31 juillet 2013 0

Crédit Suisse 2° trimestre 2013

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Banques : Banques Européennes

En diminuant le montant des capitaux propres des écarts d’acquisition, c’est-à-dire en évaluant ces capitaux propres à leur juste valeur de marché, dite des actifs tangibles, le leverage réel de Crédit Suisse se monte à 26,2 à la fin de ce dernier trimestre, correspondant à un ratio Core Tier 1 réel de 3,8 %,

Document 1 :

Crédit Suisse2012 Q22012 Q32012 Q42013 Q12013 Q2
1 Assets1 043,461 023,29924,28946,618919,903
2 Equity34,77435,68235,49837,82542,402
3 Preferred st-----
4 Goodwill8,6658,6038,3898,5848,554
5 Tangible eq26,10927,07927,10929,24133,848
6 Liabilities1 017,35996,213897,171917,377886,055
7 Leverage (µ)3936,833,131,426,2
8 Tier 1 (%)2,62,733,23,8

Sommes en milliards de francs… suisses.

Ces résultats en amélioration continue depuis plusieurs trimestres s’expliquent par une diminution des dettes de 131 milliards de francs suisses et par une augmentation des capitaux propres de presque 8 milliards d’une année sur l’autre,

Document 2 :

Il faudrait encore augmenter les capitaux propres de 50 milliards de francs helvètes pour que Crédit Suisse respecte les règles prudentielles édictées par ce bon vieux Greenspan avec un leverage inférieur à 10.

Document 3 :

Le calme légendaire des petits Suisses pourrait être soumis un jour à rude épreuve avec leurs deux big banks too big to fail présentant des risques systémiques considérables, surtout dans l’environnement bancaire délétère de la zone euro.
Pour l’instant, tout va bien.

Cliquer ici pour lire des informations financières sans le dernier rapport financier de Crédit Suisse.

Mots-clés: , , , , , , , , ,

Aucun commentaire pour l'instant.

Commenter