16 novembre 2012 36

France : croissance ou récession ?

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique France

D’après les chiffres de l’Insee, le PIB de ce dernier trimestre aurait augmenté de 0,9 % par rapport au trimestre précédent en taux annualisé, ce qui est contraire à tous les indicateurs précurseurs et à ce que tout le monde peut observer…

Document 1 :

En effet, le PIB réel (en prix chainés, c’est-à-dire en prix constants, sur la base de 2005) n’a augmenté que de 1,8 milliard d’euros depuis le 1° trimestre 2011, soit 0,4 % en tout sur 7 trimestres consécutifs et les dépenses des ménages ont baissé de 1,2 milliard !

Document 2 :

TrimestresPIBMénages
2011T1449,4253,8
2011T2449,6251,6
2011T3450,5252,3
2011T4450,6252
2012T1450,5252,3
2012T2450,2251,9
2012T3451,2252,6

Sommes en milliards d’euros.

En fait, l’Insee annonce une croissance positive presque à chaque trimestre mais révise en baisse les chiffres des trimestres précédents !

En effet, la croissance a été négative au premier trimestre et au deuxième trimestre par rapport au précédent : respectivement de – 0,1 % et de – 0,2 %, ce qui signifie que la France aurait dû être déclarée officiellement en récession selon les règles habituelles.

A ma connaissance, je suis le seul à avoir calculé ces chiffres ! Il n’y a plus aucun économiste en France. Il ne reste plus que des mulots spécialistes du couper-coller des déclarations officielles.

Autre résultat de calculs élémentaires : la croissance tombe quasiment à zéro en pourcentage d’une année sur l’autre,

Document 3 :

Comme je l’ai déjà écrit : Pendant les 30 Glorieuses, la croissance française était supérieure à celle des Etats-Unis, mais la tendance s’est inversée par la suite, au point qu’elle va devenir franchement négative,

Document 4 :

Même graphique avec des courbes de tendance,

Document 5 :

1981 est l’année charnière à partir de laquelle tout a empiré.
Les Américains se sont ressaisis avec les Reaganomics. Il n’y aura rien de tel en France qui est durablement condamnée à une croissance nulle voire négative à l’avenir et à un désordre grandissant.

Tout est simple.

Mots-clés: ,

36 réponses à “France : croissance ou récession ?”

  1. GBL dit :

    Vous êtes vraiment très très fort pour être en mesure de déterminer un changement à partir de 1981 !

    Soumettez les courbes à une dizaines de personnes, sans leur indiquer à quoi elles correspondent et sans l’échelle des temps, et je doute qu’une seule n’identifie un tel changement.

    • jp-chevallier dit :

      Vous auriez dû lire le graphique avant de vous manifester !

      • BFA dit :

        Non JP, désolée.
        GBL ne Veut pas lire les graphiques !, car GBL le dit lui-même, entre autre, : « sans échelle des temps ».

        Non mais GBL, vous rendez-vous compte de ce que vous dites ?, et sur un ton pas sympa en plus !.
        Sur le site de JP, on n’est ni de Droite, ni de Gauche, ni du Reste. On est de Rien de tout celà qui nous pourrit l’existence année après année, décennie après décennies !.

        GBL !, le Parti du Plancher des Vaches et le bon sens ( la réflexion, la jugeotte ! ), çà vous cause quelque part ?….
        Bien cordialement.

  2. DrStef dit :

    @GBL Les deux derniers graphiques remontent jusqu’en 1950. Meme moi avec un PhD, j’arrive a le voir.
    1981 c’est l’effet combine d’une liberalisation aux USA et de l’arrivee du socialisme en France… L’heritage de Reagan a permis la longue croissances des 90s. Il a depuis ete un peu dilapide avec une depnse du federal de retour a ses sommets…. helas. Mais ca va revenir :-)
    L’Europe ne se remttra jamais de son « welfare state » et du socialisme dans certains des pays membres. Et l’UE sera depassee par les USA dans les 5 annees qui viennent.

  3. Elias dit :

    Merci pour cette analyse. Effectivement, nos dirigeants nous prennent pour des cons.

  4. Olivier dit :

    Pourquoi ont ils raisons ?
    Parce que nous le sommes ?

  5. Olivier.M dit :

    Ils ont raison pour plusieurs raisons dont une primordiale:
    « la mentalité française » entr’autre.
    Si demain quelqu’un voulait faire passer les réformes nécessaires (mais il est trop tard) au changement, la sortie de l’euro, la dévaluation, expliquer aux Français que ce sera très dur pendant les 5 prochaines années puis que cela irra mieux, et surtout, surtout, allez expliquer aux Français qu’il va falloir oublier l’assistanat social.
    Comme cela est pas possible en France, hé bien nos politiciens entretiennent le foutage de gueule, avec franchise et sérénité !.

    Il faudra une bonne rouste au Français de base, pour comprendre que sa pousse pas dans les arbres l’argent, mais comme le dit et le répète Mr Chevalier, c’est l’argent réellement gagnée qui compte au final !!.

    A la décharge des Français, si nos politiciens avaient respecté le vote du référendum, nous n’en serions peut être pas là non plus.

    Un élément résume bien la situation:
    Encore actuellement il est difficile d’entrer aux US, et il y a plein de pauvres immigrés. Mais à la différence de la France, il ne sont pas venus pour les aides sociales, mais pour le rêve américain. En France c’est pour le rêve sécurité sociale et Assedic… y a comme un hic…

  6. BFA dit :

    @ Olivier M et H : Stoooooooop !, si je puis me permettre.
    Inutile de chercher des boucs émissaires là où il n’y a pas la place !.
    Les « français » ? = il n’y a qu’à regarder les « manuels » de l’Education Nationale ! = je ne déploie pas le sujet !!!!. Qui contrôle et maîtrise d’Education Nationale ?………
    On commence déjà par là !. Et on comprends la suite !. Les moutons de Panurge çà se forme dès la plus tendre enfance !.
    Subventions et crédits ? : c’est Qui qui a forgé les esprits à cette pratique qui se doit être « religion d’Etat » et donc d’être la règle ?………
    Quel Citoyen de République dite Démocratique ( définition des mots ? ), forgé dès sa plus tendre enfance à faire confiance en l’Etat, sauveur et rédempteur de tous les maux, pourrait-il se comporter, logiquement, autrement que ce que nous voyons et constatons ?.

    C’est pour celà que je parle de Monarchie déguisée en République ; du moins en France.

    Au fait ? certains savent-ils qu’à l’époque de Louis XV de France, et bien avant, les polonais élisaient leur roi ?……….. ; et que ce roi élu n’était pas forcément un polonais !.

    Et pendant qu’on ne s’instruit pas, les euro-technocrates tissent leur empire sur les millions d’autruches qui ont la tête dans le sable par Devoir envers l’Etat Providence !.
    Et l’Etat Providence est tellement fort maintenant, qu’il est assuré que les autruches la boucleront pour ne pas avoir à renoncer à leur petit confort et à leur petites économies !.

    Moi, petite chose sans intérêt, je revendique depuis moult années le Droit d’aller cirer les chaussures dans la rue pour manger, sans que l’Urssaf, le Rsi, les Administrations de tous poils de l’Etat viennent me pourrir la Vie et me retirer le pain de la bouche au nom de de leur Satanique Bible !.

    Le Rsa ?, la Cmu ? : j’ai rien demandé de tout celà !. Je suis éligible parait-il !. Je réponds que je préfère crever la gueule ouverte !, mais en expliquant pourquoi. On me regarde avec des yeux ronds plein de points d’interrogation. Je me suis faite une réputation de « tcharbée » !.

    On me dit :  » mais t’as cotisé !, tu y as droit ! ».
    Et là je cherche le mur pour aller, en riant, me fracasser la tête contre le mur ! ( je me suis fait des bosses, en vrai ! ). Et j’explique ! et je dis : pour l’instant vous ne vous rendez compte de rien, mais demain vous serez comme les grecs, les espagnol, les italiens, les portugais !…. bref, comme moi ! petite auto entrepreneuse de… merde !.

    Oh !, bonne nouvelle, d’après la FedeAE, on n’aura pas à payer le CET pour ce qui sont en 4ème année d’activité !. C’est quoi le CET ?, çà remplace quoi le CET ?…… ( ah, je rigole !!!!!!!!!!! ), et c’est calculé sur quel indice le CET ?.
    Cà c’est comme la cotisation du 1 % énoncé étatiquement : LIBERATOIRE !.
    Celà veut dire quoi ? Libératoire ?. De toute évidence, la Définition de Bercy n’a rien de commun avec le Dictionnaire ni le commun des mortels !.
    En ex Urss, on appelait çà : la Dialectique !.

    Grand Merci Jean-Pierre de nous faire remarquer chaque jour que nous sommes en €URSS !,
    Merci de nous rappeler, d’après les graphiques ( revus trimestre après par l’Inse à la baisse !, info inaperçue parce que si vite divulguée sur les antennes de la 5ème colonne journalause ) que nous sommes entrés bel et bien en………Récession !.

    Un regard sur la politique de l’Hexagone-France :
    Le « boutonneux » emboite maintenant le pas du « nain » ?.
    Le « nain » a reculé pendant 5 ans. Puis tout à coup il a accéléré le moteur avant les présidentielles ( Tva sociale ) alors que 4 ans avant il avait abandonné !. Pourquoi ? on ne sait pas !. Peut-être pour préserver la Paix Sociale ?!…………
    Concernant le nouveau monarque : la Tva, dite sociale, en 2014 ?………. Sans parler du Reste ?…………. : on sent le mec qui maitrise bien le Sujet et l’Enjeu !, euh !, pardon son staff de Con-seillers économiques et monétaristes !!!!!!!!!!!!! . Et ce type a été élu pour représenter le Peuple, diriger ses intérêts ? ; il parait qu’il a des diplômes en Economie et plein d’expériences de terrains !!!!……..
    Vu les profils des candidats, et le mode de scrutin à tous niveaux ………
    Quelle magnifique Démocratie !, effectivement.

    Pour ma part, j’en ai franchement plus que ras le bol de ce Théâtre pathétique et de Tous ces acteurs médiocres !. Parce que la France est le Théatre de Guignol, avec des Acteurs carriéristes !.
    Serait-ce nouveau ?…….. Bien sur que non ! ; l’Histoire, la Vraie, est là pour nous le rappeler !.

    Ah!, au fait !. Savez-vous où à eu lieu le premier génocide en « France » au Nom de sa République ?…………

    « Liberté ?, que de crimes perpétrés en ton nom ! ». La lame est tombée sur le cou de cette femme après qu’elle ait prononcé ces mots !.

    Je défends la Monarchie ?, moi ?!.

    Oh ?!, les Autruches la têtes dans le sable, vous n’avez encore réalisé qu’on a coupé la tête de ceux à qui on voulait prendre la place en se servant du Peuple ?!………..

    La guéguerre des Partis ……

    Quand on regarde l’Histoire …………. !!!!. Mais surtout pas dans les manuels d’Instruction Nationale !! que diable : on laisse l’Individu chercher par lui même si celà lui fait plaisir ! ; et surtout !, on le lobotomise dès sa tendre enfance pour qu’il n’aille surtout pas l’envie de chercher par lui même. Apprendre à apprendre ? mais quelle horreur ma bonne dame !.

    Mais le Reste du Monde n’est pas Français !.

  7. BFA dit :

    Ah au fait ?, cher Amis Suisses : combien d’expatriés chez vous ?, et ce, depuis………… ? Humm ?…..
    Pourquoi ? ; je vous laisse le soin de nous l’expliquer, ici, en toute franchise,loyauté, et objectivité !.
    Et quelle bonne manne les travailleurs frontaliers !.

    Et les Elus locaux français frontaliers, expliquez-nous un peu votre stratégie financière !.

    Questions ouvertes. Combien de réponse ici ?………….
    L’Avenir nous le dira !.

    Bien à Tous.

  8. BFA dit :

    @ Ratel
    Suite étude du 15 novembre dernier concernant le graphique des banques systémiques, vous demandez ce qu’il en est du Bilan du Crédit Mutuel.
    J’avoue ne pas comprendre.
    D’après la Pub, il parait que ce sont les clients de la banque qui décident………….
    Vous ne devez pas avoir de chien à qui parler Ratel !, en même temps que vous calculer les comptes de votre banque. Puisque si vous posez la question, j’en déduis que vous y êtes client !.
    Désolée pour l’ironie quant à la situation.
    Bien cordialement à Vous.

    • Héfaillitos, dieu grec dans la dèche dit :

      C’est une bonne nouvelle pour ces idiots utiles que sont les sociétaires clients : ils sont propriétaires donc financiairement responsables d’une boite qui a

      un « stock » de 600 milliards de dettes
      un « tampon » de 35 milliards de fonds propres…
      quant aux divers flux, en particulier ceux sortant, je ne sais pas : cela dépend de leurs prets immobiliers qui ne seront pas remboursés, et de leurs stratégistes obligataires qui gèrent les placement de père de famille appelé l’assurance-vie.

      je suis toujours plié en deux quand je vois leurs pubs… les crétin sociétaires débonnaires, proprios de 600 milliards de dettes :)

      D’ailleurs, un info que personne ne s’est amusé à relever : les fameuses assurance-vie auparavant insaisissables vont bientôt le devenir… en étant ajouté au ficoba (truc orwellien qui fiche les gens qui ont un peu sous sur un compte, un livret… et donc maintenant en assurance vie chez un bankster franchouillard)
      si vous avez plus d’infos, merci de faire suivre.

      c’est d’ailleurs une chose à creuser quand comme MChevallier on parle de ce dont les autres ne parlent pas.
      si vous avez des liens ou autres infos relatifs à cette affaire, merci de faire suivre.

    • ratel dit :

      bonjour. je ne vois pas ou est le problème de demander les ratios du Crédit Mutuel comme n’importe quelle autre banque.je suis client du CM mais pas sociétaire.Mr Chevallier me smble le meilleur pour donner des ratios justes,si d’autres savent faire je suis preneur.Merci

  9. Gilles dit :

    Lu sur le blog »aux infos du nain », un article qui me semble très intéressant des « Echos ».
    Ou, lorsque le tsunami annoncé en tant que tel, n’arrivera peut-être jamais…

    http://blogs.lesechos.fr/echosnoclastes/quand-la-bce-organise-la-faillite-souveraine-a11951.html

    • Héfaillitos, dieu grec dans la dèche dit :

      Ce scénario correspond à mes prévisions :
      un bis répétita larvé du krasch des années 30 qui sera lissé par la fusion des états en faillite par l’intermédiaire de la monnaie tenue par les rigolos de Goldman-BCE

      la nomenklatura sacrifiera tout à son infecte création frankensteinienne qu’est l’euro
      la BCE deviendra la plus grosse lessiveuse à dettes non remboursée de l’histoire
      les eurozonards vont le payer très cher, et en souffrir longtemps.
      les banques seront systémiquement sauvées quelle que soit leur incompétence
      les gens seront systématiquement montrés du doigt : les fainénants de chomeurs, les vilains assistés qui ont été licenciés pour avoir refusé de diviser par 3 leur salaire quand les prix augmentent…

      en résumé macroéconomique :
      les Gos banquiers de le BCE-cratie nous ont donc concocté la politique anti-Maoïste du « grand bond en arrière », c’est le capitalo-communisme : on euro-privatise les profits et on euro-socialise les pertes quand ce système arrivé au bout doit être purgé… comme c »est le cas tous les cycles de Kondratiev.

      ********************************************************************************

      une question me vient car je ne maitrise pas tout à fait les conséquences de ces actions :
      quand la BCE va annoncer qu’elle « prend les pertes » comme tous les prêteurs junior, cela va–til enfin entrainer une baisse de la parité euro/dollar ?

      Sinon, pour le « cadre global » du scénario décrit dans le lien donné par Gilles, est-ce que cela correspond à vos anticipations, M.Chevallier ?

      • jp-chevallier dit :

        Il serait intéressant de reprendre la problématique de l’€clatement…
        L’auteur de cet article ne comprend pas bien ce qu’il écrit : il précise que jadis, quand un pays était sauvé par le FMI, c’était toujours après une dévaluation, ce qui est incontournable, la conclusion logique est (une fois de +) que l’€ système doit éclater !

        • Gilles dit :

          « …l’ € système doit éclater. »
          Ce qui exclut de fait pour vous, la possibilité d’une disparition larvée de l’ €système ou d’une lente agonie? Pourtant il me semble me rappeler que dans vos articles précédents vous parliez de cette dernière hypothèse comme malheureusement plausible. Qu’en est-il?
          Cdt

  10. BA dit :

    Lundi 19 novembre 2012 :

    Zone euro/Grèce : pour Berlin, un effacement de la dette n’est « pas imaginable ».

    Berlin a répété lundi son opposition à tout nouvel effacement partiel de la dette grecque, jugeant « pas imaginable » une telle mesure qui coûterait cher aux pays créanciers, Allemagne en tête.

    Le FMI a par ailleurs, en fin de semaine dernière, affirmé qu’il appartenait « sans doute » aux Européens de passer à l’action pour ramener la faramineuse dette du pays à un niveau « supportable ».

    Le secteur privé ayant déjà consenti un effacement de dette de 107 milliards d’euros en mars, les regards sont braqués sur les bailleurs de fonds publics de la troïka (FMI-UE-BCE) qui se renvoient la balle afin de ne pas avoir à payer l’addition.

    Rappel :

    Vendredi 2 novembre 2012 :

    Or le niveau de la dette grecque n’est pas viable et l’hypothèse d’arriver à un taux d’endettement de 120 % du PIB en 2020 ne semble pas atteignable. Dans son projet de budget, le gouvernement estime le niveau de la dette à 189 % pour 2013 et à 220,4 % pour 2016.

    http://www.lemonde.fr/economie/article/2012/11/02/la-cour-des-comptes-grecque-juge-anticonstitutionnelles-des-coupes-dans-les-retraites_1784785_3234.html

    Dette publique de la Grèce :

    2012 : dette publique de 175,6 % du PIB, selon la prévision du gouvernement grec. La dette augmente, augmente encore, augmente toujours, alors que le premier défaut de paiement de la Grèce a effacé 107 milliards d’euros de dettes.

    2013 : dette publique de 189,1 % du PIB, selon la prévision du gouvernement grec.

    2015 : dette publique de 207,7 % du PIB, selon la prévision du gouvernement grec.

    2016 : dette publique de 220,4 % du PIB, selon la prévision du gouvernement grec.

  11. Héfaillitos, dieu grec dans la dèche dit :

    désolé, c’est pas mon premier commentaire….

    juste pour signaler que quelqu’un utilise vos données sans « rendre à Caesar », donc sans vous citer

    http://www.atlantico.fr/decryptage/banques-francaises-merci-fuite-capitaux-eric-verhaeghe-549257.html?page=0,0

    « Au troisième trimestre, il est de 23 pour la Caisse d’Epargne (groupe BPCE), 24 pour la BNP, 29 pour la Société Générale, et… 43 pour le Crédit Agricole. Mon Dieu ! Quel vilain chiffre pour nos bons paysans qui aiment dormir sur leurs deux oreilles, les reins bien calés sur leur matelas de liquidités. Comme qui dirait, cette dérive prudentielle de nos banques est un peu anxiogène. »

  12. Olivier.M dit :

    Ok Mr Chevalier sur le princiPE QUE L’EUROZONE doit exploser.
    Toutefois le point de vue de Héfaillitos est intéressant. Nos élites eurozonardes sont capables de tenir ce système encore longtemps.
    Que se passera t il si la situation perdure? Et si elle doit éclater comme vous le pensez, pourquoi cela est indéniable? (on connait les raisons économiques qui nécessitent son éclatement, pour un avenir meilleur mais sans avenir meilleur voulu et souhaité le système peut il perdurer à la sauce Japonaise? (je sais que la composition de la dette japonaise et la situation sont différentes , mais c’est pour marquer la situation atone des zones).

    Alors pourquoi ne pas partir du corolaire que la situation va durer et que les Tsunamis seront à tout prix évités? En partant de là vision finalement pessimiste contrairement à ce que nos élites ignares veulent nous faire croire, quel sera l’avenir économique?
    On s’enfonce dans le mensonge, la manipulation. etc… les marchés absurdes montent et montent, les marchés Européens servent à quoi? Regardons simplement aujourd’hui. Ils montent et montent, non pas sur les bons chiffres de l’économie européenne, mais sur les chiffres de l’économie US !! Doit on y voir alors une opération simple d’achat des US d’actions de sociétés européennes, correspondant ainsi au Risk on des HF et autres establishment sur les marchés?
    Beaucoup de questions qui m’interpellent car je suis vraiment dubitatif au regard du fonctionnement actuel de l’économie.

    A quoi bon parler d’Euroéclatement si ce dernier n’arrive jamais. ne sont ils pas vraiment prêts à sauver « à tout prix » la zone euro, contre « vents et marées », qu’elles soient humaines ou financières finalement?
    On voit que les marées humaines sont matées comme dans les pays à qui l’on souhaite imposer notre pseudo démocratie … C’est une réelle tragi comédie qui se déroule en ce moment.

    Olivier

    • Jules dit :

      @ Olivier M. : vous dites : « les marchés Européens servent à quoi? Regardons simplement aujourd’hui. Ils montent et montent, non pas sur les bons chiffres de l’économie européenne, mais sur les chiffres de l’économie US !! »

      Excellente remarque en effet : ce suivisme européen par rapport aux chiffres US !
      Est-il permis de penser que ce n’est que le début d’un faux système de faux prix (dixit C Gave) qui va se généraliser par une globalisation accélérée ?!
      Pour preuve ou illustration, la Chine qui investit davantage en Europe que le contraire…

      Ne peut-on pas dès lors supputer que la volonté jusqu’au boutiste des politiques pro euro nous engage sur une globalisation croissante en masse et en rapidité. Le système ne vas pas imploser avant très longtemps. Mais on est partis pour au moins 10 ans d’accroissement létal des inégalités. Concrètement, dans 2 ans, le prix du m² parisien intra muros sera à 10K euros. Quand le chômage (en chiffres truqués) sera à 15%. Et bien-sûr, vont se développer les aides aux pauvres en tout genre, ça a commencé à s’aggraver avec l’aide pour le carburant dans les tuyaux… La guerre civile se serait pas pour demain… Mais après demain ?

  13. JohnnyBoy dit :

    Un portefeuille de titre déposé dans une banque française apparaît au bilan de la dite banque si j’ai bien compris vos précédentes remarques comparatives aux banques suisses! Sans parler du risque supérieur imposé au client en cas de faillite, n’est-ce pas rendre la tâche plus compliquée à la banque que de se soustraire aux règles prudentielles édictées par ce bon vieux Greenspan ?

Commenter