23 décembre 2013 9

L’Amérique au bord du gouffre !

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Etats-Unis

Heureux, les Américains, relax, sont confortablement et tranquillement installés au bord du gouffre, mais en haut, et ils contemplent les malheureux Euro-zonards qui sont tombés très bas,

Document 1 :

En effet, la croissance du PIB des Etats-Unis est forte avec les rendements des bons du Trésor à des niveaux historiquement très bas, ce qui est une configuration idéale,

Document 2 :

Les rendements des Notes à 10 ans et à 2 ans évoluent de façon à maintenir un écart idéal sous la barre critique des 250 points de base, car, au-delà de cette limite, la Fed devrait être obligée d’intervenir en augmentant ses taux de base de façon à ralentir la croissance,

Document 3 :

Les cycles diaboliques qui étaient auparavant initiés par la Fed sont brisés, ce qui doit permettre la perpétuation de la croissance à un niveau élevé, sans inflation, même notre Bécassine adorée (au FMI) en est maintenant consciente !

Document 4 :

La hausse des rendements des Notes à 10 ans peut se poursuivre calmement, entrainant ceux des bons des Trésors européens, ceux des petits Suisses restant toujours au plus bas car ils sont les meilleurs du monde,

Document 5 :

Tout est simple.

Mots-clés: , ,

9 réponses à “L’Amérique au bord du gouffre !”

  1. Joel dit :

    Rien à voir avec le sujet, mais je ne peux pas m’empêcher de partager les propos de cet honnorable Monsieur Herman Van Rompuy, président du Conseil européen, qui regroupe les 28 chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union.

    « …la crise aurait été bien plus dramatique sans le bouclier de protection qu’est la monnaie unique. Ce que j’observe, en revanche, c’est la montée d’un certain manque de confiance envers nos économies et envers l’Europe : l’euro, la monnaie, est un bouc émissaire. »

    C’est assez gouteux comme passage, je trouve.

    Référence : http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/0203204059577-herman-van-rompuy-la-crise-aurait-ete-bien-plus-dramatique-sans-l-euro-639000.php?xtor=RSS-2053

    Noyeux Joel à tous et profitons bien, car janvier risque d’être haut en couleurs…. Merci Jean-Pierre. Cela fait des années que je ne rate aucun de vos articles!

  2. merio dit :

    Comment c’est possible d’avoir des taux à 10% en Chine sans avoir de krach,bizarre,je comprends plus rien?

  3. bertrand dit :

    @merio….les taux de prêts sont calqués sur l’inflation ,celle ci sur la croissance , tout étant cloisonné par pays , par banque centrale , impossible d’acheter un crédit dans un pays à utiliser dans un autre.

  4. g.nos dit :

    la régression du chômage devrait suivre , ce n’est pas le cas , pour le moment!?

  5. MAGAJA dit :

    Mais quand est ce que les gens vont comprendre que les rendements des notes représentent la charge de la dette et non la dette elle même.
    Il faut opposer à la charge de la dette la dépense publique.
    Si la charge de la dette augmente et que les dépenses publiques baissent (us) la situation reste stable et la croissance reste présente.
    C’est lorsque, comme en europe, la charge de la dette est succeptible d’augmenter sans baisse des dépenses publiques, c’est la caca, la cata.

    Bref c’est pas dur à comprendre quand même !!

    L’équilibre, même avec une dette élevée, permettra toujours la croissance. Pas d’équilibre, pas de croissance.
    Pensez en charge de dette, par rapport aux dépenses publiques !!!

  6. bertrand dit :

    Chine …………..interbancaire à 10%……….Belgique………………paiements bloqués……………fin année……….les banques doivent mettre leurs comptes en ordre……………….15/8 et 31/12………….sont de bonnes dates pour un clash.

  7. Jacques dit :

    Pas évident à comprendre tout de même ! Si l’Amérique retrouve de la croissance est-ce qu moi européen je vais en profiter ? C’est bien beau la théorie et les termes économiques compliqués !

Commenter