18 novembre 2014 2

HSBC 3° trimestre 2014

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Banques : Banques Européennes

HSBC a publié ses derniers résultats trimestriels,

Document 1 :

Sommes en milliards de… dollars (US$) et non pas en livres !

Les dirigeants de cette banque donnent maintenant des informations très précises et très détaillées qui permettent de déterminer le montant des véritables capitaux propres tels qu’ils étaient définis dans le cadre du calcul du ratio Tier 1 d’origine et tels qu’ils doivent encore l’être d’après la directive européenne dite CRD IV,

Document 2 :

Sur cette base, le véritable leverage est de 17,7 correspondant à un ratio Core Tier 1 réel de 5,7 %,

Document 3 :

HSBC2013 Q42014 Q12014 Q22014 Q3
1 Assets2 671,322 758,452 753,592 728,65
2 Equity181,871183,945190,281193,597
3----
4 Deductions48,99247,55948,3247,595
5 Tangible eq132,879136,386141,961146,002
6 Liabilities2 538,442 622,062 611,632 582,64
7 Leverage (µ)19,119,218,417,7
8 Core Tier 1 (%)5,25,25,45,7

Curieusement, les dirigeants d’HSBC font état d’un leverage ratio désavantageux pour eux de 4,6 % correspondant en fait à ce ratio Core Tier 1 réel de 5,7 % !

Document 4 :

Bien entendu, dans le cadre du calcul de ce véritable leverage, les titres hybrides (dont les TSSDI, Titres Super Subordonnés à Durée Indéterminée) sont retranchés du montant des capitaux propres qui figurent au bilan ainsi que les autres titres bénéficiant d’une clause dite de grand père, ce que ne font pas les banksters des Gos banques françaises qui justifient leur interprétation en considération de la réglementation nationale qui ne respecte pas les règles internationales, en toute impunité.

Les dirigeants d’HSBC savent très bien que la Prudential Regulatory Authority du Royaume-Uni (qui respecte les règles internationales) va examiner de près leurs comptes pour vérifier le véritable montant de leurs capitaux propres et le véritable leverage sans pondérer les actifs, évidemment.
Ils publient donc des comptes fiables qui donnent une image fidèle de la réalité.

Il faudrait augmenter les capitaux propres de 102 milliards de dollars pour que cette banque respecte les règles édictées par ce bon vieux Greenspan, à savoir un leverage inférieur à 10 correspondant à un ratio Core Tier 1 supérieur à 10 % ou diminuer le montant des dettes de… 1 120 milliards, à l’instar de la Banque Martin Maurel, de Citigroup et d’autres banques fiables, en dehors de la France.

Néanmoins, avec un leverage de 17,7, HSBC est une banque beaucoup plus fiable que les Gos banques françaises dont la moins pire de toutes a un leverage de… 26,5 !

HSBC fait partie des 30 plus grandes banques mondiales présentant un risque systémique, les G-SIBs (Global Systemically Important Banks) précédemment connues en tant que SIMIs (Systemically Important Financial Institutions) du Basel Committee on Banking Supervision (BCBS).

Cliquer ici pour voir le rapport de gestion de ce dernier trimestre d’HSBC.

Mots-clés: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

2 réponses à “HSBC 3° trimestre 2014”

  1. loic dit :

    bon! HSBC semble être la moins pourrie des banques accessibles aux français moyens…en plus ils proposent des comptes libellés en USD,cela peut toujours être utile si jamais l’euro se gaufre un jour.
    bonne journée.

Commenter