28 novembre 2012 3

BCE : bilan… déséquilibré !

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Europe

Le bilan de la BCE est rassurant quand on prend en considération le montant des capitaux propres qui dépasse 500 milliards d’euros depuis deux mois,

Document 1 :

Même avec un total du bilan difficilement imaginable de 3 000 milliards d’euros, le leverage fluctue autour de 5 ce qui est plus que parfait

Document 2 :

ce qui correspond à un ratio Tier 1 supérieur à 20 %,

Document 3 :

Cependant, le bilan de la BCE est inquiétant quand on prend en considération le montant des prêts accordés aux banques qui dépassent 1 000 milliards d’euros et surtout à partir du moment où ils dépassent les dépôts, depuis juin dernier,

Document 4 :

La situation a été pire pendant les grandes turbulences de 2008-2009,

Document 5 :

En fait la BCE équilibre son bilan depuis le mois d’août dernier à partir de cette rubrique 5 absconse Engagements en euros envers d’autres résidents de la zone euro dont le total se monte à 180 milliards d’euros au 23 novembre,

Document 6 :

Les variations de cette rubrique sont considérables d’une semaine à l’autre : de 30 à 40 milliards d’euros !

Document 7 :

Cette situation peut s’expliquer de deux façons :

- soit des établissements financiers dépendants de certains Etats (Allemagne en particulier), empruntent en fin de semaine quelques dizaines de milliards d’euros à très court terme pour équilibrer le bilan hebdomadaire de la BCE, ce qui devrait apparaitre quelque part et être connu,

- soit ces inscriptions comptables ne correspondent pas à des emprunts réels, ce qui est particulièrement très grave, a priori inimaginable pour une grande banque centrale qui ferait ainsi de la pure création monétaire.

Dans le meilleur des cas (le premier) les 180 milliards d’euros empruntés au 23 novembre ne sont pas comptabilisés dans les dettes publiques d’Etats de la zone euro, ce qui est grave et inquiétant d’autant plus que la situation peut continuer à se dégrader.

Dans ces conditions, le trésor de guerre que constituent les 538 milliards d’euros de capitaux propres de la BCE sont une proie bien tentante pour les gangsters que sont les hommes (et les femmes !) politiques, ce qui est grave et inquiétant…

Pour l’instant, tout va bien.
Carpe diem.

Mots-clés: , , , ,

3 réponses à “BCE : bilan… déséquilibré !”

  1. héfaillitos, dieu du bilan bidonné dit :

    à défaut de comprendre ce que sont les colonnes mystérieuses, je pense avoir une idée de ce à quoi cela sert :

    si on crée monnaie pour équilibrer, c’est le mécanisme de l’inflation par la création monnétaire exnihilo.
    Mécanisme, qui réduit le pouvoir d’achat des gens qui ont encore des euros… ou de ceux qui ont prêté à la grèce et qui vont être remboursés bientôt lors du plan de nationalisation des 44 milliards annoncés

    retarder l’arrivée de l’inflation le temps que des amis de Draghi récupèrent leur mise et que cette dernière ait un réel pouvoir d’achat le temps qu’ils s’en délestent, c’est ce qà quoi doit servir cette colonne bidon.

    quand les gens importants proche de draghi seront remboursés, on pourra laisser inflationner, ces gens-là se fichant éperdument du reste du monde.

  2. Deres dit :

    Donc l’argent des LTRO qui est censé être neutralisé par les dépôts et ne servir qu’aux échanges inter-bancaires est en train de fuir vers l’économie. Le dispositif de compensation mis en place par la BCE via la rubrique 5 est non décrit et ne garantit donc pas la bonne neutralisation des sommes sans création de monnaie.

Commenter