30 juillet 2014 4

Bons et mauvais bons des Trésors, Bund et autodestruction de l’Europe

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Europe

Il se confirme bien que la situation se dégrade sérieusement en Europe comme le montre la baisse généralisée des rendements des bons des Trésors de référence.
Hier mardi 29 juillet, les rendements du bon Bund ont même battu leur plus bas historique record à 1,109 % en séance,

Document 1 :

Depuis le 18 juin, les rendements des mauvais bons du Trésor français en fin de séance européenne étaient étonnamment largement supérieurs à ceux qui étaient publiés en fin de séance américaine, ce qui ne se produit pas habituellement, du moins dans de telles proportions mais cet étrange phénomène a pris fin vendredi soir 25 juillet en fin de séance américaine : les rendements des mauvais bons du Trésor français ont bondi (alors que les rendements des bons des autres Trésors ont baissé) et ils sont restés à ce haut niveau hier encore mardi 28 juillet,

Document 2 :

Bizarre, bizarre comme c’est étrange…

En conséquence, les écarts quotidiens entre les rendements des mauvais bons du Trésor français et ceux du Bund qui divergeaient très nettement en quelques heures sont redevenus proches.
Tout se passe comme si ces idiots d’Américains qui ne comprennent rien aux subtilités de l’exception française commençaient enfin à comprendre que tout ne va pas bien dans ce village Potemkine.

Des journalistes américains du Wall Street Journal ont justifié ces écarts par la vente en masse de mauvais bons de Trésors à la dérive par des banques européennes voulant récupérer des liquidités en catastrophe.

Les rendements en fin de séance américaine sont revenus en concordance avec la situation critique de la France,

Document 3 :

Les écarts de rendements entre bons et mauvais bons ont même bondi davantage quand on se réfère à ceux des petits Suisses, ce qui signifie que la situation se dégrade surtout en France,

Document 4 :

La baisse généralisée des rendements des bons des Trésors européens signifie que la situation va y empirer alors que les niveaux relativement normaux des rendements des Notes montrent que la situation va y demeurer bonne malgré l’enlisement européen.

Aucun commentaire sur ces problèmes, nulle part, si ce n’est de la part des collaborateurs de notre Bécassine adorée, à savoir le FMI qui a relevé que les Gos banques françaises étaient dangereusement exposées aux risques posés par les réactions belliqueuses des communistes russes.

Mots-clés: , ,

4 réponses à “Bons et mauvais bons des Trésors, Bund et autodestruction de l’Europe”

  1. Du Guesclin dit :

    retour de vacances

    Nos gosbanques emploient des cadors de la finance issus des sup de co, de l’ena, de sciences po, de Hec etc…. Donc aucun danger de tsunami. Sup de co dirigées pour certaines par d’ancien de l’audit anglo saxon, consul honoraire de l’UK. Donc aucun danger de faillite. Dexia à 2 cts l’action : le top. Nous sommes à l’abri.

  2. GMRB dit :

    French Housing « In Total Meltdown », « Current Figures Are Disastrous »

    http://www.zerohedge.com/news/2014-07-30/french-housing-total-meltdown-current-figures-are-disastrous

  3. [...] Il se confirme bien que la situation se dégrade sérieusement en Europe comme le montre la baisse généralisée des rendements des bons des Trésors de référence.  [...]

  4. GMRB dit :

    BANCO ESPERITO SANTO

    Peut être des modifications à apporter dans votre article du 22 Juillet 2014.

    http://www.zerohedge.com/news/2014-07-30/portuguese-regulator-bans-short-selling-after-banco-espirito-santo-unveils-massive-5

Commenter