22 mars 2013 13

United Overseas Bank Limited (UOB) 2012, correctif

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Banques : Autres

United Overseas Bank Limited (UOB), banque de Singapour publie un bilan sans goodwill ni actions de préférence, ce qui est suspect. Il faut trouver ces informations dans les notes du communiqué.

Mon mulot n’a pas recopié la bonne formule après la frappe des premiers chiffres basés sur le seul bilan. Le résultat est une erreur dans l’évaluation du leverage qui se trouve ainsi, non pas sous la barre de 10 selon les règles prudentielles édictées par ce bon vieux Greenspan, mais de 12,9 ce qui est encore acceptable,

UOB2011 Q42012 Q32012 Q4
1 Assets236,958243,49252,9
2 Equity22,96724,24625,08
3 Preferred st2,1492,1492,149
4 Goodwill4,754,7134,738
5 Tangible eq16,06817,38418,193
6 Liabilities220,89226,106234,707
7 Leverage (µ)13,71312,9
8 Tier 1 (%)7,37,77,8

Chiffres en milliards de dollars de Singapour.

Mots-clés: , , , , , , , , ,

13 réponses à “United Overseas Bank Limited (UOB) 2012, correctif”

  1. gbmr dit :

    Mr Chevallier, vous avez un nouveau soutien.
    ——————————————————————————–
    La puissante Eglise de Chypre pour une sortie, bien réglée, de l’euro
    23/03 | 13:35

    Le chef de la puissante Eglise orthodoxe de Chypre, Mgr Chrysostomos, qui en a mis la fortune à disposition de l’Etat face au risque de faillite, se déclare en faveur d’une sortie, à terme, de la zone euro , dans un entretien publié samedi en Grèce.
    « Ce n’est pas facile, mais nous devons y consacrer autant de temps que celui dépensé pour entrer dans l’eurozone », juge ce prélat, réputé pour son sens aigu des affaires à la tête d’une Eglise qui est le premier propriétaire foncier de l’île méditerranéenne et l’un de ses grands acteurs économiques.
    « Avec de tels comportements, l’euro ne peut pas tenir, je ne dis pas qu’il va s’effondrer demain mais avec les cerveaux qu’ils ont à Bruxelles il est certain qu’à long terme il ne tiendra pas, et le mieux est de réfléchir au moyen d’y échapper », affirme-t-il au quotidien Realnews.
    Mgr Chrysostomos confirme aussi que son offre d’hypothéquer les biens de l’Eglise pour dégager des fonds pour l’Etat, présentée mercredi au président chypriote Nicos Anastasiades, reste en vigueur.
    « Le président chypriote a accepté cette proposition (…) mais des problèmes légaux doivent être résolus (…) il y a déjà des travaux pour trouver la formule adéquate pour qu’elle soit approuvée par le parlement et mise en oeuvre afin de faire entrer de l’argent », indique-t-il.
    Le dignitaire orthodoxe impute par ailleurs à « l’amateurisme » du précédent président chypriote, le communiste Demetris Christofias, la responsabilité de la crise traversée par l’île, menacée de faillite par l’insolvabilité de ses banques.
    Le gouvernement chypriotes est engagé dans une course contre la montre pour conclure avant lundi avec les partenaires européens un plan de sauvetage financier, après le rejet mardi par le parlement d’une première mouture prévoyant une taxe extraordinaire sur les dépôts bancaires.
    http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/actu/afp-00509192-la-puissante-eglise-de-chypre-pour-une-sortie-bien-reglee-de-l-euro-551939.php

  2. Julien dit :

    http://www.lefigaro.fr/societes/2013/03/24/20005-20130324ARTFIG00074-perquisition-chez-francois-perol-president-de-bpce.php

    Voici encore un bel exemple de probité de notre establishment…

    Oui je sais.. présomption d’innocence, tout ça tout ça…..

  3. Combat dit :

    Bonjour JP,

    Le loan-to-deposit ratio est-il comparable au leverage ratio et pourquoi ne l’intégrez-vous pas dans vos analyses ? la santé financière d’une banque repose selon ma compréhension sur 2 piliers : la quantité de crédit comparé aux capitaux propres (LTD ratio) qui doit être suffisament solide pour résister à un bank run, et la qualité de ses créances (tier 1 : ratio de créance pondéré par le risque).

    Merci pour vos remarques si ma vision est imparfaite.
    F.

    • jp-chevallier dit :

      Non : il faut simplifier et prendre le meilleur concept : leverage <10, (liabilities/equity)
      les autres concepts sont moins intéressants : les dépôts sont des dettes ! Les bk qui ont un bon leverage ont de bonnes créances… etc cf. Greenspan

  4. BA dit :

    Mardi 26 mars 2013 :

    Des mesures de contrôle strict des capitaux, « temporaires » selon le président chypriote Nikos Anastasiades, ont dû être mise en place pour éviter un « bank run » qui pourrait à lui seul causer la faillite de l’île. Bref, le bilan est lourd. « Chypre est un cas spécifique », a tenté de rassurer le chef de file des ministres des Finances de la zone euro Jeroen Dijsselbloem après avoir provoqué la stupeur dans l’après midi en sous-entendant que cette approche pourrait à nouveau être adoptée à l’avenir. La peur d’un précédent est bien là. D’autant que des craintes pèsent désormais sur une autre petite économie de la zone euro au secteur bancaire hypertrofié : la Slovénie.

    http://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/banque/20130326trib000756035/chypre-apres-le-soulagement-l-heure-du-bilan-pour-les-marches.html

    Comment ça, les craintes pèsent désormais sur la Slovénie ?

    Mais les craintes pèsent aussi sur le Luxembourg.

    Les craintes pèsent aussi sur Malte.

    Les craintes pèsent aussi sur Jersey et Guernesey.

    Dans les mois qui viennent, les économies européennes qui ont un secteur bancaire hypertrophié vont subir le sort de Chypre.

    C’est le mektoub.

  5. STENKA dit :

    Relevé sur le site de Menthalo.

    Tel est pris qui croyait prendre.
    Le FMI et la BCE voulaient se servir sur la bête et ponctionner les comptes des oligarques russes de 10 puis 15 puis 30%, mais on ne vend pas la peau de l’ours russe avant de l’avoir tué.
    La Cyprus Bank et Leiki, alias Cyprus Popular Bank, avaient bloqué les guichets sur l’ile, mais ces banques avaient des antennes à Londres, qui continuaient à fonctionner normalement. Les gros bonnets russes ou autres ont pu retirer leur trésorerie des griffes de la troïka, ne leur laissant que des os à ronger.

    Lagourde mérite donc bien son nom et Fripouille son air d’ahuri.
    Peut être que tout cela s’est négocié dans les antichambres du Kremlin, mais la troïka donne vraiment l’impression d’avoir été roulée dans la farine…

    Donc:
    La crise à Chypre est finie, terminée…………………

  6. DIDIER dit :

    Pour ouvrir un compte chez UOB, il faut y aller en personne.

    A Paris, impossible d’ouvrir un compte pour les individuels.
    Je ne sais pas sur Londres.
    Sinon, il faut aller en Asie ou aux USA.

  7. DIDIER dit :

    Que penser des banques suivantes au Lichtenstein ?
    Selon mes calculs:

    Centrum Bank –> leverage 7.3
    Kaiser Partner –> Leverage 8.2

  8. BA dit :

    Mardi 26 mars 2013 :

    Le Cac 40 réduit ses gains, Bruxelles jette un froid.

    La Bourse de Paris réduit la voilure à la suite d’un projet de la Commission européenne évoquant la possible contribution des dépôts supérieurs à 100.000 euros en cas de sauvetage d’une banque.

    A l’instar des autres places européennes, la Bourse de Paris réduit sa progression à la suite d’informations évoquant une contribution des détenteurs de comptes dans le cadre du sauvetage d’une banque. La proposition de la Commission européenne, actuellement en discussion, n’exclut pas « que les dépôts de plus de 100.000 euros puissent être des instruments susceptibles d’être utilisés pour un sauvetage », a indiqué une porte-parole de Michel Barnier, commissaire européen au Marché intérieur.

    Cette annonce a semé le trouble alors que Benoît Coeuré et Ewald Nowotny, respectivement membre du directoire de la BCE et du conseil des gouverneurs, ont insisté ce matin sur le fait que Chypre est un cas particulier et que son plan de sauvetage n’est pas un modèle pour les autres pays fragilisés.

    http://bourse.lesechos.fr/infos-conseils-boursiers/actus-des-marches/infos-marches/le-cac-40-reduit-ses-gains-bruxelles-jette-un-froid-865826.php

    Bruxelles veut que les contribuables arrêtent de payer pour les banques.

    La Commission européenne a rappelé mardi que son ambition est à terme que le contribuable arrête de payer pour les banques en difficulté au sein de la zone euro grâce à sa proposition de résolution bancaire, une mise au point qui intervient au moment où les termes du sauvetage de Chypre inquiètent.

    « Nous voulons nous retrouver dans une situation où le contribuable arrête de payer pour les erreurs des banques », a affirmé Chantal Hugues, la porte-parole du commissaire européen aux Services financiers, Michel Barnier.

  9. BA dit :

    Mardi 26 mars 2013 :

    1- D’abord, il y a eu la Grèce.
    2- Ensuite, l’Irlande.
    3- Ensuite, le Portugal.
    4- Ensuite, l’Espagne.
    5- Ensuite, Chypre.
    6- Demain, ce sera le tour de la Slovénie.

    Slovénie : Moody’s abaisse la note de la deuxième banque du pays NKMB.

    L’agence d’évaluation financière américaine Moody’s a abaissé mardi la note de la deuxième banque slovène NKMB, en raison des craintes concernant l’économie du pays membre de la zone euro, qui pourrait être contraint de demander une aide européenne.

    La note à long-terme de la NKMB, détenue par l’Etat, a été abaissée de deux crans de B3 à Caa2 par Moody’s, la faisant passer au rang de valeur ultra-spéculative.

    L’agence de notation a associé sa décision d’une perspective négative en raison des craintes d’un nouvel affaiblissement du porte-feuille de crédit de la banque.

    Moody’s avait déjà dégradé le 13 mars la note de la plus grande banque slovène Nova Ljubljanska Banka (NLB), de B2 à Caa2, également au rang de valeur ultra-spéculative.

    http://www.romandie.com/news/n/_Slovenie_Moody_s_abaisse_la_note_de_la_deuxieme_banque_du_pays_NKMB16260320131540.asp

  10. Julien dit :

    C’est moi ou c’est VRAIMENT en train de s’écrouler sous nos yeux ?

  11. Rémy dit :

    Non non ca s’écroule. Ma grand mère me parlait des emprunts Russes, je sais de quoi je vais parler à mes petits enfants !

Commenter