25 novembre 2013 45

L’AMF, les Gos banques, ça ose tout…

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique France

Les gens de l’AMF et les dirigeants des Gos banques ont osé !

Ils ont osé me sanctionner (et non pas me… condamner !), pour avoir osé… étudier moi-même les problèmes bancaires, en reprenant les idées d’Alan Greenspan, en les appliquant à l’analyse des comptes des mécanos de la Générale et en publiant les résultats de mes cogitations, en prétendant qu’il s’agissait là d’une information inexacte qui a fait chuter le cours de plus de 20 % à l’été 2011 !

Bien mieux (ou pire !), ils ont aussi sanctionné un Américain qui a repris mes informations !

D’abord, si l’AMF disait vrai, j’aimerais bien effectivement avoir le pouvoir, d’un clic de mulot, hop ! de faire plonger ou remonter les cours des grandes banques dans le monde… et en tirer profit !
D’une certaine façon, les gens de l’AMF sont trop bons.

En fait ils sont trop… et c’est à ça qu’on les reconnait ! (Cliquer ici pour revoir la scène)


L’AMF et les Gos banques règnent donc ubi et orbi en s’arrogeant le droit d’imposer leurs analyses et en interdisant à toute personne, en France et même dans le monde, de réfléchir aux problèmes posés par les big banks too big to fail !

Seules leurs interprétations doivent être considérées comme diffusables. La liberté d’expression, ils n’en ont jamais entendu parler.
Incroyable mais vrai.

Ainsi par exemple, il est donc strictement interdit à tout professeur dans le monde (de finances par exemple) de traiter de ces sujets en dehors de la reprise servile des seules informations des banksters, ce qu’ont bien compris tous les journaleux et bonimenteurs franchouillards (les analystes financiers et autres économistes patentés) qui ne publient rien d’autre que ce qu’on leur dit d’écrire comme l’un d’eux me l’a ingénument dit un jour.

Les gens de l’AMF sont d’une intelligence et d’une logique implacable : d’après leurs documents, ils m’accusent d’avoir fait plonger les cours de la Générale qui ont atteint un plus bas le 10 août 2011 en publiant un article le… 14 août !

Il s’agit de leur part d’une accusation grave, diffamatoire et condamnable. De ce décalage chronologique, la seule conclusion qu’ils auraient dû en tirer est que j’ai été particulièrement rapide pour donner des explications à la chute des cours de la Générale.

Pendant des années, les mécanos de la Générale ont publié sciemment des informations qui ne donnaient pas une image fidèle de la réalité pour tromper les marchés, en particulier pour ce qui concerne les titres dits hybrides (subordonnés et autres) et pour les écarts d’acquisition (goodwill) , ce qui est sanctionnable et même condamnable mais pas condamné comme je l’ai écrit à maintes reprises alors que les gens de l’AMF m’accusent d’avoir, sur la base de ces données, d’avoir publié des informations inexactes !

Maintenant, grâce (ou à cause de moi !), ils publient enfin des bilans qui, s’ils respectent les règles françaises qu’ils ont fait adopter, ne respectent pas les règles admises communément dans le monde.

Enfin (pour ce qui est de cet article), depuis 5 ans, c’est-à-dire depuis le début des grandes turbulences financières, d’innombrables articles ont été publiés dans le monde à propos des banksters.

Personne n’a été poursuivi pour cela… sauf moi ! … ce qui signifie que j’ai donc manifestement bien touché là, en calculant le véritable leverage des banques, leur point critique.

Ainsi s’observe un miracle qui se produit parfois : ceux que j’appelle habituellement des idiots inutiles voire nuisibles, peuvent devenir utiles.
Que les gens de l’AMF et les mécanos de la Générale puissent devenir utiles, c’est effectivement miraculeux.

Mots-clés: , , , ,

45 réponses à “L’AMF, les Gos banques, ça ose tout…”

  1. Ben dit :

    Vas y JP tu vas les défoncer!

  2. jerome dit :

    Bonsoir Monsieur CHEVALLIER,

    Bienvenu en Dictatureland ou la liberté d’expression n’est plus tolérée.

    C’est bien parceque vous a mis le doigt là ou ça fait mal qu’ils ont peur que votre travail puisse
    être repris et diffusé au grand public.

    leur crainte est que les épargants aillent retirer leurs avoirs dans les banques critiquées.

     » Quand on parle pognon, à partir d’un certain chiffre, tout le monde écoute  » y compris les
    gendarmes de l’AMF

  3. H. dit :

    Bonsoir,

    L’attitude de l’AMF est d’autant plus imbécile qu’elle contribue à attirer le regard sur vos travaux. Comme effet éteignoir, c’est réussi. Quant à cette condamnation, je serai extrêmement surpris si elle passait l’appel. Je vois mal comment expliquer la rétro-activité de votre appréciation sur les cours boursiers de la SG. Sans être un spécialiste du Droit, on est semble-t-il devant un magnifique cas de diffamation à votre encontre. Beaucoup d’avocats doivent se frotter les mains à l’idée de vous défendre.

    Bon courage

  4. josick dit :

    Si on lit le document « Décision de la Commission des sanctions du 7 novembre 2013 à l’égard de MM. Jean-Pierre Chevallier et Mike Shedlock.pdf »
    On note ce passage :
    « que le comportement de M. Jean-Pierre Chevallier n’a cependant pas eu pour objet d’agir sur le cours du titre, qui avait déjà atteint son plus bas niveau le 10 août 2011 ; »

    Qu’est-ce qui les gêne donc ces « Oints du Seigneur » ? : « En substance, il est reproché à MM. Jean-Pierre Chevallier et Mike Shedlock d’avoir diffusé une information inexacte ou trompeuse sur le niveau du ratio Tier 1 de la Société Générale. »

    Il n’y a aucune exactitude ni tromperie car Jean-Pierre Chevallier dit expressément comment il calcule ce ratio Tiers 1, pensant que sa méthode s’appuyant sur les dire de Alan Greenspan est plus fiable…

    Mais il est vrai qu’une telle critique ne peut-être qu’intolérable pour ces Oints Oints du Seigneur qui sont restés toute leur vie dans le râtelier là où ils ont été vêlés (pour reprendre l’expression de Maurice Clavel par ailleurs auteur du célèbre « Messieurs les Censeurs, bonsoir »), n’ayant jamais été capable de développer une véritable critique, se contentant surtout de rester dans les clous pour faire carrière sans remous…

    Si on permet à un « ancien professeur des universités enseignant l’analyse financière » d’exprimer un point de vue différent de celui de l’establishment, où va-t-on ? Il faut donc absolument faire un exemple.

  5. lemoine dit :

    Soutien total !

  6. Woah dit :

    Attention,

    Les preuves ne font pas loi !! Seule la mauvaise fois compte, et l’AMF défend sont titre de championne du monde toutes catégories…!!

    Le passage en force actuel devient…puant.

  7. Barbepapa dit :

    J’espère qu’un jour on tire des leçons sur ce qu’il se passe… Mais vu la collusion avec les États et la servitude de la presse envers ces derniers, rien ne se passera et nous coulerons toujours plus profond.

  8. curtet dit :

    Mr Chevalier
    Je vous lis depuis plusieurs années
    Votre patronyme vous donne la force et la volonté de résister à ces géants mieux à ces Titans ivres qui avancent dans le brouillard de dettes qu’ils ne maîtrisent plus ,
    mais leurs d actifs .Quand une banque vous prête de l argent elle prend 3 fois plus de garantie que le montant du prêt . C est une valeur alors que dans le bilan ça n apparaît que pour le prêt
    Ces gages bonifieraient fortement le tier one . Si je me trompe merci de m expliquer ou de me renvoyer vers un ouvrage de vulgarisation.
    Votre effort de diffuser le concept des monétarismes , permets de comprendre bien des choses à notre déclin. Trop d argent ne représente plus rien , si ce’n est de camoufler la course effrénée au prêt de nos gouvernants impécunieux ,. Confier les cordons de la bourse à FH qui n avait pas 5000 € sur son compte épargne c ‘ était la démonstration de son incompétence , alors qu il gagnait 10000 € mois depuis 35 ans nemo82

  9. Richard76 dit :

    Il faut bien reconnaitre que JPC est notre nouveau Kerviel,
    Sur son ordi a faire des petits tableaux plein de couleurs,
    on a encore failli perdre 4 milliards d’euros.
    heu..
    4€.
    La valeur réelle de cette banque à ce jour.

  10. fgambs dit :

    Touche pas à leur(notre!!) grisbi Jean-Pierre!
    Le Parti Démocratique de l’Union européenne a déjà planifié pour 2014 un nouvel exercice de com’(Asset Quality Review), chargé de prouver au monde libre la solidité du village de Potemkine, et de faire oublier le ridicule des propagandes antérieures(Stress Test 1 et 2).
    L’audit démarrera dès que son résultat aura été communiqué aux inspecteurs!
    Tout citoyen de l’€URSS qui prendra l’initiative de publier un bilan objectif du Système gagnera un voyage en pension complète au Goulag.

  11. Jules dit :

    « Trop de banques ont survécu à la crise financière », estime le président de l’Autorité Bancaire Européenne…

  12. vincent dit :

    bientôt éparpillés aux quatre coins de paris,façon puzzle!!!les banksters …
    bravo!! continuez.
    cordialement

  13. Papounet dit :

    Les banquiers sont devenus invincibles . Ils ont la liberte de prendre leurs clients pour des cretins . Dernierement impossible pour moi de cloturer des comptes dans differentes banques . Je ne suis pas sur que porter plainte soit efficace si la justice est complice de leurs malversations .

  14. Marco dit :

    L’économiste, le vrai, a dit la vérité, il doit être exécuté !!! Le rêve des cloportes.

  15. SF dit :

    Soutien total . Merci pour vos informations qui permettent de comprendre beaucoup de choses.

  16. Info en plus dit :

    Les arguments que vous présentez dans ce billet du 25 Novembre semblent convaincants.

    J’ai néanmoins voulu creuser un peu ….. et j’ai été lire la décision de l’AMF (http://www.amf-france.org/technique/multimedia?docId=workspace://SpacesStore/9aed3b2a-72db-44f1-8d5e-175157b11bbe_fr_1.0_rendition)

    Or l’AMF vous reproche un billet publié le 3 août 2011 (c’est à dire avant la chute de SG) à savoir http://chevallier.biz/2011/08/les-meccanos-de-la-generale-2°-trimestre-2011/ dans lequel vous écrivez bien en gros ce que l’AMF vous reproche.
    Le 14 août, vous avez certes publié un autre article sur la SG, avec quelques corrections de chiffres en particulier, et en gros le même contenu.
    L’avis de l’AMF retrace d’ailleurs une chronologie des publications qui est plausible, mais ne semble pas établir de preuve de la causalité entre votre article du 3 août et la baisse le titre de la SG (mais j’ignore s’il est possible d’établir une causalité dans le cas d’une rumeur, qui n’est généralement reprise et colportée que par des personnes pas forcément bien averties).

    Voici quelques arguments que je vous suggère d’envisager pour vous défendre :
    – tout lecteur averti de votre site sait bien que votre publication sur la SG le 3 août 2011 ne décrit pas un changement de situation ou une situation nouvelle. Il suffit de lire ce que vous avez écrit sur la SG les trimestres précédents, pour se rendre compte que pas grand chose n’a changé le 3 août dans votre analyse des comptes de la SG.
    – toute personne prenant donc votre article du 3 août comme argent comptant aurait du faire de même pour vos articles précédents sur les comptes de la SG, ou vos autres articles sur d’autres banques, et les cours de toutes ces banques auraient alors du dévisser.
    – que quand vous écrivez que la SG ne respecte pas les ratio, vous parlez de ratios que vous définissez, dont vous expliquez les composantes, et dont vous ne cessez d’écrire que leurs calculs devraient se faire différemment de ce qui se pratique couramment. (Certes, en traitant des gens appliquant d’autres normes de menteurs, en citant expressément ‘les règles de Bâle III’ par exemple alors que vos ratios ne suivent pas rigoureusement ces règles et que vous contestez en fait la validité de ces règles, vous avez peut-être été un peu loin… mais le ton de vos billets devrait permettre de comprendre la chose à un lecteur attentif, à défaut de l’excuser complètement).
    – évitez d’invoquer des argument factuellement faux (votre billet du 14 août 2011 antérieur à la rumeur….) : ça ne trompera que quelques lecteurs de blog n’allant pas vérifier la source de l’info, mais pas l’AMF, pas un juge.

    • Julien dit :

      Pffff, plus simple encore : les statistiques de consultation du blog sur la semaine du 3 au 10 août 2011, par exemple.
      Le blog n’est certes pas confidentiel et fédère un noyau dur depuis de nombreux mois./années.

      Mais sincèrement… quelle audience par rapport aux délires de la presse britannique durant la même période ?

  17. Info en plus dit :

    Vous pouvez aussi argumenter (sur la forme, as sur le fond) sur le fait que, dans les « MOTIFS DE LA DECISION » de l’AMF, il semble y avoir une erreur car l’AMF n’y fait pas référence à votre billet du 3 août 2011 (alors qu’elle le référence dans ‘LES FAITS’ un peu avant d’expliquer les motifs de sa décision), mais seulement au billet du 14 août 2011.

  18. Jean-Luc dit :

    Oui espérons que la justice soit encore indépendante pour juger votre affaire.
    L’AMF, organisme contrôlé par les banquiers, n’a aucune crédibilité à part celle de défendre les banksters au delà du droit.

  19. hagen dit :

    C’est incompréhensible, je suis sidéré. Une telle atteinte à la liberté d’expression prouve hors de tout doute que nous sommes en dictature.

    Vas-y JP explose leur la tête (pur m’exprimer un peu trivialement).

  20. BA dit :

    Forte envers les faibles.

    Faible envers les forts.

    A propos de ce « Deux poids, deux mesures », je rappelle un des scandales concernant l’Autorité des Marchés Financiers :

    L’affaire EADS comporte deux volets :

    d’une part, une suspicion de délit d’initié de la part des hauts dirigeants d’Airbus et d’EADS lors de l’exercice de leurs stock-options en novembre 2005 et en mars 2006 avant l’annonce publique des retards de livraison du gros porteur A380 le 13 juin 2006 ;

    d’autre part, la cession, le 4 avril 2006, par DaimlerChrysler et le Groupe Lagardère de 7,5 % du capital d’EADS chacun à des investisseurs institutionnels français comme la Caisse des dépôts et consignations (CDC), entraînant pour eux une importante moins-value latente.

    De nombreux cadres d’EADS auraient réalisé d’importantes plus-values en vendant des titres EADS en mars 2006, avant l’annonce officielle de retards de livraison du très gros porteur A380 le 13 juin 2006. Cette annonce avait entraîné une chute du cours de l’action du groupe de plus de 36 % en une seule séance. Les personnes concernées nient tout délit et assurent n’avoir rien connu des problèmes de l’A380 !

    Source : article « Affaire EADS » sur Wikipedia.

    Vendredi 18 décembre 2009 :

    Dans un article du journal « Le Point », nous avions lu que l’AMF avait refermé le dossier EADS en ne donnant aucune sanction !

    L’AMF n’avait sanctionné aucun des dirigeants d’EADS !

    Tous les dirigeants d’EADS resortaient totalement blanchis, sans aucune sanction financière !

    Lisez cet article :

    « Circulez, il n’y a rien à voir, c’est ce qu’on nous dit. C’est un véritable scandale, cela va au-delà de tout ce que l’on pouvait imaginer », a déclaré pour sa part à Reuters Colette Neuville, présidente de l’Association de défense des actionnaires minoritaires (Adam).

    « Je pense qu’une démocratie ne peut fonctionner que si les fautes sont sanctionnées, c’est un très mauvais signal. Cette décision va avoir un effet catastrophique sur l’opinion publique », a-t-elle estimé.

    De son côté, l’Association des petits porteurs actifs (Appac) « s’étonne » dans un communiqué du « revirement » de l’AMF.

    http://www.lepoint.fr/actualites-economie/2009-12-18/l-amf-referme-le-dossier-eads-sans-aucune-sanction/916/0/406185

    A l’époque, qui étaient les cadres et les dirigeants d’EADS concernés par cette affaire EADS ?

    Les protagonistes :

    Noël Forgeard, ancien coprésident exécutif d’EADS, avec Thomas Enders. Il a acheté puis vendu (c’est le système des stock-options) 162 000 titres le 15 mars 2006 et réalisé une plus-value de 1,2 million d’euros.

    Ses enfants ont vendu 127 998 titres le 17 mars 2006, réalisant une plus-value de 400 000 euros.

    François Auque, directeur d’EADS Space a vendu 10 000 titres avec une plus-value de 114 000 euros.

    Jean-Paul Gut, directeur général délégué, a vendu 50 000 titres pour 737 000 euros.

    Jussi Itavuori, directeur des ressources humaines d’EADS, a vendu 95 000 titres pour un profit de 1,2 million d’euros.

    Arnaud Lagardère a fait vendre 7,5 % du capital d’EADS par le groupe Lagardère le 4 avril 2006 (2 milliards d’euros). Le PDG a toujours affirmé ne pas avoir été informé de l’ampleur des difficultés d’industrialisation de l’A380, lors de la cession de ses titres EADS à des investisseurs institutionnels français, notamment la Caisse des dépôts et consignations (CDC). Cette vente a fait l’objet d’une enquête judiciaire et d’une enquête de l’autorité des marchés financiers (AMF) sur d’éventuels délits d’initiés, mais l’affaire n’a pas abouti.

    Manfred Bischoff

    Gustav Humbert

    Thomas Enders, ancien coprésident exécutif d’EADS, avec Noël Forgeard

    Thierry Breton

    Francis Mayer (1950-2006), directeur général de la Caisse des dépôts et consignations (CDC) (2002-2006)

    Augustin de Romanet

    Dominique Marcel, directeur financier de la Caisse des dépôts et consignations (CDC)

    Xavier Musca, directeur du Trésor

    Raymond Lévy, Président de Conseil de Surveillance de Lagardère

    Source : article « Affaire EADS » sur Wikipedia.

    La morale de cette affaire EADS :

    Selon que vous serez puissant ou misérable
    Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir.

  21. bertrand dit :

    Ce n’est plus l’heure de causer , c’est l’heure des tanks , des orgues de Staline , des roquettes et des barricades.
    Le temps de la bienveillance est dépassé , c’est le temps de la force.

  22. magaja dit :

    Bon courage à vous Mr Chevalier,
    J’espère que vous allez vous défendre et je n’en doute pas. ce qui serait bien c’est quand même de relayer votre contre attaque dans les médias ne serais ce qu’en faisant valoir le droit de réponse à l’article qui est paru dans les journaux et qui vous concerne.
    Vous avez ce droit de réponse, vous pouvez donc demander à être publié sur ce journal.
    Je vous invite à rédiger un billet en ce sens et à l’adresser aux journaux concernés.
    J’espère que vous choisirez bien votre défense et que vous avez un avocat qui connait les rouages de la finance ou disons les banksters.

    Bien à vous.

    Olivier

  23. merio dit :

    Il faut tous envoyer à l’AMF et SG les conclusions de M.Chevallier,juste pour leurs bourrer leurs boîtes à lettres.

  24. cn dit :

    Vous avez les stats de lecture de chacun de vos billets ?

    combien de fois celui ci incriminé a-t-il été lu ?

  25. gilles dit :

    Bravo J-P , continuez à nous informer , et à dénoncer ces banksters ,et si vous êtes malheureusement condamnée , n’hésitez pas à faire appel aux dons auprès de vos lecteurs . Merci

  26. Nam dit :

    Sans indiscrétion, quel a été e montant de votre condamnation?

  27. bobomede dit :

    le seul qui a un avis qui ait un sens c’est Bertrand.
    Pour les autres, tous estimables en soi, ils ont l’attitude du chien qui aboie quand la caravane passe !!

  28. Alain34 dit :

    Mr Chevallier vous avez tout mon soutient. J’espère que vous pourrez continuer votre travail tres tres utile, voire, indispensable !

  29. RB dit :

    Cher Monsieur Chevallier,

    Un grand MERCI pour vos analyses simples mais non simpliste.

    Et bon courage à vous pour affronter cette décision digne de ce pays des « droits de l’homme » mais pas des libertés.

    Si vous aviez besoin, vous pourriez faire un appel aux dons pour financer votre blog… pour financer votre recours.

    Bien à vous

  30. FDS dit :

    Toutes mes félicitations !
    Parvenir à faire trembler une si belle institution comme la Société Générale, simplement avec des analyses financières laisse augurer un bel avenir à tout amateur, ou économiste en herbe.
    Vous leur faites peur, c’est pas beau ça !
    Un seul bonhomme !
    Je suis admiratif, car je ne suis pas un ancien lecteur ; mais « eux » suivent de près votre travail !
    Je suis d’avis d’utiliser la pétition, genre AVAAZ, pour diffuser l’info et trouvez des soutiens !
    Seule la justice et la loi nous sortira de se merdier ; quelques dirigeants couillus aussi feraient l’affaire !

    EL PUEBLO UNIDO, JAMAS SERA VENCIDO

  31. Germain dit :

    Je tenais à vous remercier pour vos travaux de recherche et votre courage. Je souhaiterais qu’il y ait plus de gens comme vous.
    Il faudrait plutôt vous donner la légion d’honneur plutôt qu’une amende.
    Bravo.

  32. CORRE dit :

    Pour info. reprise d’un de vos articles sur le CA sur le site objoctif éco.

    http://www.objectifeco.com/bourse/actions/banque-finance/credit-agricole-champion-du-monde-du-risque.html?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

    PS: total soutien à vos informations.

  33. capitan dit :

    bonjour
    y a t il panique ? les dépôts sont il en hausse de 50% a la bce ?

  34. bertrand dit :

    Panique ????Ah possible puisque les germains viennent de décider qu’il n’y aurait pas mutualisation…..chacun ses dettes.

  35. la faillite c'est bientôt dit :

    tout mon soutien à Mchevallier.

    parenthèse infos…
    récemment, à la bce, un certain mario draghi déclarait que moins en savait sur les banques françaises, mieux ça valait…

    enfin, c’est pas grave, nos génies ont déjà la solution miracle… cela s’appelle l’épargne des français.
    cette bande d’idiots utiles qui ont l’idée saugrenue de se saigner pour mettre un peu de fric d’avance pour amortir en cas de coup dur…. au lieu de vivre dans la dette permanente comme le font les gentils couillons qui vont bientot se faire saisir leur maison dont il ne pourront plus rembourser l’emprunt.

    on peut donc augmenter la dette publique, ce n’est pas un problème vu que l’épargne des français lui supérieure. Et que super françois, peu de temps avant son élection, a assuré qu’il aurait le recours à l’emprunt forcé si besoin. (faute de quoi la presse lui serait tombée dessus et c’est l’autre qui passait… vu que la presse est aux mains de 5 à 6 grands groupes tels bouygues etc…)

    conséquence :
    Il suffit de gaver les banques françaises de bonne dette française pourrie
    que l’on met en pension à la banque de france contre liquidité fraiche pour éviter la faillite
    et ensuite crier à l’effondrement pour chyprioter vos économies pour renflouer tout ça en un weekend.

    le tour est joué ni vu ni connu, tout continue.
    la crise est donc derrière eux, comme dit super françois. mais bien devant pour le reste de la population.

    récemment, il a été estimé à 14,5 millions le nombre de personnes touchant ses revenus de l’état (entre chomeurs, retraités, fonctionnaires, rmi/rsa… soit une personne sur 4 dans le pays)
    cela concerne donc tout le monde dans le pays… on a tous au moins un retraité ou chomeur dans la famille.

    La spoliation, c’est bientôt. et tout va bien à natixis tout comme à la socgen comme au crédit agricoule comme à la bnpparibas

    mon conseil… c’est que je sais pas trop quoi vous conseiller d’autre parce que…. les taxes d’habitation vont augmenter vu le transfert de compétences aux communautés de communes.

    si quelqu’un peu proposer des idées pour pas se faire chyprioter… parce que pour ça je suis pas très doué.
    terrain agricole ?
    maison ? mais pas à crédit alors ?
    changer de pays tant qu’il est encore temps ?

  36. Stepahne dit :

    Soutient total, comptez sur vos lecteurs pour diffuser l’info et vous soutenir en cas d’appel ou de condanation …

    Il n’est pas certain que les indiens (pas de racisme pls) de l’AMF et de la SoGen ne se reprennent ce boomrang dans la gueule (excusez le language) plus vite que prevu !

    Je vais de ce pas « forwarder » cette info le plus possible…..

    Cordialement,

    S.

  37. BA dit :

    Constructions Mécaniques de Normandie (CMN) :

    Pour honorer la commande du Mozambique, soit 24 navires de pêche et 6 patrouilleurs militaires, les CMN viennent en effet de faire appel, dans le cadre de contrats de sous-traitance ou d’intérim, à de la main-d’oeuvre étrangère, roumaine et lituanienne.

    http://www.lesechos.fr/economie-politique/regions/b_normandie/0203149970216-a-cherbourg-le-made-in-france-a-l-accent-roumain-632648.php

    Salaire minimum brut :

    France : 1430 euros par mois.

    Lituanie : 290 euros par mois.

    Roumanie : 179 euros par mois.

    L’Union européenne, c’est le dumping social.

    L’Union européenne, c’est la course au salaire le plus bas.

    L’Union européenne, c’est tirer les salaires vers le bas, toujours plus vers le bas.

    L’Union européenne, c’est un suicide collectif.

  38. Claude dit :

    CMN va honorer la commande: 24 navires de pêche, et 6 patrouilleurs militaires;

    Question: QUI VA PAYER ?
    Réponse: Une assurance crédit avec la garantie de l’état français, c’est à dire le contribuable…

    « Le Mozambique est l’un des pays les plus pauvres du monde. La moitié de sa population y vit sous le seuil de pauvreté » (Wikipédia)

  39. Frédéric dit :

    Bonjour Monsieur Chevallier,

    Vos calculs sont semble-t-il basés sur une méthode proposée par Alan Greenspan (ex-Président de la FED).

    Auriez-vous une référence qui détaille et justifie la méthodologie utilisée ?

    Merci.

  40. FDS dit :

    Ci joint un lien des publications agora, en daqui détaille la situation ( amende de 10 000 € ), et une méthode de calcul tarabiscotée, qui permet de sous évaluer la réalité comptable

    http://cdn.publications-agora.com/elements/lca/newsletter/html/131126_LCA.html

Commenter