14 décembre 2012 7

B-2 : réussite historique !

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Etats-Unis

Comme je l’ai écrit à maintes reprises, le bombardier furtif B-2, Ben Bernanke, est en train de réussir ce qu’aucun de prédécesseur n’a obtenu depuis l’après-guerre : une croissance du PIB à son potentiel optimal sans inflation avec des taux historiquement bas,

Document 1 :

En effet, alors qu’avec ce bon vieux Greenspan, les rendements des Notes à 10 ans fluctuaient normalement dans les 4 %, il a réussi non seulement à les faire baisser logiquement aux alentours de 3,5 %, mais encore, grâce aux idiots €-zonards finalement très utiles, de les faire fluctuer entre 1,5 et 2 % avec une forte pentification de la courbe des taux : l’écart (spread) entre les rendements des Notes à 10 ans et à 2 ans fluctuant autour de 150 points de base,

Document 2 :

Ainsi les cycles précédemment initiés par la Fed sont cassés en maintenant cet écart à 150 points de base, confirmant mes analyses précédentes,

Document 3 :

Finalement, tout est simple… pour tous les bons Reaganomics.

Mots-clés: , , , ,

7 réponses à “B-2 : réussite historique !”

  1. héfaillitos, dieu eurozonard qui aurait aimé être améric-zonard dit :

    ah ben zut alors l’euro-nomenklatura nous aurait euro-menti ?

    Moi qui croyais que tout allait bien en euro-zone, que l’euro nous apporterait « croissance-emploi et joie de vivre » comme voulait rajouter un ancien premier ministre français au nom du « pacte de stabilité »

    heu sinon, y’a l’autre olivier (demeulenaere) qui a noté une baisse de la population étatsunienne dans le chiffre utilisé pour le calcul des chiffres du chomage

  2. BFA dit :

    Il est décidément très fort ce Bombardier ! ( je souris en écrivant ) !.

  3. magaja dit :

    Les entreprises us maintiennent leur rentabilité..
    Plusieurs points se posent au travers du BLS.
    Quand on le lit bien sur… comme dit Mr Chevalier, il est certainement un des très très rare à lire les bilans des banques centrales et d’autres données que les idiots inutiles ne lisent pas, mais il en est de même pour le BLS.
    Donc sur le BLS:
    1er point le découpage des emplois avec l’augmentation des temps partiels.
    Un petit parralèle mettrait en évidence que l’augmentation des technologies produit de la main d’oeuvre qualifiée, mais diminue le nombre d’emplois, c’est un peu le but du progrès, car qui dit diminuer les couts de production dit diminuer la masse salariale qui pèse dessus avec des pourcentages énormes… Certes ce n’est pas le seul moyen , y aussi la délocalisation et bien sur l’augmentation de productivité. et oui je suis aussi d’accord que le progrès technologique crée des emplois… ailleurs… bien qu’aux us je dirais qu’ils limitent la casse selon moi. (Delaware Powa… et si la France devenait le Delaware européen?? ce serait cool ça non?? :D )

    Revenons au BLS:
    Depusi juin 847000 créations d’emplois aux US.
    Depuis juin le nombre de fonctionnaires est passé à 20 559 000 soit une augmentation de 621000 personnes…
    Question qu’un enfant de 8 ans peut résoudre… combien d’emplois ont été créés en dehors des fonctionnaires, donc dans le privé aux US depuis le mois de juin?

    Alors certes les chiffres se portent bien. Je suis d’accord avec Mr Chevalier. Les entreprises font de la croissance. Mais alors soyons tout à fait honnête et surtout totalement honnête. Les US doivent dans le même temps demander aux pauvres et aux fénéants, ainsi que ceux ayant un QI<150 de quitter le pays car il n'y a pas de place pour eux. Ça évitera d'avoir à cacher les pauvres.

    Alors oui à la croissance US. Reste à savoir lorsqu'on admire ou qu'on constate la bonne santé globale de cette économie sur le plan monétaire, ce modèle est il celui que l'on recherche? Les mentalités sont elles préparées à un tel choc qui engendrerait chez nous une guerre civile. (imaginons deux secondes dires aux pauvres, que si ils sont pauvres c'est parce qu'ils sont féniants, parfois bêtes, et inutiles? et que les aides sociales vont disparaître pour ne garder que des tickets de rationnement qui seront distribués par BNP Paribas?)

    Alors oui le système américains fonctionne, mais pour autant peut il servir d'exemple pour nous? Non je ne pense pas.
    Pour rappel nous avions un système qui fonctionnait bien et nous convenais parfaitement, il s’appelait la dévaluation….. mais les bénéficiaires de la CAF ne partait pas en Vacances aux US…. quand on voit ça on comprend mieux la situation de notre pays.

  4. magaja dit :

    Mr Chevalier , un petit point sur la dette US serait intéressant.
    Je suis peut être un peu idiot sur ce coup là, mais jusqu’où peut elle monter? Elle est no limit car ce sont les US?

    http://www.imagup.com/data/1170403309.html

    Le grapahique est extrait du site suivant:
    http://www.treasurydirect.gov/

    Selon ce graphique la dette a été multiplié par 2 depuis que notre bombardier furtif règne à la FED.

    Alors je m’interroge un peu. Même si comme je le disais dans un autre post, la détention des dettes US est bien répartie… mieux qu’au Japon par exemple ou en Europe. Mais cela ne fait pas tout…

    • hefaillitos dieu grec de l'imprimante aux états unis dit :

      allan greenspan et un ancien président t’ont déjà répondu…

      greenspan en aout 2011 : « les états unis peuvent rembourser n’importe quelle dette, il suffit d’imprimer du billet »

      un ancien président : « le dollar c’est notre monnaie et c’est votre problème »

      ce qui s’est fait aussi chez nous jusqu’à ce pompidou et giscard transforment l’état souverain français maitre de sa monnaie en vulgaire emprunteur auprès des banksters comme n’importe quel quidam.

  5. magaja dit :

    Un chiffre éloquent Mr Chevalier, qui montre bien le problème de « l’écartellement » de l’économie américaine:

    population active: 160M
    Nombre de personnes aux bons alimentaires (sachant que les US ne sont pas des « larges » en terme de social est bientot à 50M soit presque 1/3 de la population active aux bons alimentaires.

    Je dis juste attention. Car les chiffres pourront être beau, mais à ce rythme, ce sera un vrai film de scinece fiction aux USA.

    Les sociétés privés de sécurité ont de beau jours devant elles.

    Tiens voilà une idée à monter aux US, société privé de sécurité de proximité, ca existe déjà mais faut profiter ils aiment encore « un peu » le « savoir faire » Français….. profitons en car ca durera pas.

  6. Jules dit :

    « The purpose of QE is to keep the prices of debt, which supports the banks’ bets, high. The Federal Reserve claims that the purpose of its massive monetization of debt is to help the economy with low interest rates and increased home sales. But the Fed’s policy is hurting the economy by depriving savers, especially the retired, of interest income, forcing them to draw down their savings. Real interest rates paid on CDs, money market funds, and bonds are lower than the rate of inflation. »

    About the author:
    Paul Craig Roberts, former Assistant Secretary of the US Treasury and Associate Editor of the Wall Street Journal, has held numerous university appointments. He is a frequent contributor to Global Research.

    http://www.globalresearch.ca/the-fiscal-cliff-is-a-diversion-the-derivatives-tsunami-and-the-dollar-bubble/5316082

Commenter