21 novembre 2013 7

Gos banques, nomenklatura et zone € : la manip

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Banques : Banques françaises

Nos Gos banques sont dans une situation catastrophique et elles devront être sauvées un jour par l’Etat… français, c’est-à-dire par ses constribuables.

Pour en éviter les conséquences catastrophiques (pour elle), la nomenklatura franchouillarde a trouvé une solution : mettre en place une usine à gaz euro-zonarde (le Mécanisme européen de solidarité, MES) pour sauver à l’avenir les big banks sur le point de faire faillite à la place de l’Etat dont elles dépendent actuellement, ce qui signifie concrètement que c’est l’Allemagne qui en paiera la plus grande part.

Evidemment, Jens Weidmann le patron de la Buba n’est pas d’accord. Il vient de déclarer entre autres que certains pays manquent de compétitivité, ont une dette trop élevée et un système bancaire qui se porte mal.
A quel pays pense-t-il dans cette déclaration ? !!!

Les 8 plus grosses banques euro-zonardes faisant partie des grandes banques mondiales à risque systémique (les SIMIs) comprennent bien entendu nos 4 Gos banques,

Document 1 :

2013 Q3Deutsche BkBNPCdt Ag SABPCESoc Gen
Liabilities1 787,971 855,621 770,901 145,771 254,40
Equity56,46186,64440,949,68150,885
3 Preferred st-7,229--6,854
4 Goodwill14,09510,27813,9774,2156,132
5 Tangible eq42,7269,13726,92345,46637,899
6 Liabilities1 745,251 786,481 743,981 100,301 216,50
7 Leverage (µ)40,925,864,824,232,1
8 Tier 1 (%)2,43,91,544,13,12

Sommes en milliards d’euros.

Le total des dettes de ces 8 banques est de 10 652 milliards d’euros à la fin de ce 3° dernier trimestre, soit 111 % du PIB de la zone euro (9 581 milliards), soit proportionnellement deux fois plus qu’aux Etats-Unis,

Document 2 :

2013 Q3SantanderINGUniCreditTotal
Liabilities1 192,181 131,18883,80211 021,82
Equity71,82149,55461,303467,249
3 Preferred st---14,083
4 Goodwill23,729-11,55483,98
5 Tangible eq48,09249,55449,749369,54
6 Liabilities1 144,091 081,62834,05310 652,28
7 Leverage (µ)23,821,816,828,8
8 Tier 1 (%)4,24,663,5

Par ailleurs, La Tribune a publié un article très instructif sur la nomenklatura des Gos banques et de l’Etat, cliquer ici pour le lire, d’où il ressort entre autres…

François Villeroy de Galhau, directeur général de BNP Paribas, va être nommé directeur du Trésor, antérieurement à la direction du Trésor puis directeur du cabinet du ministre de l’Economie Dominique Strauss-Kahn puis de Christian Sautter,
Xavier Musca, directeur général délégué au Crédit Agricole, ex directeur du Trésor, ex secrétaire général adjoint de la présidence de la République puis secrétaire général de l’Elysée du temps où y régnait notre histrion ignare,
Gilles Briatta, secrétaire général adjoint à la Société Générale, ancien conseiller technique de Michel Barnier, ex conseiller Europe de François Fillon à Matignon,
Marguerite Bérard-Andrieu, ex conseiller technique puis conseiller à la présidence de la République, dirigea le cabinet du ministre du Travail Xavier Bertrand, membre du comité de direction générale de BPCE,
Nicolas Namias, conseiller technique auprès de Jean-Marc Ayrault, anciennement à la direction de BPCE, ex de la direction générale du Trésor,
Emmanuel Macron, ex banquier chez Rothschild actuellement secrétaire général adjoint de l’Élysée,
François Pérol, patron depuis 2009 de BPCE, ex secrétaire général adjoint de l’Elysée sous Sarko, ex de la banque Rothschild & Cie, ex sous-directeur à la direction du Trésor,
Ariane Obolensky, directrice générale de la Fédération bancaire française (FBF) ex de la direction du Trésor,
Et enfin le meilleur : Frédéric Oudéa, patron de la Société Générale, ex du cabinet de Sarko alors ministre du Budget et de la Communication.

Mots-clés: , , , , , , , , , , , , , , , ,

7 réponses à “Gos banques, nomenklatura et zone € : la manip”

  1. bertrand dit :

    Mr Chevallier vous avez un rôle à jouer , vous avez un sujet prime , ne faites pas comme certains économistes généralistes philosophes en petits comités , foncez , élargissez l’audience par tous moyens sinon vous serez broyé.

  2. DrStef dit :

    Merci pour cette synthèse et cette mise au point.
    Merci de nous instruire avec autant d’enthousiasme et d’énergie.
    nous sommes avec vous… !

    et sur le plan économique ça ne s’arrange pas en socialie :-) l’activité se contracte sévèrement en novembre, indice composite PMI a 48.5. ! en Allemagne ca se passe beaucoup mieux, en fait ça se passe beaucoup mieux a peu près partout ailleurs sauf dans le club med.

    http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2013/11/21/97002-20131121FILWWW00552-ecart-croissant-entre-la-france-et-l-allemagne.php

    Les liquidations d’entreprises sont à un niveau historique. Dixit Le Monde… bientôt il n y aura plus de patrons, plus d’employés, plus de PME-ETI , et il n’y aura plus de contribuables pour renflouer les banques :-)

    Pauvre France

  3. Joel dit :

    Oui c’est ce que les Américains appellent les « revolving doors », les portes tournantes. C’est une pratique malheureusement très répandue aux USA entre la Food and Drugs Administration et les grosses entreprises de produits alimentaires et chimiques et un moyen aussi efficace que malhonnêtre pour se voir attribuer des droits de commercialiser certains nouveaux produits et composants. L’un des plus connus est l’aspartam, qui a clairement bénéficié de ces portes tournantes, y compris à l’Organisation Mondiale de la Santé.

    Je ne savais pas que ceci était également le cas entre les banques et les gouvernements, mais cela n’a rien d’étonnant quand on y réfléchi. C’est vraiment honteux, car il y a clairement conflit d’intérêt et en toute bonne foie, ils devraient refuser ce genre d’aller-retours….

  4. jerome dit :

    On prend les mêmes et on recommence.

    Comme cela on est sur d’avoir la mainmise sur nos banques avec des individus qui sont tous corrompus et qui connaissent la situation.

    Faites attention à vous Monsieur CHEVALLIER car votre site et ils le savent est une bombe

    Bien cordialement,

  5. bertrand dit :

    Mr Chevallier cherchez des appuis dans tous les autres pays ce sera + facile.

  6. jacqueshenry dit :

    Entièrement solidaire avec vous :
    http://jacqueshenry.wordpress.com/2013/11/21/quand-la-chasse-aux-sorcieres-les-blogueurs-sorganise/
    Naviguez sur mon blog, non pas financier mais plutôt orienté biologie, vous y trouverez quelques billets qui dénoncent la collusion entre les politiques et les grandes entreprises pharmaceutiques (par exemple) au détriment de la santé de tout un chacun et aussi de la santé des finances publiques. Madame Touraine fait la sourde oreille au sujet de l’open data, le ministre de l’écologie et de l’énergie, n’en parlons même pas, le ministre des finances (Moscou-vichy) ce surnom n’est pas de mon cru mais d’un commentateur de Contreproints ne sait pas de quoi il parle, et j’allais oublier Fabius qui n’est qu’un opportuniste totalement incapable d’analyser ce qui se passe avec l’Iran en ce moment (allez voir mes billets des 10 et 11 novembre). Je vous encourage à vous battre et à dénoncer cette compromission contre nature entre les politiques et la banque mais ça n’existe malheureusement pas qu’en France …

  7. [...] > Edwardfdg Gos banques, nomenklatura et zone € : la manip Nos Gos banques sont dans une situation catastrophique et elles devront être sauvées un jour par [...]

Commenter