22 mars 2014 3

Deutsche Bank USA 2013 ex Taunus

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Banques : Banques Européennes

Taunus Corporation, filiale de Deutsche Bank aux Etats-Unis, avait fin 2011 les mêmes caractéristiques que sa maison mère : un leverage totalement hors normes de… 72 !

Comme les Américains ne sont pas comme les Européens, les dirigeants de Deutsche Bank ont compris qu’ils devaient liquider au plus tôt cet établissement et le remplacer par une entité respectant les règles prudentielles d’endettement telles que les exigent normalement les autorités des Etats-Unis qui sont un pays où les dirigeants des banques ne font pas ce qu’ils veulent.

En effet, Bloomberg rapporte dans un article du 28 novembre 2012 que Deutsche Bank aurait dû injecter 20 milliards de dollars dans Taunus Corporation pour respecter les règles prudentielles d’endettement fin 2010, cliquer ici pour le lire…

Document 1 :

ce qui confirmait parfaitement mes analyses, cf. mon article à ce sujet, cliquer ici pour le lire.

Exit Taunus Corporation après l’exercice de 2011, welcome to Deutsche Bank Trust Corporation depuis 2012 toujours à la même adresse…

Document 2 :

… mais avec un bilan plus présentable,

Document 3 :

Deutsche Bank Trust Corporation est maintenant parfaitement bien capitalisé avec un leverage de… 10,3 fin 2012 et de… 8,6 fin 2013 !

Document 4 :

US Deutsche Bank20122013
1 Assets74,14867,027
2 Equity6,5486,971
3 Preferred st--
4 Goodwill-
5 Tangible eq6,5486,971
6 Liabilities67,660,056
7 Leverage (µ)10,38,6
8 Core Tier 1 (%)9,711,6

Tout est simple : il suffit que les autorités des pays européens adoptent les règles prudentielles d’endettement bancaire telles qu’elles ont été édictées par ce bon vieux Greenspan, et que je reprends, pour que les banques soient correctement capitalisées, ce qui permettrait au système bancaire de la zone euro de fonctionner normalement pour le profit de tout le monde.

Une fois de plus, ces documents montrent la justesse de mes analyses

Cliquer ici pour accéder aux documents du National Information Center.

Mots-clés: , , , , , , ,

3 réponses à “Deutsche Bank USA 2013 ex Taunus”

  1. Julien dit :

    Quand l’Oncle Sam tape du poing sur la table, ça rigole pas.
    Et pendant ce temps, SG accumule les class action concernant la manipulation du Libor.

    Allez, encore une paire d’amendes à 2 milliards de dollars et le problème sera régle….

  2. Whoa dit :

    Hors-sujet:

    « Les profits de BdF réduits par la normalisation en zone euro » !!!

    http://www.boursier.com/actualites/reuters/les-profits-de-bdf-reduits-par-la-normalisation-en-zone-euro-153594.html

    « Ces évolutions ont eu pour effet de réduire sensiblement la taille du bilan de la BdF, passé de 732 milliards d’euros à 550 milliards de fin 2012 à fin 2013. »

    Ça ira mieux bientôt, promis…

Commenter