18 décembre 2013 21

L’EBA sanctionné par l’AMF !

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Banques

Les résultats des données bancaires dans le cadre de l’exercice de transparence européen de l’Autorité Bancaire Européenne (European Banking Authority, EBA) font apparaitre que le véritable montant des capitaux propres de la Générale était de 34,922 milliards d’euros à la fin du 2° trimestre 2013 et non pas de 49,413 milliards comme l’ont publié triomphalement ses mécanos,

Document 1 :

Comme le total du bilan de la Générale était alors de 1 254 milliards d’euros…

Document 2 :

… tout petit enfant normalement constitué en déduit que le leverage de la Générale était alors de 34,9 (le total des dettes représentait 34,9 fois le montant des capitaux propres) et que son inverse, le véritable ratio Core Tier 1 était de 2,86 % (la part des capitaux propres par rapport au total des dettes en pourcentage) et non pas de 9 % comme les mécanos l’ont publié, contre 32,8 et 3,05 % respectivement d’après mes calculs (JPC),

Document 3 :

Sté GénéraleEBAJPC
1 Assets1 254,101 254,10
2 Equity49,41349,413
3 TSSDI6,1046,104
4 Goodwill8,3876,169
5 Tangible eq34,92237,14
6 Liabilities1 219,181 216,96
7 Leverage (µ)34,932,8
8 Core Tier 1 (%)2,863,05

Or, les grosses têtes de l’AMF m’ont sanctionné pour avoir publié dans un de mes articles que ce ratio était dans les 2 % en 2011, ce qu’ils considèrent comme étant une information fausse qui aurait fait plonger son cours,

Document 4 :

Compte tenu du fait que les mécanos de la Générale ont légèrement amélioré leur leverage depuis l’été 2011, mes analyses sont donc une fois de plus parfaitement confirmées, maintenant par celles de l’EBA.

En toute logique, les gens de l’AMF devraient donc sanctionner ceux de l’EBA qui osent encore publier actuellement des informations qu’ils considèrent comme étant fausses en vue de faire plonger les marchés.

Ces idiots nuisibles de l’AMF ont montré dans cette décision (me sanctionnant) qu’ils sont non seulement totalement incompétents, mais encore parfaitement malhonnêtes (et de connivence avec les banksters), ce qui n’est pas admissible de la part d’une autorité ayant un pouvoir de juridiction.
Ils se seront complètement ridiculisés dans cette affaire mais le ridicule ne tue pas, malheureusement.

Aux Etats-Unis, les autorités n’ont pas hésité à flinguer la banque des frères Lehman qui avait un leverage de 32 en 2008, mais en France, c’est le contraire qui s’est produit : les autorités flinguent (sur le plan des principes, sanctionnent en fait, seulement !) la seule personne qui dénonce sérieusement, arguments à l’appui, la dangerosité de nos banksters.

Une fois de plus, la France apparait comme un rogue state, un Etat voyou, dans lequel les autorités sont de connivence avec les banksters, en toute impunité, pour l’instant du moins.

Rares sont les Français qui réagissent positivement à la suite de la sanction prononcée contre moi par l’AMF, et je les en remercie. Ces problèmes bancaires ne sont pourtant pas difficiles à comprendre.
Les autres comprendront un jour qu’ils auront fait des erreurs colossales, mais ce sera alors trop tard.

Par ailleurs, le silence des personnes qui prétendent être compétentes en matière financière et bancaire, en particulier les universitaires et les analystes financiers, est assourdissant : je n’ai reçu qu’un seul témoignage de soutient de la part d’un professeur d’une université.
Les Français sont des veaux disait le général de Gaulle.

Je remercie vivement le lecteur de mon site qui a attiré mon attention sur les résultats de l’EBA et qui m’en a donné les liens (cf. les commentaires).

Mots-clés: , , , , , , , ,

21 réponses à “L’EBA sanctionné par l’AMF !”

  1. cn dit :

    J’espère que tous les journaux qui ont repris le jugement de l’AMF vous condamnant seront aussi prompts à reprendre les données de l’EBA et de mettre en lumière la fragilité des banques.

    bien à vous

  2. INCROYABLE dit :

    Tout ceci est proprement hallucinant. On croit rêver et, comme vous le dites, on en vient à douter de l’ensemble de no sinstitutions.
    J’ai échangé avec un Ministre en poste il y a quelques jours, et ses propos m’ont stupéfaits : ce qui l’inquiète au plus haut point, c’est le score à venir du FN aux élections européennes. Il a tout une série d »explications et de théories mais à aucun moment il n’envisage la responsabilité, sinon du bout des lèvres et sans conviction, de la nomenclatura politique.
    Ce pays part en cachuète.

    Question pour monsieur CHEVALLIER : je lis votre blog avec beaucoup d’attention depuis longtemps et suis fan de vos analyses. Il se dit beaucoup de choses sur la FED et je pense que nous serions nombreux ici à apprécier une analyse détaillée de son bilan de votre part , en particulier sur la nature et la qualité des actifs de son bilan. D’aucuns disent qu’ils sont pourris.
    Merci encore pour la qualité de vos articles, le sérieux de vos travaux et le courage dont vous faites la démonstration.

    PS : je ne sais pas qui vous suggère les surnoms que vous donnez à celles et ceux qui font l’objet de vos études (les marioles, les mécanos, les banksters etc. …) mais ils sont amusants et rudement bien trouvés.

    • jp-chevallier dit :

      les surnoms que vous donnez à celles et ceux qui font l’objet de vos études : j’en suis l’auteur, c’est mon côté Canard Enchainé
      J’ai fait un certain nombre d’articles sur le bilan de la Fed, et je n’ai pas grand chose à y ajouter sinon que par définition, tous les actifs sont toujours par définition risqués.

  3. gmrb dit :

    Au vu des données bancaires publiées par l’EBA, je me pose la question suivante:

    A quoi cela sert -il de faire un « Stress test » aux banques en 2014?

  4. Rolf Lug dit :

    Votre cause est une cause rêvée pour tout avocat qui se respecte. Elle est gagnée d’avance. Lorsque l’on prend connaissance du dossier l’on se rend compte qu’elle ne tient évidemment que sur du vent (comme tout le reste d’ailleurs). Je pense que l’AMF voudra régler à l’amiable avec vous avant que d’aller trop loin. Exigez des excuses publiques…

  5. Loran dit :

    Merci de nous informer depuis longtemps.

  6. BA dit :

    Lisez cet article hilarant :

    Avant de se retrouver à 28, les ministres de la seule zone euro s’étaient réunis mardi soir pour se mettre d’accord concernant le « filet de sécurité » public, ou « backstop » à mettre en place pour que le système puisse fonctionner en attendant que le fonds atteigne sa pleine capacité, qui devrait être de 55 milliards d’euros en 2026.

    http://www.romandie.com/news/n/Accord_majeur_des_Europeens_sur_l_union_bancaire91191220130244.asp

    J’éclate de rire !

    Si tout va bien, le fonds européen atteindra 55 milliards d’euros en 2026 !

    Le total du bilan de BPCE est de 1145,7 milliards d’euros.

    Le total du bilan de la Société Générale est de 1254,1 milliards d’euros.

    Le total du bilan du Crédit Agricole est de 1770,9 milliards d’euros.

    Le total du bilan de BNP est de 1855,6 milliards d’euros.

    Et je ne vous parle pas des banques espagnoles.

    Et je ne vous parle pas des banques italiennes.

    Etc.

    Ce nouveau fonds, c’est encore un fonds complètement pipeau, qui sera comme les fonds précédents : il sera incapable de résoudre les problèmes bancaires européens.

    Les fonds européens, c’est nul, c’est inefficace, mais ça permet aux européistes de continuer à nous jouer du pipeau.

  7. josick dit :

    « L’EBA sanctionné par l’AMF ! » ???? pas avant que la Générale en fasse la demande… Il me semble que ce sont des mollusques à l’AMF… Ils n’interviennent que si on leur demande comme la Générale a fait à l’égard de JPC.

  8. D dit :

    Lu dans un article :

    LES BANQUES LES PLUS EXPOSEES AUX PRODUITS DERIVES

    Montants en Mds$
    Montants rapportés au PIB du pays de la banque
    Deutsche Bank
    55 600
    21,5 x le PIB de l’Allemagne
    BNP Paribas
    48 300
    24 x le PIB de la France
    Barclays
    47 900
    26 x le PIB de l’Angleterre
    Royal Bank of Scotland
    45 900
    25 x le PIB de l’Ecosse
    Crédit Suisse
    41 200
    86 x le PIB de la Suisse
    UBS
    30 900
    65 x le PIB de la Suisse
    Société Générale
    19 200
    10 x le PIB de la France
    Crédit Agricole
    16 700
    8 x le PIB de la France

    Les montants indiqués donnent une bonne idée de l’importance de l’activité de la banque sur le secteur des dérivés ; les risques peuvent s’évaluer en comparant ces montants aux PIB du pays.

    Les banques évaluent ces produits en valeur brute de marché (qui mesure le coût de remplacement des contrats). Selon les calculs d’Alphavalue, une perte de 0,16% sur ces montants mettrait Crédit Suisse, Deutsche Bank, UBS, Barclays et BNP Paribas en faillite. Pour le Crédit Agricole, il faudrait 0,22% et 0,26% pour la Société Générale.

    Vous souhaite la bonne journée
    Cordialement

  9. D dit :

    Rebonjour,
    Suite mon mail de ce matin, vous ne pensez pas que les produits dérivés seraient mortels pour nos banques françaises ( BNP ) ou étrangères ( Crédit Suisse et UBS ) pour ne citer que celles-ci ?
    Merci

  10. le coq dit :

    bonjour
    vous avez révelé l’effet de levier de la triche comptable par une affectation comptable de pseudo capitaux et on vous tire dessus. mais est ce vraiment l’objet de vos soucis?
    Mieux que la SG, vous avez imformé le monde entier sur la technique comptable de la fed et sa façon de faire circuler la monnaie immobilisée afin de faire accroitre les benéfices spéculatifs des banks américaines et japonaises sans dépenser un dollar. Celles ci depuis 2008 ont prit 5 ans d’avance et pourront faire des opa hostiles sur les banques europeenes les plus fragiles courant 2015 car les bank us renforcent leur capitaux propres et ce n’est pas sans raison vu que l’economie est atone.
    vous avez révelé le coeur de la stratégie d’un oligopole financiers américains et consorts qui a testé sa stratégie en 2008 sur lemhan pour pouvoir « acheter  » a bon compte à partir de 2015 les banques europeennes. Et c’est plus cette révélation qui est la cause de vos soucis que l’affectation des capitaux reels , à mon sens bien que les 2 idées soit liées car ce que vous avez mis à l’oeil averti est une veritable bombe a retardement pour les economies europeennes.
    Donc parmi l’amf, soit ils font tout pour cacher la catastrophe des haut de bilan des banques, soit certains dynamitent l’edifice europeen en sous marin.En tous les cas vous devenez genant.

    Ah pourquoi 2015? parce que la somme fait 8 et que cette année là sera pilotée par Mars ( le début de l’année est le 20 mars) selon l’étoile à 7 branches. 2001 et 2008 etant eux aussi des cycles de 7, mais leur somme n’a jaamis fait 8.
    1973 , 1945; 1938 est aussi sous le signe de Mars.
    1931:9 juillet : Hitler rencontre le chef du parti nationaliste allemand, Alfred Hugenberg. Les deux hommes publient une déclaration selon laquelle leurs deux partis vont travailler ensemble au renversement du pouvoir en place.
    1933 est sous le signe de saturne:5 mars : élections (parlementaires) au Reichstag dans un climat de terreur.
    Résultats : NSDAP 43,9 %, SPD 18,3 %, KPD 12,3 %, Zentrum 11,2 %, DNVP 8 %.
    Le soir même du scrutin, les nazis prennent le contrôle de Hambourg, de Lübeck et de la Hesse.
    Du 6 au 9 mars, c’est le tour de la Saxe, du Wurtemberg, du Bade et de la Bavière.
    11 mars : Joseph Goebbels est nommé ministre de la propagande et de l’Instruction du peuple.

    lisez wiki pour l’année 1952 ( qui fait 8) et vous comprendrez.

    Vous êtes un apôtre du bien et que le COQ vous protège, soyez donc prudent

  11. meteor dit :

    Bonjour,
    Recevez toute ma sympathie, bien qu’en tant que quidam je ne puisse guère faire plus pour vous.
    J’apprécie la tranchant de vos analyses et leur côté documenté.
    Mais quand on sait comment est formée la confrérie des dirigeants des grandes entreprises et leur tendance à la solidarité pour protéger leur business, on comprend que la pente est rude sur le chemin de la vérité.
    Bien cordialement

  12. josick dit :

     » je n’ai reçu qu’un seul témoignage de soutient de la part d’un professeur d’une université. »
    C’est désolant mais c’est malheureusement la triste réalité de ce pays qui se targue d’être esprit critique.
    C’est vrai que l’on a un aplomb phénoménal pour braver les faits. Encore notre Premier Sinistre au JT TF1 hier soir (le 19)… Bien sûr, la reprise va se faire sentir ;=)

  13. BA dit :

    Lisez cet article hilarant :

    Avant de se retrouver à 28, les ministres de la seule zone euro s’étaient réunis mardi soir pour se mettre d’accord concernant le “filet de sécurité” public, ou “backstop” à mettre en place pour que le système puisse fonctionner en attendant que le fonds atteigne sa pleine capacité, qui devrait être de 55 milliards d’euros en 2026.

    J’éclate de rire !

    Si tout va bien, le fonds européen atteindra 55 milliards d’euros en 2026 !

    55 petits milliards d’euros en 2026 !

    Hier, nous apprenions que le secteur bancaire espagnol était dans une situation encore pire que ce qu’on pensait :

    les banques espagnoles ont dans leurs livres 190,97 milliards d’euros d’actifs pourris !

    Rien qu’en Espagne, le secteur bancaire est dans une situation qui nécessiterait des sommes bien plus énormes que ces ridicules 55 milliards d’euros en 2026 !

    Lisez cet article :

    Espagne : les créances douteuses au plus haut en cinquante ans.

    Les créances douteuses des banques espagnoles ont grimpé à 13% du total des crédits en octobre, soit un record historique en plus de cinquante ans, malgré la prochaine sortie du pays du programme d’aide européen au secteur, selon les chiffres officiels publiés mercredi.

    Ces créances, surtout présentes dans l’immobilier (crédits de promoteurs et de particuliers risquant de ne pas être remboursés), s’élevaient à 190,97 milliards d’euros en octobre, soit trois milliards de plus qu’en septembre, a annoncé la Banque d’Espagne.

    http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5hAsYS9stMmzhIJle0pSIjFVFm6qg?docId=e58107cf-beea-4051-a767-a414d978a93a

  14. bertrand dit :

    Bon alors quand est-ce que ces banques vont se ratatiner la figure , que l’on puisse repartir sur des bases saines , il faut prendre sa perte comme disait DSK c’est ce qui causa sa perte.

Commenter