28 janvier 2014 4

Rumeurs, information, propagande de l’€URSS et réalité

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Etats-Unis

Internet n’améliore pas nécessairement le niveau des connaissances dans le monde comme le pensaient beaucoup de gens, dont ce bon vieux Greenspan.
Internet a même de plus en plus tendance à faciliter la propagation de rumeurs, de fausses informations et de la propagande de la nomenklatura qui sont considérées comme fiables par tous les idiots inutiles qui sont finalement de plus en plus nuisibles…

Tout le monde peut s’informer sur les comptes des banques centrales, car c’est là un sujet important, mais personne ne le fait avec pertinence, sauf de très rares exceptions, ce qui n’est même pas à mettre au pluriel parfois !

Ainsi par exemple, les journaleuses Isabelle Couet et Muryel Jacque du journal Les Echos qui est considéré comme une référence en France, ont pondu un très bel article expliquant à ces idiots de Français que la Banque de France ne pouvait pas enregistrer de pertes à cause de la baisse des cours de l’or, comme la BNS, grâce au mécanisme du compte de réévaluation !

Il s’agit là d’un bon exemple de désinformation ou de propagande de la nomenklatura, cf. les explications claires que j’ai apportées à ce sujet,

Document 1 :

Par ailleurs, on me signale qu’un site américain prétend que les retraits d’argent se sont montés à 114 milliards de dollars au cours de la première semaine de janvier aux Etats-Unis, d’après la Fed,

Document 2 :

Or, les chiffres publiés par la Fed pour ce qui concerne les variations en espèces et sur les comptes bancaires démentent totalement cette rumeur,

Document 3 :

Les variations sur M1 d’une semaine à l’autre sont faibles depuis mi-octobre

Document 4 :

ainsi que sur M2-M1,

Document 5 :

Les Américains ont encore trop tendance à épargner : M2-M1 vient d’atteindre un record historique de 8 327 milliards de dollars au 13 janvier, dernier chiffre publié…

Document 6 :

… mais en hausse de 5,3 % seulement d’une année sur l’autre, ce qui est faible et concourt à stimuler la croissance du PIB,

Document 7 :

Cliquer ici pour lire l’article délirant des Echos.
Cliquer ici pour lire une page tout aussi délirante sur les retraits aux Etats-Unis.

Mots-clés: , , , , , , , , , ,

4 réponses à “Rumeurs, information, propagande de l’€URSS et réalité”

  1. cn dit :

    http://unctad.org/en/PublicationsLibrary/webdiaeia2014d1_en.pdf

    Elsewhere in the EU, Germany(+392% to US$32.3 billion), Spain (+37% to US$37.1 billion) and Italy (from
    US$0.1 billion to US$9.9billion) saw a substantial recovery in their FDI inflows. Conversely, flows declined in 15out of 27EUeconomies, with the largest declines observed in France (-77% to US$5.7billion)

    champion de descente au JO : la France !!

  2. BA dit :

    Turquie, Inde, Indonésie, Afrique du Sud, Brésil : les commentateurs anglophones sont très inquiets de l’effondrement de ces « fragile five »

    Ces « fragile five » sont en train d’entraîner toute la planète dans leur chute.

    Mardi 28 janvier 2014 :

    Inde : hausse du taux directeur de la Banque centrale de 0,25 point, à 8%.

    La Banque centrale indienne (RBI) a augmenté mardi de 0,25 point son taux directeur, pour le porter à 8%, une décision surprise destinée à maîtriser l’inflation qui reste supérieure à l’objectif visé par l’institution.

    A l’issue d’une réunion à Bombay, la capitale financière indienne, la RBI a annoncé que son taux repo, auquel elle prête aux banques, était relevé à 8%, contre 7,75% auparavant.

    http://www.romandie.com/news/n/Inde_hausse_du_taux_directeur_de_la_Banque_centrale_de_025_point_a_811280120140731.asp

    Mercredi 29 janvier 2014 :

    Turquie : la banque centrale augmente ses taux pour sauver la livre.

    La banque centrale turque a décidé mardi soir de procéder à la hausse significative de ses taux d’intérêt attendue par les marchés pour endiguer la chute continue de la livre, contre l’avis du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan hostile à cette mesure.

    Lors d’une réunion d’urgence de son comité de politique monétaire, l’institution financière a procédé à un changement complet de stratégie et annoncé une augmentation de son taux au jour le jour, qui passe de 7,75 à 12%, et de son taux hebdomadaire repo, poussé de 4,4 à 10%.

    http://www.romandie.com/news/n/Turquie__la_banque_centrale_augmente_ses_taux_pour_sauver_la_livre22290120140632.asp

  3. BA dit :

    Turquie, Inde, Indonésie, Afrique du Sud, Brésil : les « fragile five » déclenchent un cyclone financier.

    Les « fragile five » relèvent leurs taux directeurs les uns après les autres : Inde, puis Turquie, et maintenant l’Afrique du sud.

    Ces « fragile five » sont en train d’entraîner toute la planète dans leur chute.

    Mardi 28 janvier 2014 :

    Inde : hausse du taux directeur de la Banque centrale de 0,25 point, à 8%.

    Mercredi 29 janvier 2014 :

    Turquie : la banque centrale augmente ses taux pour sauver la livre.

    Lors d’une réunion d’urgence de son comité de politique monétaire, la banque centrale de Turquie a procédé à un changement complet de stratégie et annoncé une augmentation de son taux au jour le jour, qui passe de 7,75 à 12%, et de son taux hebdomadaire repo, poussé de 4,4 à 10%.

    Vers 14h23 :

    Afrique du Sud : la banque centrale relève ses taux d’intérêt pour soutenir le rand.

    http://www.romandie.com/news/n/_ALERTE___Afrique_du_Sud_la_banque_centrale_releve_ses_taux_d_interet_pour_soutenir_le_rand65290120141424.asp

  4. Du Guesclin dit :

    Ces gens là passent le plus clair de leur temps à raconter des conneries mais disent aux autres de se taire. C’est la méthode sup de co : que ce qui disent des choses censées se taisent pour permettre aux crétins paresseux de s’épanouir et devenir directeur de banque. Bien venu en Zone. Bienvenu chez les zonards.

Commenter