15 avril 2013 2

JP Morgan Chase 1° trimestre 2013

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Banques : Banques américaines

JP Morgan Chase a publié ses résultats de ce dernier trimestre…

Comme pour ceux des autres big banks américaines, les dirigeants de JP Morgan Chase cherchent à respecter les règles prudentielles d’endettement édictées par ce bon vieux Greenspan avec un ratio Core Tier 1 d’origine réel de 6,7 % (il doit être supérieur à 10 %) soit un véritable multiple µ (leverage) de 15,0 (il doit être inférieur à 10) en amélioration par rapport aux trimestres précédents,

JPMorgan2012 Q12012 Q22012 Q32012 Q42013 Q1
1 Assets2 320,162 290,152 321,282 359,142 389,35
2 Equity189,269191,572199,693204,069207,086
3 Preferred st7,87,89,0589,0589,958
4 Goodwill48,20848,13148,17848,17548,067
5 Tangible eq133,261135,641142,457146,836149,061
6 Liabilities2 186,902 154,512 178,832 212,312 240,29
7 Leverage (µ)16,415,915,315,115
8 Tier 1 (%)6,16,36,56,66,7

Sommes en milliards de dollars.

Les capitaux propres augmentent plus rapidement que le total des dettes, ce qui montre que cette banque est en voie de respecter un jour à venir ces règles prudentielles d’endettement et qu’elle développe maintenant normalement ses activités après les turbulences passées.

La recapitalisation des grandes banques s’imposait comme l’ont dit et répété les autorités américaines.

Une fois de plus, lorsqu’une banque respecte ces règles d’endettement, cela signifie que tout va bien a priori, et inversement : il y a des cadavres dans les placards quand elles ne le sont pas, ce qui est le cas des big banks européennes too big to fail.

Avec des bénéfices de $6,529 milliards, la rentabilité des capitaux investis est de 12,6 % pour le ROE (Return On Equity) très proche des normes de 15 %.

Tout va bien maintenant dans cette banque comme dans les autres big banks des Etats-Unis, ce qui n’empêche pas tous les idiots nuisibles de répéter tous en chœur que tout va mal.

Tout est simple disait Milton Friedman

La connaissance de ces problèmes bancaires et monétaristes alimente la spéculation gagnante perturbée par ces idiots nuisibles qui pullulent.

Cliquer ici pour lire les données du dernier trimestre de JPMorgan Chase.

Mots-clés: , , , , , ,

2 réponses à “JP Morgan Chase 1° trimestre 2013”

  1. cn dit :

    Bonjour

    la forte baisse de l’or de ces derniers jour est -il un facteur de risque pour le bilan de la BCE ?

    cordialement

  2. magaja dit :

    Ca déprend de quand la BCE décidera de déprécier ses actifs. Mark to market or not mark to market. Il doit y avoir des dates ou autre pour faire ça.

    Pour revenir à JPM, je dirait qu’il existe des pseudos guerres inter banques sur les positions tenues.
    Les positions tenues par certains tradeurs et qui alimentent les chroniques ne sont que des gouttes d’eau pour eux. Toutefois certaines positions détenues sur les matières premières son intéressantes à suivre. Il y a eu ces derniers d’énormes changement de positions. Idem sur les CDS (qui, pour rappel, sont toujours autoriés à nu aux US..). L’accumulation de prises de positions longues sur les CDS france provient certainement des US et/ou d’autres endroits, des gens bien informés qui voient les chiffres que nous présente Mr Chevalier, et qui se placent pour travailler leurs ROE de 2013. Les idiots inutiles qui ne savent que crier dans la cour feraient mieux de regarder ceux qui travaillent. Nos banquiers sont devenus des idiots inutiles au même titre que certains économistes. Ils voient qu’on tire sur eux, mais ils s’en offusquent.
    Quand on veut jouer dans la cour des grands il faut être sortie de la puberté, sinon on devient vite la risé des autres.
    Bref, c’est bel et bien nos banquiers qui feront perdre l’argent à leurs déposants. Il faudra les pendre haut et court.

Commenter