30 avril 2013 4

Les taux, encore les taux…

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Etats-Unis

L’évolution des rendements des bons des Trésors à 10 ans des pays de référence donne des informations très importantes, parfois surprenantes…

Ainsi par exemple, les courbes de tendance polynomiales d’ordre 3 de ceux des Etats-Unis et de Suisse montrent un fléchissement logique des taux concordant qui révèle le maintien d’une certaine défiance des investisseurs dans la croissance plombée par l’€-crise, normalement accentué pour le Bund, alors que cette même courbe de tendance polynomiale d’ordre 3 pour les bons français est… une droite ! … ce qui signifie que ces rendements ne sont pas le résultat de l’action libre des marchés,

Document 1 :

En effet, il s’agit là manifestement du résultat de l’achat massif de bons français par nos Gos banques qui en profitent pour mettre en pension ces titres auprès de la Banque de France de façon à obtenir des liquidités sans risque à des taux au plancher grâce au mécanisme des Titres de Créances Négociables (TCN), cf. ce que j’en ai écrit à ce sujet d’après des articles de la presse allemande, chiffres confirmés par les données de la Banque de France.

Une fois de plus, la France est de plus en plus un très beau village Potemkine mais de plus en plus critiqué en Allemagne.

L’écart des rendements des mauvais bons du Trésor français à 10 ans par rapport à ceux du Bund qui jouent le rôle d’ersatz de monnaies révèle une dévaluation potentielle du franc français de l’ordre de 40 à 50 % par rapport au Deutsche Mark alors qu’elle devrait être de 70 à 80 % comme en Argentine par rapport au dollar en 2001,

Document 2 :

Les écarts de ces ersatz de monnaies par rapport aux rendements des bons helvètes sont encore plus impressionnants,

Document 3 :

Il montre clairement l’effet destructeur qu’aura été cette monnaie unique contre nature qu’est l’euro.

Les crises qui se succèdent dans la zone euro permettent de maintenir la pentification des rendements dans une configuration optimale pour les Américains,

Document 4 :

En effet, les cycles qui étaient initiés par la Fed sont cassés comme le montre l’écart entre les rendements des Notes à 10 ans et à 2 ans qui se maintient à un niveau optimal autour de 150 points de base générant une croissance du PIB normale sans inflation… aux Etats-Unis,

Document 5 :

Tout est simple.

Mots-clés: , , , ,

4 réponses à “Les taux, encore les taux…”

  1. bertrand dit :

    sauf que l’ISM serait passé sous 50 aux US …….pas bon pour l’ISM français.

  2. héfaillitos, dieu grec de la brouette dit :

    Ah, on arrive enfin à l’Argentine dans vos articles… c’est en effet de cette façon que se sont finies toutes les monnaies infectes comme l’euro ou tous les pegs inappropriés….
    ex : la fédération russe, la yougoslavie, la tchécoslovaquie, l’union latine (19 ème siècle)

    Merci M.Chevallier pour le commentaire sur ces courbes des taux.
    Je vois l’anomalie dans les courbes d’ordre 3 comme la trace d’une vaste nationalisation de la dette publique… avant de réaliser un vieux rêve socialiste : distribuer plein de billets pour tous ( billets sans aucun pouvoir d’achat)

    l’euro n’existe plus depuis longtemps pour les marchés (quand les taux ont commencé à diverger après la période où ils furent identiques quels que soit le pays emprunteur)
    l’euro n’a jamais existé en tant que monnaie dite unique ou monnaie dite commune

    la France pourrait rencontrer des problèmes très vite (après lété et l’élection en allemagne parait-il, les pays auront tous des gouverneux fraichement élus… donc une certaine tranquilité)

  3. MAgaja dit :

    Hé oui !! il sera alors l’heure de se couvrir pour l’hiver 2013/2014.
    Mais les Japonais qui sont aussi passés au rachat de bons du trésor, seraient positionnés sur des rachats en Europe. Qu’en pensez vous?
    Je suis pour le moment étonné de ne pas voir trop les CDS monter, mais ils ne baissent pas alors que les taux des bons du trésor pourris de la France sont au plus bas jamais atteint ces 10 dernières années sur l’OAT 5 ans.
    Mais le pire c’est que personne n’en parle et tout le monde s’en félicite… Est ce qu’ils sont tous ignares, idiots , imbéciles?
    La contradiction avec le niveau des CDS est telle que je pense que les risques de se couvrir sur des CDS est au plus bas, comme les taux des OAT !!.

Commenter