11 septembre 2013 10

ING et BinckBank 2° trimestre 2013

Rédigé par dans la rubrique Banques : Banques Européennes :

ING Group fait partie des grandes banques mondiales à risque systémique d’après le FMI.
Son leverage s’est nettement dégradé au cours de ce dernier trimestre à la suite d’une forte diminution du montant de ses capitaux propres et d’une baisse proportionnellement moins rapide du total de son bilan, et donc de ses dettes,

Document 1 :

ING Group2012 Q22012 Q32012 Q42013 Q12013 Q2
1 Assets1 237,251 248,101 168,631 180,721 143,60
2 Equity50,51452,87754,35754,43849,881
3 Preferred st-----
4 Goodwill-----
5 Tangible eq50,51452,87754,35754,43849,881
6 Liabilities1 186,731 195,221 114,281 126,281 093,72
7 Leverage (µ)23,522,620,520,721,9
8 Tier 1 (%)4,34,44,94,84,6

Sommes en milliard d’euros.

Il faudrait augmenter les capitaux propres de 54 milliards d’euros pour respecter les règles prudentielles d’endettement de ce bon vieux Greenspan (un leverage inférieur à 10 correspondant à un ratio Core Tier 1 d’au moins 10 %).

Document 2 :

Comme beaucoup d’autres banques de la zone euro, ING est dans une situation délicate qui peut s’aggraver très rapidement, ce qui explique que le marché interbancaire ne fonctionne plus dans cette zone contre nature, la BCE (et la Banque de France) étant obligée de le remplacer pour éviter un blocage complet.

Certaines personnes espèrent échapper au pire en confiant leur argent à des courtiers qui ont belle apparence comme BinckBank dont le leverage respecte a priori les règles prudentielles d’endettement de ce bon vieux Greenspan,

Document 3 :

BinkBank2012 Q22012 Q32012 Q42013 Q12013 Q2
1 Assets3 250,903 097,702 997,803 067,303 106,60
2 Equity464,2453,8455,2452,4431,7
3 Preferred st-----
4 Goodwill152,9152,9152,9152,9152,9
5 Tangible eq311,3300,9302,3299,5278,8
6 Liabilities2 939,602 796,802 695,502 767,802 827,80
7 Leverage (µ)9,49,38,99,210,1
8 Tier 1 (%)10,610,811,210,89,9

Sommes en millions d’euros.

Document 4 :

Cependant, en cas de tsunami bancaire, les fonds et les titres déposés dans BinckBank se trouvant chez ING, le problème ne pourrait que s’aggraver car il serait très difficile de les récupérer par l’intermédiaire d’un courtier, les clients directs d’ING étant alors a priori traités prioritairement.

De toute façon, la garantie bancaire dans la zone euro est pour l’instant respectée : 100 000 euros par personne par banque.
En cas de fort tsunami, il est fort possible que cette garantie ne soit pas respectée comme cela s’est produit dans un premier temps à Chypre.

Tout épargnant sensé est donc amené à ne jamais avoir au total plus de 100 000 euros dans une même banque et être prêt à transférer son capital en lieu sûr avant un tsunami, le problème étant de l’anticiper…

Cliquer ici pour accéder au site d’ING.
Cliquer ici pour accéder au site de BinckBank.

Mots-clés: , , , , , , ,

10 réponses à “ING et BinckBank 2° trimestre 2013”

  1. DIDIER dit :

    Merci pour cet article.

    Je n’avais pas conscience de l’hébergement de Binck chez ING.
    Je sais ce qu’il me reste à faire…

  2. Libre dit :

    Il est vrai que nos banksters nationaux et européens sont des pros de l’arnaque en tous genre.Par exemple binck qui fait croire qu’il est solide alors qu’il ne l’est pas…

  3. Marshaka dit :

    Etre prêt à transférer oui, le problème est de trouver où, je ne vois pas de banque sure aujourd’hui

  4. Joachim dit :

    Bah vous savez ce qu’il vous reste à faire : mettez votre argent dans une banque US, là-bas il n’y a aucun souci dixit Mr Chevallier ! Vous ne m’en voudrez pas, mais perso, c’est du cash et des métaux précieux à la maison (http://www.fdic.gov/bank/individual/failed/banklist.html). Personne ne me volera le fruit de mon travail.

    • Homer dit :

      « Perso, c’est du cash et des métaux précieux à la maison (…) Personne ne me volera le fruit de mon travail. » : à condition d’être discret … 🙂

  5. Greg dit :

    Quid pour iwbank ?

  6. Bernard dit :

    Bonjour Monsieur Chevallier,

    Je suis chez Binck, j’avais vérifié que le leverage ratio était inférieur à 10 et j’ai été rassuré, jusqu’à ce que je lise cet article. Je suppose que la situation n’a pas changée en 2018. D’ailleurs, merci pour votre travail au passage.

    J’ai une question: est-ce que les banques en lignes (dérivées de grandes banques en semi-faillite) telles que Boursorama, Monabanq, BforBank sont dans le même cas que Binck?

    Cordialement.

Commenter