14 décembre 2012 10

Fed : circulation / création monétaire

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Etats-Unis

Un petit rappel de ce que j’ai déjà écrit précédemment à maintes reprises s’impose encore…

La politique monétaire menée par les gens de la Fed ne se traduit pas par de la création monétaire mais par une accélération de la circulation monétaire (de l’argent gagné).

En effet, les banques ont déposé au 12 décembre 1 625,2 milliards de dollars auprès de la Fed (encadré en bleu) qu’elles ne peuvent placer en fait que de cette façon…

Document 1 :
Fed
ce qui a permis, avec 1 113,5 milliards de billets en circulation (entouré en rouge !), d’acquérir pour 1 660,8 milliards de bons du Trésor (encadré en bleu) et pour 928,8 milliards de prêts hypothécaires (entouré en rouge !),

Document 2 :

C’est simple, tout est simple disait Milton Friedman qui considérait, en particulier dans son dernier article de référence publié par le Wall Street Journal, que le principal moyen d’action d’une banque centrale pour réguler la croissance et les variations de prix (inflation ou déflation) est d’acquérir ou de céder des obligations (a priori des bons du Trésor).

La politique monétaire menée par les gens de la Fed est donc parfaitement orthodoxe, pour les Reaganomics du moins.

L’argent est sain, aux Etats-Unis. C’est le premier pilier des Reaganomics.

Mots-clés: , , , , , ,

10 réponses à “Fed : circulation / création monétaire”

  1. daniel ROND dit :

    J’ai du mal à comprendre comment la FED peut gérer plus de 900 milliards de Dollards de prêts hypothéquaires. C’est un pur travail de banque de détail; qui encaisse les remboursements et gère les défauts de paiement de millions de clients ?

  2. daniel ROND dit :

    Merci pour votre réponse rapide.
    Il s’agit donc bien de créances pourries comme je l’avais indiqué précédemment et je comprends maintenant pourquoi les banques américaines veulent attendre encore un an pour Bale 3. Ce délai doit leur permettre de repasser à la FED le solde de ces crédits pourris.

    • jp-chevallier dit :

      Non : ce ne sont pas des créances pourries !

      • BFA dit :

        Non Daniel Rond, elles ne sont pas  » forcément » pourries !.
        La « tritisation » est une étude et une mise sur le marché d’un Produit qui est un mode de commerce. Comme tout ce qui se fait en échanges commerciaux sur la Planète, à tous niveaux, maintenant.

        « L’Avenir nous le dira » !………

  3. daniel ROND dit :

    Comment peut on le savoir, puisqu’elles sont titrisées et par conséquent impossibles à distinguer les unes des autres ?

    • BFA dit :

      C’est bien là qu’il y a un soucis dans un Monde où les banques ne se font plus confiance entre elles !, déjà. Et vu que la « crise »" 2008 vient de la tritisation de ripoux…. celà fait que plus personne n’a confiance en personne !. Résultat : …………. ?, pas besoin de faire un dessin !.
      Celà s’est déjà produit par le Passé.
      Mais comme disait Confucius :  » l’Expérience est une Lanterne qui éclaire le Passé ».
      Bien à Vous.

  4. DIDIER dit :

    Les banques américaines sont beaucoup plus proches des ratios de Bâle III que les européennes (ou y sont déjà).
    En annonçant que les US ne veulent plus suivre Bâle III les ratios, les banques américaines mettent la pression sur les européennes.
    + Soit les banques européennes font de même et elles restent fragiles , sine die.
    + Soit elles continuent avec l’agenda à marche forcée et elles sont affaiblies, en position concurrentielle relative; d’autant plus que les états seront inflexibles devant l’état des finances publiques.
    + En troisième voie, si cette concurrence est trop forte, les banques européennes devront obtenir des états, un report gradué dans le temps ou des aides supplémentaires.

    C’est donc très bien joué de la part des banques US. Ils jouent tactiquement à fond leur avantage stratégique.

  5. BFA dit :

    Je vous rejoins Didier dans votre analyse.
    A mon sens, le Monde est en train de jouer une colossale partie de poker ! ( avec des dés pipés ? ).
    On est en pleine « guerre froide  » !.

  6. goldmanite dit :

    BFA, vous devriez consulter d’autres blogs que celui-ci qui n’est pas toujours tres rigoureux, meme du point de vue monetariste…

Commenter