenez vous qu’il s’était déjà vanté d’avoir vendu une partie de ce stock d’or (quelle belle affaire !) lorsqu’il était ministre des finances. Depuis le prix de l’or a été multiplié par au moins 4 !

  9. DominiqueD. dit :

    $30 Billion Fund Manager Makes Case for Being Totally on Sidelines in Treasuries and German Bonds
    Michael Platt, CEO and founder of BlueCrest Capital, a $30 billion hedge fund, states the case in an interview on Bloomberg for being totally on the sidelines in short-term US Treasuries and German Bonds.

    http://globaleconomicanalysis.blogspot.com/2011/12/30-billion-fund-manager-makes-case-for.html

    « Bloomberg: Is it going to get worse?

    Michael Platt: We are going into 2012 and the problem is going to get worse.

    The actual process that this has been unfolding under as been extremely gradual and there has been a lot of optimism in the markets that some kind of solution will be found. But unfortunately, the process of bond markets selling off, driving funding costs higher, has been absolutely continual and now as debt rates go up to 7% it becomes a self-fulfilling prophesy.

    Bloomberg: Most of the banks in Europe are insolvent now?

    Michael Platt: repeating … If banks were hedge funds and you marked them to market properly, I would say most most of them are insolvent.
    ………..
    Bloomberg: Do you expect we are going to see a repeat of 2008? There’s going to be something akin to a credit crunch and anybody holding illiquid assets is going to get crushed the same way they were three years ago?

    Michael Platt: That’s what I think. Yeah. What’s going on now is significantly worse than 2008. »

Commenter