17 décembre 2012 18

France : pire cancre €-zonard

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Europe

La France est le pire cancre de la zone euro avec un déficit de sa balance commerciale de 62,5 milliards d’euros pour les 9 premiers mois de l’année,


Comme je l’ai écrit à maintes reprises, les déficits de la balance commerciale de la France (386 milliards d’euros depuis 2004) et des Investissements Directs Etrangers (621 milliards), soit plus de 1 000 milliards ! sont compensés surtout par les entrées de capitaux qui se portent imprudemment sur les mauvais bons du Trésor : 62,7 % des 1 377 milliards de dette publique soit 863 milliards, d’après les derniers chiffres donnés par l’Agence France Trésor.

Equilibrer ses comptes extérieurs en empruntant à l’étranger, ça passe pendant un certain temps mais ça ne passera pas tout le temps.
Heureusement, l’Allemagne, les Pays-Bas et le Tigre celtique renaissant sauvent la situation pour l’instant.

Cliquer ici pour lire le communiqué d’Eurostat à ce sujet.
Cliquer ici pour lire mon article à ce sujet pour les données arrêtées fin août.

Mots-clés: , ,

18 réponses à “France : pire cancre €-zonard”

  1. hefaillitos dieu grec de l'imprimante aux états unis dit :

    une mauvaise nouvelle de plus : la consommation de vin français va être divisée par deux avec le départ de Depardieu

    merci M.Chevallier pour l’article.

    je rappelle à tout hasard que divers krach obligataires ont eu lieu au mois de janvier dans les années 1930
    les gens faisaient les soldes pendant que les banques et les états faisaient faillite.

    Personne n’aurait une bonne nouvelle pour compenser tout ça, ou même à natixis on s’y risque pas ?

    • GBL dit :

      Comme « bonne nouvelle », en lisant le tableau on constate déjà que les importation augmentent moins (1%) que les exportations (4%), en France, comme dans pas mal d’autres pays qui avaient en 2011 un fort déficit de leur balance commerciale (par ex : Grèce, Espagne, Italie). Par contre dans le cas du Royaume Uni le déficit augmente à grande vitesse.

      Je suis peut-être naïf, mais s’il est préoccupant d’avoir un fort déficit, le fait qu’il diminue devrait signifier une amélioration de la situation, et vice-versa.

      Par ailleurs, en toute logique, je ne désignerais pas comme « pire cancre », le pays avec le déficit le plus élevé en valeur absolue, mais le pays avec le plus fort déficit en % de ses exportations. Sinon, on aura comme « pire cancre » un pays avec un déficit conséquent mais surtout un grand pays avec beaucoup d’habitants et beaucoup d’exportations et d’importations.
      Avec ce critère, le déficit de l’Espagne ou du Portugal (de la Bulgarie ou de la Roumanie) est aussi important (vers 20% des exportations) que celui de la France (mais d’autres aspects de l’économie de ces pays sont plus  »inquiétants’ que ceux de la France’), et celui de la Grèce ou de Chypre bien plus alarmant, tout comme celui du Luxembourg (mais je doute que ça signifie que l’économie du Grand Duché soit en très grand péril).

      • héfaillitos, dieu de la "bonne nouvelle" selon les stratégistes dit :

        GBL dit :
        Comme « bonne nouvelle », en lisant le tableau on constate déjà que les importation augmentent moins (1%) que les exportations (4%), en France,

        Oui, c’est ce qui s’appelle une « baisse tendancielle de la hausse du déficit » de la merde dans laquelle est le pays
        comme on a eu « la baisse tendancielle de la hausse du chomage » en temps de sarko
        comme on a une baisse tendancielle de la hausse de l’insolvabilté des banques et des états en euroland

        bravo GBL pour votre vivacité, c’est une excellente « bonne nouvelle »
        que bien des stratégistes obligataires ou bien des rigolos du gouvernement nous balanceraient au premier degré (donc en tant que vraie bonne nouvelle)

  2. BA dit :

    Lundi 17 décembre 2012 :

    Chypre risque le défaut de paiement d’ici quelques jours.

    Chypre pourrait être dans l’incapacité d’honorer des remboursements de prêts dus en décembre faute d’un accord sur un plan de sauvetage dans les jours à venir avec la troïka des bailleurs de fonds, a indiqué un responsable gouvernemental lundi.

    « Si dans les jours à venir l’Etat ne peut pas obtenir 250 à 300 millions d’euros, alors l’Etat cessera d’honorer des paiements », a déclaré un dirigeant du ministère des Finances, Christos Patsalides, à un comité parlementaire.

    Selon M. Patsalides, le gouvernement chypriote n’a pas de plan B en cas d’échec des négociations sur un plan d’aide avec la troïka (UE, BCE, FMI).

    Le gouvernement, étranglé par d’importantes difficultés financières, tente de puiser dans les fonds de pension et de prévoyance d’organismes semi-publics, y voyant la seule option pour emprunter de telles sommes à très court terme.

    Les salariés de l’Autorités des télécommunications ont manifesté contre de telles décisions, craignant que les fonds prêtés à l’Etat ne soient jamais rendus.

    M. Patsalides a précisé que le gouvernement chypriote avait besoin de 420 millions d’euros pour répondre à ses besoins immédiats, mais que sur cette somme, 170 millions d’euros avaient déjà été obtenus auprès de « sources extérieures ».

    La troïka rassemblant l’Union européenne, la Banque centrale européenne et le Fonds monétaire international, examine la demande chypriote d’aide européenne, qui doit être soumise à l’Eurogroupe le 21 janvier.

    Une fois l’aide validée, il faudrait cependant encore plusieurs semaines avant que l’île méditerranéenne ne reçoive ses premiers versements.

    http://www.boursorama.com/actualites/chypre-risque-le-defaut-de-paiement-d-ici-quelques-jours-d4e8ff6bc78d93198517f39f3e2b7139

    Zone euro : dettes publiques au deuxième trimestre 2012 :

    1- Médaille d’or : dette publique de la Grèce : 300,807 milliards d’euros, soit 150,3 % du PIB.

    2- Médaille d’argent : dette publique de l’Italie : 1982,239 milliards d’euros, soit 126,1 % du PIB.

    3- Médaille de bronze : dette publique du Portugal : 198,136 milliards d’euros, soit 117,5 % du PIB.

    4- Dette publique de l’Irlande : 179,718 milliards d’euros, soit 111,5 % du PIB.

    5- Dette publique de la Belgique : 382,922 milliards d’euros, soit 102,5 % du PIB.

    6- Dette publique de la France : 1832,599 milliards d’euros, soit 91 % du PIB.

    7- Dette publique de Chypre : 14,939 milliards d’euros, soit 83,3 % du PIB.

  3. BFA dit :

    Merci BA.
    Mais c’est où Chypre ?…. çà fait partie aussi de la zone € ?….. !.

  4. BFA dit :

    Quand je REALISE !, que :
    > EN FRANCE ! : LE GOUVERNEMENT EN APPELLE AU PATRIOTISME ! parce qu’un dénommé Gérard Depardieu a élu domicile en Belgique ! ;
    > Que LA FRANCE FAIT PARTIE DE L’EUROPE ( Traité de Maastrich, rédigé par Valéry Giscard d’Estaing, ratifié par les Peuples ou leurs Représentants + suivants ) ;
    > Que LA FRANCE FAIT PARTIE DE L’ESPACE SCHENGEN.

    Je me demande dans quel Pays schizophrène je vis ? ; à moins que ce soit moi qui ni comprenne rien ou déconne sérieux du cerveau !.

  5. BFA dit :

    Ah ?, au passage !, l’Europe veut mutualiser les dettes, unifier les banques, et tout le Reste !. C’est du moins ce que les médias, écho des politiques censés nous représenter, disent en France au Bon Peuple !.

    Personnellement, j’en conclue que les représentants du Peuple français ( qui qu’ils soient ) ont un sérieux problème mental qui relève médicalement de la psychiatrie !!!!.

  6. ratel dit :

    Et pendant ce temps là…:CAC40sur 3650, record absolu de séances positives en 1 mois…lol

  7. Joel dit :

    Oui je pense qu’on devrait fermer ce forum… visiblement la zone euros est sauvée. Il y a même S&P qui a monté la note de la Grèce de… combien de points? 6? Enfin, bref.

    C’est clair que tout va bien… Ah… S&P est une société française il paraît? Je ne le savais pas. C’est amusant quand même…

    Bonne soirée sous la pluie…. après? le beau temps? :)

  8. BA dit :

    Portugal :

    Le Portugal s’enfonce dans la récession au troisième trimestre : – 3,5 % en glissement annuel.

    C’est un peu plus que prévu. Le produit intérieur brut (PIB) du Portugal a reculé de 0,9 % au troisième trimestre par rapport au trimestre précédent, et de 3,5 % en glissement annuel, a annoncé vendredi 7 décembre l’Institut national des statistiques (INE). L’approfondissement de la récession au troisième trimestre est le « résultat de la réduction moins accentuée des importations de biens et services et du ralentissement des exportations », a expliqué l’office statistique portugais dans un communiqué.

    Irlande :

    L’Irlande ne peut pas rembourser les 85 milliards d’euros du plan de sauvetage.

    L’Irlande « a besoin de plus de temps » pour rembourser l’argent utilisé pour renflouer ses banques, a réclamé samedi 8 décembre dans la presse allemande le gouverneur de la Banque centrale d’Irlande, Patrick Honohan. Interrogé sur le délai supplémentaire nécessaire pour rembourser, le gouverneur de la Banque centrale d’Irlande a plaidé pour la recherche d’une « solution durable », qui n’aurait pas à être de nouveau modifiée par la suite. « En conséquence, le délai de remboursement devrait être considérablement allongé », a-t-il ajouté, sans donner aucune autre précision.

    Chypre :

    Chypre risque le défaut de paiement d’ici quelques jours.

    Chypre risque de ne pas pouvoir rembourser des prêts dus en décembre et verser les salaires des fonctionnaires si un accord sur un plan de sauvetage n’est pas conclu rapidement avec la troïka des bailleurs de fonds, a indiqué un responsable gouvernemental lundi 17 décembre. « Si dans les jours à venir, l’Etat ne peut pas obtenir 250 à 300 millions d’euros, alors l’Etat cessera d’honorer des paiements », a déclaré un dirigeant du ministère des Finances, Christos Patsalides, à un comité parlementaire.

    Grèce :

    On va encore prêter des dizaines de milliards d’euros à la Grèce … alors que la Grèce est incapable de rembourser quoi que ce soit.

    Le versement d’une nouvelle tranche de 34,3 milliards d’euros d’un prêt de l’Union européenne (UE) et du FMI à la Grèce sera achevé mercredi 19 décembre, a annoncé un responsable grec juste après le paiement d’une première partie de la somme. Après l’échec de plusieurs réunions, la zone euro s’est enfin mise d’accord jeudi dernier pour débloquer cette aide financière à la Grèce gelée depuis des mois, et lui éviter ainsi de sombrer dans la faillite.

    Espagne :

    La dette publique a explosé.

    Le gouvernement espagnol prévoit que la dette publique atteindra 85,3% du PIB à la fin de l’année, contre 69,3% à la fin 2011, largement au-dessus de la limite fixée par le Pacte de stabilité de l’UE (60%). Cette prévision ne tient pas compte du prêt européen aux banques espagnoles, dont le premier volet de 37,5 milliards d’euros est attendu dans les prochains jours.

    Italie :

    La dette publique a explosé.

    De son côté, la dette de l’Italie a franchi en octobre pour la première fois le cap symbolique des 2.000 milliards d’euros, selon un document publié vendredi 14 décembre par la banque centrale italienne. La dette de l’Italie s’est établie à 2.014,693 milliards d’euros en octobre 2012, contre 1.995,143 milliards d’euros en septembre 2012, selon un supplément au bulletin mensuel statistique de la Banca d’Italia.

    http://www.boursorama.com/actualites/les-dettes-de-l-espagne-et-de-l-italie-franchissent-des-records-b63747bd59db2a4c3ba47ff748358671

    Conclusion :

    En zone euro, la crise est finie.

  9. MAGAJA dit :

    @JOEL
    S&P n’est pas Française, mais américaine.
    Fitch rating est la société française de notation.

    La cloture des options et futures de décembre marquera la fin de la hausse du cac. Les positions vont être débouclées à partir de la veille. Les mouvements vont être tendus et la volatilité va être forte.
    Vendredi 21 fin de l’année pour les tradeurs.
    Ils vont partir les poches pleines en vacances eux.. au moins…

    Autre exemple de phénomène , une baisse de presque 4% du nombre de lignes téléphoniques portables en service en Espagne.
    Mais tout va bien. La maison brule, c’est peut être pour ça que les températures sont douces sur le bord de la méditerranée.
    En attendant combien de temps encore va t on regarder l’immeuble euro se délabrer avant de le voir tomber?
    Pendant ce temps là les chiens galeux se chargent de saigner la bête jusqu’à la dernière goutte de sang, et nous , on regarde.
    Vraiment pitoyable ce qu’il se passe. et ayault qui ose critiquer Depardieu, on aura tout vu.

Commenter