3 février 2014 0

Mizuho Financial Group, 4° trimestre 2013

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Banques : Autres

Mizuho Financial Group est l’une des principales banques japonaises. Elle fait partie de la liste des grandes banques mondiales présentant un risque systémique (SIFIs pour Systemically Important Financial Institutions).

Elle ne respecte pas les règles prudentielles d’endettement avec un multiple réel, mon µ, leverage en anglais, beaucoup trop élevé, de 28,3 correspondant à un ratio réel Core Tier 1 réel de 3,5 % très loin des exigences de ce bon vieux Greenspan,

Document 1 :

Mizuho2012 Q42013 Q12013 Q22013 Q32013 Q4
1 Assets171 483177 411174 693182 149188 308
2 Equity5 1825 9305 8906 2886 422
3 Preferred st-----
4 Goodwill-----
5 Tangible eq5 181,505 929,825 889,716 288,416 422,16
6 Liabilities166 301,70171 481,20168 803,10175 860,80181 885,80
7 Leverage (µ)32,128,928,72828,3
8 Tier 1 (%)3,13,53,53,63,5

Sommes en milliards de yens.

Les capitaux propres pris en considération excluent les minoritaires comme c’est le cas pour toutes les autres banques dans mes calculs en respectant les préconisations de ce bon vieux Greenspan, d’Axel Weber, de la BRI et de la Prudential Regulatory Authority du Royaume-Uni, c’est-à-dire sans pondérer les actifs de façon folklorique comme le font les banques européennes.

Ces comptes de Mizuho ne donnent pas nécessairement une image fidèle de la réalité car il n’y a aucune information sur les éventuelles actions de préférence et il n’apparait aucun écart d’acquisition (goodwill) à l’actif, ce qui est peu vraisemblable (les Reserves for Possible Losses on Loans peuvent être des provisions affectées à de tels risques, mais les montants sont a priori faibles).

Document 2 :

La situation de Mizuho ne s’améliore pas par rapport aux trimestres précédents. Il faudrait augmenter les capitaux propres de 10 700 milliards de yens, soit 77,7 milliards d’euros environ (au cours actuel) pour que Mizuho respecte les règles de ce bon vieux Greenspan (avec un leverage inférieur à 10) !

De petits rappels : le Japon est, comme la zone euro, victime de l’incompétence de ses dirigeants politiques et économiques et de ses banksters qui leur sont liés et qui ont laissé se développer une création monétaire (en M3-M2) qui n’a pas pu être résorbée.

Un petit rappel : Lehman a fait faillite avec un leverage de 32 !

Cliquer ici pour lire les derniers résultats de Mizuho.

Mots-clés: , , , , , , , , , , , , , , , ,

Aucun commentaire pour l'instant.

Commenter