27 février 2014 10

Royal Bank of Scotland 4° trimestre 2013

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Banques : Banques Européennes

A la suite de ses pertes gigantesques en 2008, d’après différentes sources d’informations concordantes, l’Etat (du Royaume-Uni !) a dû apporter… 45 milliards de livres à son capital en 2009, non remboursés à ce jour, comptabilisés ici normalement en actions de préférence, ce qui n’apparait jamais clairement dans les comptes publiés par la banque.

Pour déterminer le véritable multiple d’endettement, il faut donc soustraire cette somme du montant des capitaux propres publiés, ce qui donne un leverage réel qui culmine fin 2013 à… 73,8 correspondant à un ratio Core Tier 1 réel de 1,4 % !

Document 1 :

Royal Bk Scotland20082009201120122013
1 Assets2 401,651 522,481 506,871 312,301 027,88
2 Equity58,87577,73674,81968,67858,742
3 Preferred st45454545
4 Goodwill-----
5 Tangible eq58,87532,73629,81923,67813,742
6 Liabilities2 342,781 489,751 477,051 288,621 014,14
7 Leverage (µ)39,845,549,554,473,8
8 Tier 1 (%)2,52,221,81,4

Sommes en milliards de livres.

Le total des dettes dépassait 2 000 milliards de livres fin 2008 ! Il a été réduit à 1 000 milliards fin 2013. Cette banque est totalement hors normes !

Royal Bank of Scotland est déficitaire depuis ces 6 dernières années et a comptabilisé 9 milliards de livres de pertes en 2013.

Document 2 :

Des actionnaires insensés devraient donc apporter encore 80 milliards de livres supplémentaires pour que Royal Bank of Scotland respecte les règles prudentielles d’endettement préconisées par ce bon vieux Greenspan !

Tout est simple, et une fois de plus, il ne faut jamais faire confiance à une banque et toujours bien analyser son bilan !

D’après ces chiffres, Royal Bank of Scotland est de loin la pire des banques mondiales à risque systémique (SIFIs) !

Les 5 millions d’Ecossais sont-ils conscients qu’ils devraient sauver seuls cette banque au cas où ils voteraient en faveur de leur indépendance ?

Leurs concitoyens du Royaume-Uni sont-ils conscients qu’ils doivent sauver cette banque ?

Le flegme britannique est devenu une passivité létale.

Cliquer ici pour voir le bilan de Royal Bank of Scotland d’où sont tirées ces données.

Mots-clés: , , , , , ,

10 réponses à “Royal Bank of Scotland 4° trimestre 2013”

  1. Whoa dit :

    « Le total des dettes dépassait 2 000 milliards de livres fin 2008 ! Il a été réduit à 1 000 milliards fin 2013. »

    Et personne, même pas L’AMF, pour demander des explications !! Le monstre du Loch Ness a bon dos…

  2. ratel dit :

    Bonsoir.

    la FED va t elle faire le job ?

    « la Banque centrale des Etats-Unis, la FED, a publié mardi une réglementation définitive imposant aux très grandes banques étrangères présentes aux États-Unis des normes financières plus strictes à partir du 1er juillet 2016.

    Le directoire de la FED devait adopter définitivement mardi cette réglementation qui prévoit des normes financières durcies pour quelque 17 grandes banques étrangères disposant d’actifs aux États-Unis équivalant à 50 milliards de dollars ou plus. »

    Ils seront également soumis aux mêmes tests de résistance…

    • héfaillitos à la rbs et la bnpp dit :

      ah c’est pour ça que la bnpp s’en va en catastrophe de ce pays…
      J’avais lu l’info et je me demandais pourquoi ils s’en allaient, je crois que je tiens la réponse.
      Merci à vous ratel

  3. Homer dit :

    « Les 5 millions d’Ecossais sont-ils conscients qu’ils devraient sauver seuls cette banque au cas où ils voteraient en faveur de leur indépendance ? » : enfin atlantiste Jean-Pierre ? ;)

  4. bertrand dit :

    Bel exemple d’ou vient le risque bancaire..CA 2,5 m pertes 1,9 m dettes 6,8 m emplois 8 , initié par un grand groupe , escroquerie à la base.

  5. merio dit :

    Si cette banque ne dépose pas le bilan alors aucun risque pour toutes les banques mal capitalisées!

  6. STENKA dit :

    Bonjour,

    Dans l’article « Leverage des banques systémiques mondiales, 4° trimestre 2013 (classement provisoire), »

    Le classement est donc à revoir !
    rang 16 Royal Bk of Scotland Tier 1.4 au lieu de 4,84
    il y a donc pire que les Gos banques françaises (et allemandes)

  7. héfaillitos à la rbs et la bnpp dit :

    J’ai une piste pour la disparition d’une partie des dettes et sur les heureux élus qui vont payer le pots cassés…

    Récemment, la BNPP a racheté des produits CDS à la RBS… l’opération de cession a été pilotée par Goldman Sachs.
    pas de bol pour les pauvre français qui devront payer de leur poche quand la BNPP sera dans la panade…

    Les banques écossaises assainissent les bilans en revendant en catastrophe des cds, alors que les banques françaises le pourrissent de produits sans valeur.

    Tout va bien, les français sont un peuple paysan : besogneux et qui épargne, et crédule, qui écoute et croit gentiment les mensonges des merdias.
    Et goldman sachs est tranquillement installé aux states, et n’est jamais condamné par la justice, même quand ils sont coupables.

    Source de l’info : annonce de la rbs sur le web anglophone, vente de son département cds dans sa stratégie de diminuation des risques de l’année 2013.

    heu sinon, y’aurait pas une bad bank prête à racheter 1000 milliards de dettes de CASA, de socgen, de BCPE et de bnpp ? soit 4 000 milliards en tout… c’est peu de choses, 2 ans de PIB de la France
    Ce serait cool que nos bankster puissent ainsi nettoyer leur bilan sur le dos de quelques banques étrangères.

Commenter