27 mars 2014 8

BNS / BdF, journalistes / journaleux

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Banques : Banques Européennes

Les journalistes de la presse helvète ont publié dès le début janvier de nombreux articles sur la perte de 9 milliards de francs de la BNS en 2013 et ses conséquences, en particulier sur les finances des cantons et de la confédération :
cliquer ici pour lire un article du Matin,
cliquer ici pour lire un article du Temps,
cliquer ici pour lire un article de Bilan,

Quid de la presse française ?

La journaleuse des Echos a pondu un copier-coller du communiqué de la Banque de France sans voir le trou de 32 milliards d’euros ! Bravo Cocotte ! Cliquer ici pour lire son chef d’œuvre.

Elle aurait dû lire un autre article des Echos sur les « faux bilans » : l’article 437.2 de la loi du 24 juillet 1966, modifié par la loi du 30 avril 1983, prévoit que seront punis d’emprisonnement de un à cinq ans […] le président et les administrateurs […] qui auront sciemment publié ou présenté aux actionnaires, en vue de dissimuler la véritable situation de la société, ce qu’il est convenu d’appeler un « faux bilan », c’est-à-dire la présentation « de comptes annuels ne donnant pas, pour chaque exercice, une image fidèle du résultat des opérations de l’exercice, de la situation financière et du patrimoine, à l’expiration de cette période ».
Cliquer ici pour lire cet article.

Pour l’instant, à ma connaissance, un seul site a repris mes analyses sur les pertes de la Banque de France : celui d’Openews.eu, cliquer ici pour le lire.

32 milliards d’euros de pertes, ça ne fait réagir que le microcosme microscopique des personnes qui lisent mon site.

Même la Marine Nationale, en pleine période électorale, n’utilise pas cet argument massue contre la nomenklatura franchouillarde euro-zonarde !

Tant pis.

Mots-clés: , , , , , , , , ,

8 réponses à “BNS / BdF, journalistes / journaleux”

  1. N. N. de NAT. dit :

     » le microcosme microscopique des personnes qui vous lisent », je vous suit depuis 2007, et à cette epoque, vous comptabilisiez, « les clics de mulot », j’espere qu’ils ont progressés au meme rytme que les dettes des banques.
    Bien à vous.

  2. bertrand dit :

    C’est vrai que le capital représentant la capacité à preter et donc faire du chiffre d’affaire , si la valeur du stock d’or diminue le capital diminue et si on enregistre une perte dans l’année de la fluctuation on pourrait aussi enregistrer un sur bénéfice l’année suivante au cours d’une réévaluation de l’or.

  3. tout va bien dit :

    les stress test de la fed : citygroup recalé ainsi que HSBC et trois autres banque non américaines.

    ça fait peur de voir ça… surtout quand on sait que HSBC se retrouve dans les moins mauvais élève de la zone euro…

    sans compter que les stress tests de la fed, c’est plus comme sous Greenspan… on y a exigé que 5% de fonds propres… apparemment, ils ont pas remarqué la grande crise mondiale à la fed :)

  4. magaja dit :

    mais ca veux dire quoi cette petite phrase en bas de l’article:

    (1) Hors risques de change sur les réserves en or et en devises, couverts par un autre véhicule dédié.

    Ils foutent les pertes dans une voiture? un avion? et ils les expédient très loin ? mdr

  5. Josick dit :

    La comptabilité folklorique de la BdF est digne d’un pays en voie de rien du tout !!!

  6. Deres dit :

    La grande question est de savoir si les hausses de l’or étaient enregistrés dans les bénéfices et que des dividendes ont été distribués à cet égard alors que les baisses sont cachées. Je pense que la BdF a le choix sur la façon de gérer la valeur de son stock d’or et on a vu que la banque de Suisse et la Fed ont des stratégies différentes. Par contre, la règle devrait être clair et similaire à la hausse et à la baisse.

  7. Noname dit :

    Bonjour, merci à vous pour vos articles, comme vous le dites très régulièrement, vous êtes la seule personne (à ma connaissance) à décortiquer les chiffres pour le grand public.

    C’est donc un très grand plaisir que de vous lire, et de reprendre régulièrement vos articles.

    Très cordialement ;)

  8. dagorno dit :

    bonjour
    je comprend que partiellement vos infos ….
    mais j’aimerais savoir ou placer mes économies ?????
    je suis propriétaire de ma maison ou nous vivons tous ensemble en famille ma femme et moi et nos trois enfants , je travaille comme fonctionnaire prof et ma femme profession libéral , mes enfants (14.14.16 ans)
    vont commencer leurs études supérieur dans peu de temps .
    Ma femme et moi nous serons à la retraite dans environ 5 ans
    ma question :
    ou placer son argent et ses économies mensuelles en toute confiance sachant que le total d’économies va dépasser les 100 000 € dans 2 ans ,
    immo , or , ou quelle banque française ou autre banque , actions , PER , ect….
    une réponse éclairante serait bienvenue.
    merci

Commenter