18 mars 2013 13

Du bolchévisme au communisme de l’€URSS : Chypre et les dépôts

Rédigé par dans la rubrique Banques : Banques Européennes :

Le soviet suprême de l’euro-système, dit la Troïka (la Commission européenne, les Marioles de la BCE et notre Bécassine adorée) a imposé un prélèvement de 10 % sur tous les dépôts bancaires à Chypre.

Pour Bank of Cyprius, ces dépôts se montaient à la fin du 3° trimestre 2012 à 27,873 milliards d’euros…

Document 1 :

… et à 17,865 milliards pour Laiki Bank

Document 2 :

… soit un total de 45,738 milliards pour ces deux principales banques de Chypre.

Pour l’ensemble des banques de Chypre, le total des dépôts est estimé à 70 milliards d’euros environ. Comme le total du plan dit d’aide des banques devra se monter à 15 milliards (financés par 7 milliards de prélèvements sur les dépôts), ces deux banques seraient recapitalisées pour 9,8 milliards, correspondant à des pertes non comptabilisées.

Dans l’état actuel des informations publiées à ce sujet, tous les dépôts devraient donc être victimes de ces prélèvements confiscatoires, quelles que soient les modalités de placements de ces dépôts, ce qui comprend la trésorerie des entreprises chypriotes et autres, les espèces en comptes courants, les placements en titres (actions, obligations et autres produits financiers), souvent les économies de toute une vie !

La nomenklatura de l’€URSS a imposé cette solution à Chypre samedi matin. C’est un précédent.

A l’avenir, elle peut recommencer une telle opération pour des pourcentages de prélèvements supérieurs dans d’autres pays !

C’est le stade suprême du communisme !

Mots-clés: , , , ,

13 réponses à “Du bolchévisme au communisme de l’€URSS : Chypre et les dépôts”

  1. bertrand dit :

    Bravo Mr Chevallier , que je suis content , ce systeme se suicide tout seul.

  2. Laurent dit :

    Bonjour

    diverses explications de la FED sur son QE:

    1)

    « The major tool the Fed uses to affect the supply of reserves in the banking system is open market operations— that is, the Fed buys and sells government securities on the open market. These operations are conducted by the Federal Reserve Bank of New York.

    « Suppose the Fed wants the funds rate to fall. To do this, it buys government securities from a bank. The Fed then pays for the securities by increasing that bank’s reserves. As a result, the bank now has more reserves than it wants. So the bank can lend these unwanted reserves […] »

    http://www.frbsf.org/publications/federalreserve/monetary/MonetaryPolicy.pdf

    2)

    What Is QE?
    « Traditionally speaking, QE is when a central bank goes from targeting interest rates to targeting the amount of excess reserves held by banks, i.e., the quantity of currency in the banking system. Central banks do this by buying financial assets in exchange for reserves. Conventional monetary policy also requires buying and selling assets, namely short-term debt, to influence the desired interest rate, but the difference with QE is that the level of purchases—and not the interest rate—becomes the target. »

    http://www.stlouisfed.org/publications/re/articles/?id=2258

    3)

    « The FOMC’s QE actions resulted in an enormous increase in reserves, most of which are currently held by the Fed in the form of excess reserves (the amount in excess of a bank’s required reserves). The Fed pays banks 0.25 percent for holding reserves (excess and required). Excess reserves constitute an enormous potential to increase the money supply as the economy improves and banks’ opportunities to lend and invest improve.  »

    http://research.stlouisfed.org/publications/es/article/9129

  3. BFO dit :

    en effet, et c’était bien ma 1è réaction, nous sommes face à un euro-gouvernement communiste non-élu qui spolie le peuple en toute impunité….nous y sommes.

    M.Chevallier, avez-vous prévu un petit update 2012 concernant la Banque Inchauspé, probablement l’une des dernière en qui on peut avoir confiance je pense (toute chose étant égale par ailleurs bien sure… !)

    Merci

  4. Helix dit :

    Bonjour,

    A noter, les fort taux d’intérêts proposés par les banques de Chypre sur les différents dépôts.
    –>Un indice (de plus) sur la santé des banques ?

  5. Julien dit :

    @ Laurent : merci ! On dirait les articles de Mr Chevallier en anglais, peu ou prou.

    Sur ce site, on ne nous aurait donc PAS menti !

    • Piratage a sec dit :

      un peu different quand meme:

      1) The Fed then pays for the securities by increasing that bank’s reserves. As a RESULT, the bank now has more reserves than it wants. = la fed augmente les reserves de la banque en question … la banque n’a pas apporte de reserves dans cette action mais seulement vendu son bon du tresor …

      2) buying financial assets in exchange for reserves = creation des reserves par la fed

      3) The FOMC’s QE actions RESULTED in an enormous increase in reserves, most of which are currently held by the Fed in the form of excess reserves –> les reserves sur la balance sheet de la FED sont donc une CONSEQUENCE du QE et pas le fait de banques apportant leurs liquidites…

  6. Julien dit :

    @ jpc : on vit un moment historique. Merci, un vrai merci, pour vos analyses.

  7. BA dit :

    Lundi 18 mars 2013 :

    Chypre : les banques de l’île vont rester fermées jusqu’à jeudi.

    Lisez cet article :

    Le Parlement chypriote a reporté à mardi son vote sur le plan de sauvetage européen très impopulaire sur l’île, dont la clause sans précédent prévoyant de prélever une taxe sur tous les dépôts bancaires fait trembler les marchés financiers.

    Malgré ce report, plusieurs centaines de manifestants se sont rassemblés devant le Parlement en milieu d’après-midi, clamant : « non à l’euro », ou encore : « L’Europe existe pour ses peuples, pas pour l’Allemagne ».

    Pour éviter une ruée aux guichets, les banques de l’île vont rester fermées jusqu’à jeudi, selon un responsable de la Banque centrale.

    http://www.romandie.com/news/n/Chypre_le_plan_de_sauvetage_inqui_les_march_le_vote_report_RP_180320131749-30-334569.asp

  8. Joel dit :

    @BFO:

    Je ne pense pas comme vous. A mon avis, ce n’est pas un mouvement communiste, car il n’est pas présenté par tel. De plus, il faut voir à qui bénéficie réellement cette affaire… On ponctionne l’épargne des classes moyennes, voire moyennes à supérieures. C’est tout à fait honteux! Mais ce n’est pas « communiste » pour autant. Vous, les classes moyennes supérieures, seront les pauvres de demain. C’est inscrit dans l’histoire.

    Si vous étiez extremement riche, ou prendriez-vous vos futures richesses? Il n’y a pas besoin d’être prix Nobel, il suffit juste de laisser la raison dicter son futur.

    Bonne soirée.

    Joel

  9. Josick dit :

    Via FB
    Chypre 16/3/13
    Choquant.
    Compte-rendu détaillé de comment la Troïka a exigé du nouveau gouvernement chypriote, alors qu’il s’agissait de sa première participation au sommet européen, le prélèvement sur les comptes des épargnants.
    L’ultimatum posé par la Troïka : « C’est à prendre ou à laisser, soit vous acceptez, soit deux de vos principales banques n’ouvriront pas leurs portes Mardi ».
    « C’était un « fait accompli » (en français dans le texte). Ils avaient pris leur décision avant même que la réunion ne commence. Ils s’en fichent. Ils veulent que Chypre soit le cobaye. Ils veulent voir si ça marche. Et si ça marche, alors peut-être l’Espagne ou l’Italie sera le prochain. Si ça ne marche pas, et bien qui se soucie de Chypre ? »
    Propos tenus par George Sklavos, un haut fonctionnaire du ministère des finances chypriote, présent lors des négociations avec la Troïka.

  10. Mario55 dit :

    « C’est le stade suprême du communisme ! »

    Vous avez tristement raison. Surprenant de voir le manque de réaction des marchés!

    Vous avez oublié de dire que depuis deux ans se succèdent les tests de solvabilité des banques de l’UE, avec ça comme résultat final….

  11. Joel dit :

    Si l’ISDA s’en mêle, ça pourrait devenir intéressant, très vite…

  12. Julien dit :

    @ Joel : ouiiii, tout le monde tremble.
    Après la magnifique hair cut sur la Grèce, qu’a fait l’ISDA ? Virer son président pour remettre l’ancien !
    Bouh vilain pas beau pas propre méchant !
    Non mais sans déconner, si une banque est sollicitée pour passer à la caisse lors de l’activation d’un CDS, elle va verser du cash ? Vous y croyez sincèrement ? Ils vont refourguer des crédits immobiliers titrisés, des nantissemets de toutes sortes et puis basta. Jamais personne ne va payer un seul centime en cash.
    Sauf que, insidieusement, il y a potentiellement un transfert de propriété et de garantie vers le tiers détenteur du CDS.
    Génial, de la spoliation totalement à l’indu de son plein gré ! Je crois que c’est encore pire que le chyprisme bancaire dont nous sommes témoins (néologisme personnel, puisque c’est une nouvelle pratique, il faut bien la nommer !).

Commenter