25 février 2012 7

Swissquote 2011

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Banques : Banques Européennes

Les petits Suisses sont les meilleurs banquiers du monde, suite sans fin…

Cette banque respecte les règles prudentielles d’endettement avec un multiple µ (leverage) aux alentours de 10 depuis un certain nombre de trimestres (le total des dettes représente 10 fois le montant de ses capitaux propres), correspondant à un véritable ratio Tier 1 rapproche de 10 % ce qui est parfait,

Document 1 :

Swissquote2010 Q42011 Q12011 Q22011 Q32011 Q4
Liabilities2 139,822 186,902 297,412 379,242 355,96
Equity199,01211,1218,706224,212229,746
leverage (µ)10,810,410,510,610,3
Tier 1 (%)9,39,79,59,49,8

Sommes en millions de francs suisses.

Cette banque respecte donc les recommandations les plus exigeantes de ce bon vieux Greenspan.

Document 2 :

Cerise sur le gâteau : les titres acquis par ses clients (et détenus par elle) sont parfaitement à l’abri de toute faillite éventuelle de la banque conformément aux lois helvètes ainsi que les dépôts dans la limite de 100 000 francs suisses, ce qui n’est pas le cas en France où ce sont les Gos banques qui font la loi et qui la font appliquer : la garantie illusoire (car le fonds de garantie n’a pas un rond !) sur les titres est limitée à 70 000 € par personne et par banque, ce qui est rarement connu des investisseurs français qui font imprudemment confiance à leurs banques.
Une précision pour les idiots nuisibles qui ne comprennent jamais rien aux problèmes économiques et financiers et qui n’y comprendront jamais rien : j’analyse depuis plusieurs dizaines d’années les résultats d’entreprises et de banques, entre autres, et j’en tire des conclusions logiques indispensables, ce que devrait faire toute personne normalement constituée, et je fais partager (via mon site) les résultats de mes travaux à toute personne qui s’y intéresse
et qui désire sauvegarder et valoriser son capital, ce qui est indispensable quand on veut survivre compte tenu de la situation qui règne en Europe

Cliquer ici pour voir les résultats de Swissquote pour le 4° trimestre 2011.

Mots-clés: , , , , , , ,

7 réponses à “Swissquote 2011”

  1. Bravo dit :

    Parfait, mais qu’adviendrait-il de cette banques si Crédit Suisse et UBS avaient de GROS problèmes ?

  2. cpj007 dit :

    Bonjour JP Chevallier,

    avez-vous des chiffres sur CIM Banque ?

    Cordialement,
    CPJ

  3. ferriere dit :

    Je croyais que les parts de SICAV étaient intégralement remboursables et quotidiennemnt à leur valeur de marché…
    De toutes façons ne peut on les transmettre dans des banques saines?
    Disons une banque canadienne installée en France?
    Par exemple.
    Merci.

  4. fanon dit :

    En cas de default de nos banques, ou de sortie de l’euro, même en ayant des comptes en devises (CH, couronne norvégienne…) dans nos banques Françaises, nous ne pourront certainement pas les convertir (voir tous les mécanismes argentins mis en place il y a quelques années)
    En tant que Français peut-on ou doit-on trouver un partenaire bancaire en dehors de notre pays? à titre privé ou de société?
    Être informé m’a permis de placer mes comptes pro chez HSBC en France une des moins pire ayant pignon sur rue d’après votre travail. (j’ose pas aller chez Bami et les 2-3 autres françaises certifiées Bale3 en cas de coup dur personne ne les verra)
    A titre professionnel j’ai maintenant 5 partenaires bancaires pour diversifier le risque mais aucun n’est Bale3, même en évitant les pires banques (SG, CA,BNP…). j’ai l’impression que nous n’avons pas de solutions pour le futur… Entant coté H3+, je n’ai pas de problème pour ouvrir un compte mais je ne sais plus chez qui le faire
    Avez-vous un conseil en plus de l’information que vous nous délivrée
    Merci

    • ycejos dit :

      Votre approche rejoint la mienne ainsi que votre problématique.
      Qu’il semble difficile de trouver des solutions concrètes pour se préserver quand la finance et l’économie n’est pas notre métier.

  5. Hans dit :

    Swissquote, impeccable ! Oui, mais… quand on est français… on y pas le droit :

    « Restrictions locales – Fourniture de services transfrontaliers
    Les produits et services présentés sur le présent site sont autorisés à la vente en Suisse. Ils ne sont pas destinés aux personnes qui, en raison de leur nationalité, siège commercial, domicile ou d’autres motifs, sont soumises à un ordre juridique qui interdit aux prestataires de services financiers étrangers d’y exercer une activité commerciale ou qui interdit ou restreint aux personnes morales et physiques qui lui sont soumises d’accéder aux sites web de prestataires de services financiers étrangers. L’accès à ce site web est interdit aux personnes soumises à de telles restrictions. Ceci vaut en particulier pour les personnes ayant leur domicile aux USA, au Canada, en Grande-Bretagne, en Allemagne, en Italie et en France. »

    ?? :(

Commenter