31 janvier 2012 2

BNS : bilan au 31 décembre 2011

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Suisse

La BNS vient de publier son bilan au 31 décembre 2011 qui montre peu de changements par rapport au mois précédent, avec cependant une certaine amélioration.

En effet, les capitaux propres représentaient 15,4 % du total du bilan contre 14,5 % le mois précédent, ce qui constitue une amélioration rassurante : ils ne tendent pas à devenir négatifs !

Document 1 :

Le multiple d’endettement, mon µ, leverage en anglais, baisse à 5,5 contre 5,9 le mois précédent, ce qui est loin des sommets dramatiques atteints fin juillet (avant le début des grandes turbulences de l’€ crise),

Document 2 :

Le montant des Comptes de virements des banques en Suisse se maintient à 180 milliards de francs,

Document 3 :

Le bilan de la BNS suit les péripéties de la zone euro depuis la faillite de la banque des frères Lehman qui a créé un choc mondial fatal pour cette monnaie unique contre nature, comme l’a fort justement prédit Milton Friedman,

Document 4 :

L’essentiel du passif de la BNS est maintenant constitué d’apports d’argent, provenant évidemment de l’€URSS en perdition et de capitaux propres qui se renforcent lentement grâce à ces capitaux,

Document 5 :

Logiquement, la BNS ne peut qu’investir l’argent qui entre dans ses coffres que dans des devises : 257,5 milliards de francs qui sont placés malheureusement en euros pour un total de 120 milliards d’euros (57 %), en dollars pour 62,9 milliards de dollars (US$) et le reste en yens, livres et dollars canadiens,

Document 6 :

Heureusement, la part de l’or dans l’actif de la BNS diminue (car l’or n’est pas créateur de richesse, et son accumulation a un effet déflationniste dangereux).
La part des devises est ainsi montée à 74,4 % du total du bilan de la BNS contre 71,2 % le mois précédent,

Document 7 :

Finalement, les 7,7 millions de petits Suisses cernés par les 300 millions de barbares ignares s’en sortent bien, ce qui signifie que des idiots nuisibles peuvent devenir miraculeusement utiles !

Tout est simple, et amusant.

Mots-clés: , , , , , , , ,

2 réponses à “BNS : bilan au 31 décembre 2011”

  1. Deres dit :

    J’ai quand même une remarque négative …
    Tous ces apports en euros sont arrivés du jour au lendemain par décision indépendante des banques européennes. Il ne faut donc pas oublier qu’ils peuvent très bien repartir de la même façon. Un tel mouvement pourrait même être forcé par des législations européennes innovantes même si cela serait très hypothétique. Donc on pourrait brusquement se rendre compte que le roi est nu. Vos cris d’alarme avant cet apport d’argent redeviendraient d’actualité.

  2. ALAIN dit :

    Bonjour,

    Je souhaiterais vous demander votre opinion au sujet de l’inculpation de la banque privée saint-galloise Wegelin & Co (article publié sur Romandie news) par la justice américaine.
    Cordialement,

    Alain Evrard

Commenter