26 novembre 2014 7

Plan Juncker = piège à…

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Europe

Dans les décennies à venir, des générations se demanderont pourquoi et comment 300 millions d’Européens ont-ils pu faire de telles erreurs fin XX° début XXI° siècle d’abord en adoptant une monnaie unique et, ensuite et dernièrement, avec ce plan Juncker d’investissements d’un montant de 315 milliards d’euros !

En effet, cet idiot particulièrement nuisible prétend le financer miraculeusement sans qu’il coûte un centime d’euro à qui que ce soit, grâce à une garantie du budget européen de 16 milliards d’euros… ce qui signifie en clair que l’Union Européenne va apporter sa garantie à des emprunts jusqu’à 16 milliards d’euros : il s’agit donc là de 16 milliards empruntés, c’est-à-dire de dettes publiques potentielles pour financer des projets non rentables qui ne seront jamais remboursés

Document 1 (tiré du Figaro) :

… auxquels s’ajoutent 5 milliards en cash de la Banque Européenne d’Investissement, qui en tant que banque, ne fait qu’apporter de l’argent qu’elle a (en capitaux propres) et qu’elle n’a pas mais qu’elle emprunte et qui sont donc des dettes.

Comme la BEI finance globalement ses actifs aux 9/10° par des dettes et pour 1 dixième par ses capitaux propres, le plan Juncker signifie logiquement que la BEI empruntera 4,5 milliards pour financer ce plan et n’apportera que 500 millions de véritables capitaux en propre,

Document 2 :

Conclusion : les 315 milliards d’euros du plan Juncker sont donc financés par… 500 millions d’apports en capital, soit un levier réel de… 630 !
Bravo l’artiste et sa magie de l’effet de levier !

Pire : le Moscovite voudrait en rajouter sous le prétexte qu’il y aurait pour 700 milliards d’euros de projets légitimes à financer !

Comment se fait-il que tant de journaleux soient aussi devenus aussi idiots et que tant d’idiots ignares se fassent ainsi berner sans réagir face à ces énormités ?

Mots-clés: , ,

7 réponses à “Plan Juncker = piège à…”

  1. Josick dit :

    Mon explication : Cette situation de parcage fait les citoyens ne seront que peu enclin à apprendre une langue étrangère, peu enclin à bien gérer les finances source de liberté… Et sans parler de gérer, cela rendra difficile la compréhention du monde de la finance. C’est une chape de plomb qui étouffe les français, ceux-ci s’y étant habitué !
    http://institutdeslibertes.org/reflexions-dactualite-sur-la-monnaie/#comment-77287

  2. bertrand dit :

    Un état fait ce qu’il veut : de LAW en passant par SUEZ,EUROTUNNEL,PANAMA , la liste est longue des investissements foireux faits avec de l’argent qui n’existe pas.
    Et le péquin moyen doit lui apporter 1/3 en cash pour son investissement.
    Les pertes des uns sont les profits des autres.
    Pourquoi se géner puisque personne ne dit rien.

  3. jerome dit :

    Bonjour Monsieur Chevallier,

    Vous le savez bien, les cons ça ose tout et c’est même à cela qu’on les reconnait.

    Je ne suis plus surpris de cette folie supplémentaire, de ce monde qui ne tourne pas rond, ou finalement
    tout est permis ou presque avec impunité. Monsieur JUNKER est ce Monsieur qui organisait par
    le passé dans ses anciennes fonctions, l’évasion fiscale des plus grosses entreprises de son pays.

    Il y a des personnes en France qui se font beaucoup d’argent (des millions d’euro) en créant de merveilleux
    carrousel de TVA. De plus quand vous apprenez que le patron d’une entreprise du Cac40 est l’instigatrice de cette pratique. On ne s’étonnera de plus rien. Le plus drôle c’est que le type du cac40 n’a même pas été inquiété par la justice. Trop gros poisson (qui doit arroser à gauche comme à droite et être probablement membre d’une loge franc maçonnique).

    Tout cela me révolte, comme ça doit révolter du reste beaucoup de français (tout du moins ceux qui ne regardent pas le foot, Nabilla et autres joyeuses imbécillités) , et un jour ou l’autre tout cela va mal se terminer, mais comme un tsunami on ne sait pas quand ?

  4. Whoa dit :

    C’est génial !

    1) Ceux qui critiques ce plan sont €urophobes !

    2)la méthode Juncker est issue d’une très longue expérience… ce qui en dit long sur les pratiques du Luxembourg.

    3)bravo à tous ceux qui sont encore debout en joignant les deux bouts !

    4)donnez-moi un levier, je soulèverais le monde…

    5) Le paradis existe, la preuve.

    6) Juncker fait mieux que Jésus en réinventant la surmultiplication des petits pains.

    7) Un passif c’est un actif qui s’ignore, la pauvreté c’est la richesse.

    8) Dans le fond, Juncker n’a aucune solution.

    9) De toute façon, ce n’est pas Juncker qui règle l’ardoise.

    10) Le père Noël existe, il s’apelle Juncker, si si.

    11) Clearstream for ever ! Merci qui ? Merci le Juncky.

    Monsieur Chevallier n’en a pas fini avec ses copiés-coulés !

    Courage et merci.

  5. Du Guesclin dit :

    comment tant de journalistes se font berner : la réponse c’est science po. Quant à Juncker il porte bien son nom : junk = pourri en français.

  6. Héfaillitos is back in the UE... 3 fois hélas dit :

    Il semblerait que moscovici se soit lancé dans une âpre dispute pour la fameuse Palme à l’ami Nordine de Natixis :)

    Lol énorme Du Guesclin ! On avait déjà eu Panikos gouverneur de la Banque de Chypre… là on a Junk à Euroland. Y’en a qui portent bien leur noms :)

    le suffixe -er en fin de verbe en anglais désigne une personne qui commet l’action définie par le verbe
    Junk-er signifie donc le pourrisseur !

Commenter