29 octobre 2013 2

UBS 3° trimestre 2013

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Banques : Banques Européennes

Les dirigeants d’UBS tentent d’assainir la situation en diminuant le total des dettes (et bien entendu le total du bilan) de… 317 milliards de francs d’une année sur l’autre !

Document 1 :

UBS2012 Q32012 Q42013 Q12013 Q22013 Q3
1 Assets1 366,141 259,231 213,841 129,071 049,10
2 Equity48,06545,89547,23947,07347,403
3 Preferred st-----
4 Goodwill6,6326,4616,7056,6476,388
5 Tangible eq41,43339,43440,53440,42641,015
6 Liabilities1 324,701 219,801 173,311 088,651 008,09
7 Leverage (µ)3230,928,926,924,6
8 Tier 1 (%)3,13,23,53,74,1

Sommes en milliards de francs suisses.

Le montant des capitaux propres réels (les actifs dits tangibles) augmente un peu par rapport au trimestre précédent.

Avec un leverage de 24,6 en baisse par rapport aux trimestres précédents, il reste encore beaucoup de chemin à parcourir pour respecter les règles de prudentielles de bonne gestion édictées par ce bon vieux Greenspan (un leverage inférieur à 10) car il faudrait pour cela augmenter les capitaux propres de 54 milliards de francs suisses !

Document 2 :

Une fois de plus, on voit bien sur ce cas que la seule et unique solution pour résoudre les problèmes bancaires est bien de respecter cette règle fondamentale rappelée par ce bon vieux Greenspan ! C’est ce que font tous les banquiers du monde sans oser l’avouer.

Document 3 :

Cliquer ici pour lire le rapport financier du dernier trimestre.

Mots-clés: , , , , , ,

2 réponses à “UBS 3° trimestre 2013”

  1. BA dit :

    En Europe, les Etats sont hyper-endettés. Les dettes des Etats européens forment une gigantesque bulle qui va bientôt éclater.

    Et la dette privée ?

    Qu’en est-il de la dette privée ?

    En Europe, les ménages sont hyper-endettés, les entreprises sont hyper-endettées, et les banques sont en faillite.

    A propos de la dette des ménages et de la dette des entreprises, le Luxembourg remporte le championnat d’Europe de la dette privée.
    L’Irlande a la médaille d’argent.
    Chypre a la médaille de bronze.
    La France finit 14ème.

    Ces dettes privées forment une gigantesque bulle, encore une, qui va bientôt éclater.

    Depuis plusieurs années, l’économie des pays européens ne repose que sur … de la dette.

    Quand ces bulles éclateront, les pays européens vont connaître un effondrement économique et financier.

    1- Médaille d’or : Luxembourg : dette privée de 317,4 % du PIB (en 2006, c’était seulement 134,7 % du PIB).
    2- Médaille d’argent : Irlande : dette privée de 306,5 % du PIB (en 2001, c’était seulement 154,7 % du PIB).
    3- Médaille de bronze : Chypre : dette privée de 296,4 % du PIB (en 1999, c’était seulement 158,6 % du PIB).
    4- Danemark : 238,9 % du PIB.
    5- Portugal : 225 % du PIB.
    6- Pays-Bas : 221 % du PIB.
    7- Suède : 214,2 % du PIB.
    8- Espagne : 195,6 % du PIB.
    9- Royaume-Uni : 181,4 % du PIB.
    10- Finlande : 160,5 % du PIB.
    11- Malte : 155,4 % du PIB.
    12- Autriche : 147,5 % du PIB.
    13- Belgique : 146,4 % du PIB.
    14- France : 140,6 % du PIB (en 1999, c’était seulement 95,8 % du PIB).

    Source : Eurostat.

    http://epp.eurostat.ec.europa.eu/tgm/table.do?tab=table&init=1&language=fr&pcode=tipspd20&plugin=0

  2. Hervé Dunoyer dit :

    « La Finma resserre les boulons

    La Finma se justifie en s’appuyant sur une comparaison entre les pertes subies dans son passé récent et le capital disponible pour faire face aux risques opérationnels. Les résultats du modèle ne cadraient pas avec une estimation conservatrice, a ajouté le porte-parole Tobias Lux à Tages Anzeiger.ch/Newsnet. »

    http://www.tdg.ch/economie/entreprises/actionnaires-ubs-voient-dividende-seloigner/story/27509815

Commenter