22 avril 2012 10

La France à la sauce hollandaise

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique France

Tous les électeurs français devraient prendre d’abord et avant tout en considération ce graphique représentant l’évolution de la balance des transactions courantes depuis l’adoption de l’euro : quelle que soit la couleur du gouvernement, le déficit s’accentue,

Document 1 :

Seuls les investisseurs avertis en ont compris l’importance : la dévaluation potentielle du franc français par rapport au deutsche mark est de l’ordre de 80 % car les rendements des bons à 10 ans des Trésors jouent le rôle d’ersatz de monnaie,

Document 2 :

A titre de comparaison, la dévaluation de l’Argentine a été de 60 % après la fin de son arrimage au dollar (US$), ce qui a entrainé de grandes perturbations.

Avant l’adoption de l’euro, du temps du système de Bretton Woods, le franc français aurait été dévalué à plusieurs reprises depuis une douzaine d’années obligeant ainsi les Français à corriger leurs errements, et dans le cadre du système de changes libres qui a suivi, les adaptations indispensables auraient été plus rapides et moins douloureuses.

La situation s’est aggravée mais elle est pour l’instant dangereusement indolore grâce à l’euro-système qui laisse perdurer ces dérives, d’autant plus facilement que les gens du Trésor (AFT, Agence France Trésor) ont su placer la dette publique auprès de gros investisseurs américains et arabes imprudents : 65,4 % des 1 134 milliards d’euros de la dette publique négociable étaient financés par ces capitaux étrangers, soit 872 milliards fin février 2012

Document 3 :

Document 4 :

ce qui permet d’équilibrer paradoxalement la balance des paiements, pour l’instant du moins.

Notre histrion ignare aura refilé la patate chaude à son successeur qui veut se battre contre le monde de la phynance, et surtout les capitaux flottants internationaux alors que ce sont eux qui maintiennent encore la France hors de l’eau.

Le petit père du peuple veut que ce soit l’épargne des Français qui finance la dette publique. S’il le fait réellement, la balance des paiements ne pourra être rééquilibrée que par les transferts des excédents de l’Allemagne, ce qui peut fonctionner un certain temps dans certaines limites, d’autant plus réduites qu’il risque d’y avoir une fuite des capitaux fuyant l’enfer fiscal qu’est la France.

La patate chaude à la sauce hollandaise sera difficile à digérer pour le grand malade qu’est la France.

Tout est dramatiquement simple

Mots-clés: , ,

10 réponses à “La France à la sauce hollandaise”

  1. Danoc dit :

    Ce sera délicieux de voir une Martine Aubry expliquer qu’il faut travailler plus. De voir un Jack Lang expliquer qu’il faut diminuer les coûts dans l’Education Nationale Socialiste. Bref de voir un gouvernement socialiste faire l’austérité.

    Pendant ce temps-là, les albertains du Canada s’apprête à élire leur premier gouvernement aux couleurs du Wildrose Alliance Party. Un parti entre conservateur et libertarien. Ca fait rêver!

  2. Tenshi dit :

    Cher Danoc… je crois pas qu’ils le fassent ainsi. C’est bien évidemment les héritages des incuries passées qui ont flingué le pays. Donc les futurs élus vont pas se priver de faire la part des responsables. Et il va sans dire qu’ils auront bien raison…
    Par exemple un « pauvre con qui va bientôt se casser » qui a légalisé le travail au noir pour un employé légal qui fait ses 35 heures… le fameux « travailler plus … » qui a supprimé des recettes de l’état tout en favorisant le chômage.

    C’est 40 années de refus de prélever pour financer les dépenses de dettes depuis 1973 et « Pompe nos sous »
    (ces baisses continuelles d’impots sur le revenu qui ont creusé les trous dans la colonne recettes)

    Ainsi que d’arrosages corporatistes successifs par les différents histrions qui se sont succédé…
    Notez que les arroseurs sont au moins autant de droite que de gauche… quand on arrose les médecins, restaurateurs, ou quand on fait des réductions débiles sur les panneaux solaires ou les prius des bobos financés par les malus des gens qui ont pas les moyens de se payer des prius et des panneaux solaires.
    (pour une même installation de solaire, en france c’est 22000 euros qui donnent droit à 7000 euros de réduction d’impot, alors qu’en belgique c’est 15000 euros sans toutes ces déductions idiotes)
    Ou même ces idioties de lois qui ont pris fin y’a pas longtemps et qui favorisé la rente locative de certains et rendu impossible l’accès à la prorpiété pour les jeunes.

    40 années de relances kéynésiennes par endettement de l’état pour créer de la croissance à crédit par la consommation de gens qui ne devraient pas en avoir les moyens… (cela assure la réélection des uns et la paix sociale)

    C’est la fin d’un cycle.
    Tout va s’écrouler et on va repartir sur un cycle d’entreprenariat car les rats financiers vont déserter les lieux.

    Sachant que mêmes les gens ayant 10 ans de plus que moi (soit les gens de 35 ans) … donc en tout cela fait les 18-35 ans n’avaient pas encore voté une seule fois que le pays était déjà irrémédiablement endetté.

    Et le pire dans tout ça, c’est qu’on va entendre tous ces vieux cons, ayant vécu comme il faut sur les 30 glorieuses faire chier les jeunes qui bossent dur et qui sont pas spécialement bien payés.
    les mêmes rengaines débiles : « fainéants de jeunes » et « ils veulent pas bosser pour des salaires chinois »

    En plus c’est que vieillards séniles des plus de 60 ans qui sont en politique…

    • Tenshi dit :

      je reposte mais c’est parce que j’ai oublié de vous remercier M.Chevallier.
      Vous avez répondu à ma question de commentaire de l’autre fois par l’intermédiaire de cette phrase.

      « Seuls les investisseurs avertis en ont compris l’importance : la dévaluation potentielle du franc français par rapport au deutsche mark est de l’ordre de 80 % car les rendements des bons à 10 ans des Trésors jouent le rôle d’ersatz de monnaie »

      donc on aurait 1 franc que ne vaudrait que 0.2 deutsche mark

      soit 1 dm = 5 fr …. alors que lors du passage à l’euro on avait 1 dm = 3.5 f
      soit une perte sèche de (5 – 3.5 ) / 3.5 soit 43% du pouvoir d’achat de ceux qui ont gentiment laissé leur argent à nordine naam, expert en devises à natixis.
      C’est bien ça ?

      Une petite question au monétariste, svp…

      Vu le chiffre annoncé, est-ce une bonne chose d’acheter du yuan ou du chf pour se protéger de la dévaluation à venir ?
      (je pense que le taux plancher verrouillé à 1.2 pour le chf/euro ne tiendra plus longtemps… l’euro va décrocher… quand le babar en pédalo aura « fini ses audits » c’est à dire juste après les législatives en france. Tous les piigs auront terminé les élections… la zone euro va pouvoir éclater en deux euro pour les pays du nord, chacun leur monnaie pour le sud dont fait partie la france)

      étant très jeune, j’ai jamais vécu mais un peu entendu parler du « carnet de change » dans les années 80 qui n’autorisait qu’un échange de devise limité pour les populations.

      Quand l’euro sera démantelé, qu’est-ce qui va prévaloir ?
      La lettre marquée sur le billet ? Si j’ai des billets à lettre Z, ils sont émis par athènes, donc grecs, on me refilera des drachmeen échange…)
      ou alors
      La nationalité du porteur du billet… t’es français, donc on te refile des francs quelle que soit la lettre des billets

  3. Conleth dit :

    @Danoc : le commentaire sur le Wildrose Alliance Party est-ce ironique?
    Si ce n’est pas le cas, mieux vaudrait masquer vos commentaires. L’idéologie de ce parti ne fait justement pas rêver : entre autres, rejet de la thèse selon laquelle les activités humaines sont la cause du réchauffement climatiqu, évidemment il faut bien continuer à développer les gisements de sables bitumineux de l’Athabasca , véritable plaie environnementale du Canada.

  4. La Fayette dit :

    « Le socialisme répartit la pauvreté de façon égalitaire tandis que le capitalisme répartit l’abondance de façon inégalitaire ». Winston Churchill.

    Que les français se réjouissent : dans 8 à 12 mois, ils n’auront jamais été aussi égaux…

    • jp-chevallier dit :

      Le socialisme est rampant depuis + de 30 ans en France

    • Tenshi dit :

      étant en emploi du genre précaire, vous me donnez un excellente raison voter pour le répartiteur de pauvreté.

      Ainsi, comme tous ceux qui sont plus haut vont chuter bien bas, c’est comme si je m’élevais à leur niveau de richesse. Comme disait Einstein, tout est relatif.
      Ce qui est une bonne nouvelle selon les stratégistes débonnaires qu’il n’est plus utile de présenter.

      Votons tous en coeur pour la pauvreté égalitariste.
      Dans 10 jours, tous ruinés ! comme l’écrivait Jackouille Attali.

  5. sd dit :

    3,14….le grand écart avec le bund….
    http://www.bloomberg.com/quote/GFRN10:IND

Commenter