19 janvier 2015 8

Le 10 ans helvète négatif : incroyable mais vrai ! (suite)

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Suisse

Incroyable mais vrai : les rendements des bons bons à 10 ans du Trésor helvète sont retombés en territoire négatif en fin de séance ce lundi 19 janvier 2015 à un plus bas record à – 0,080 %

Document 1 :

… entrainant avec eux des plus bas historiques du Bund

Document 2 :

Des rendements de bons à 10 ans de Trésors de référence négatifs, c’était inimaginable car, depuis l’après-guerre, ceux des Notes à 10 ans (seule série longue disponible pour ces taux) n’ont été inférieurs à 3 % que lors de ces dernières années !

Document 3 :

L’anomalie que j’avais relevée, à savoir un rendement du 10 ans helvète encore positif est donc corrigée : la courbe des taux est maintenant négative jusqu’au… 15 ans, ce qui est particulièrement grave après l’abandon de l’arrimage du franc suisse à l’euro par la BNS. Le pire est donc à venir.

Document 4 :

Pour l’instant, tout va bien : le successeur de notre histrion a annoncé que les Marioles de la BCE allaient nous sauver en rachetant nos mauvais bons.

Document 5 :

A suivre…

Mots-clés: , ,

8 réponses à “Le 10 ans helvète négatif : incroyable mais vrai ! (suite)”

  1. ratel dit :

    bonsoir.Plein de choses actuellement semble historique, les taux suisse négatifs,la bce va sortir la QE,les piggs rentrent en déflation,les dettes et taux de chomage sont au zénith….historique…on pourra dire: on a vécu ça…!

  2. O dit :

    En tout cas, juste pour Paris, avec l’ambiance actuelle, tout semble s’être encore plus dégradé depuis le début du mois. L’activité semblent à l’arrêt, comme pétrifié. On attend le prochain PMI avec curiosité.

    Mais tout baigne, on a expliqué à la bonne plèbe que tout va bien, que le pays est rassemblé, que pas d’amalgame, tout le monde, il est beau, il est gentil, etc, etc. Le même type de foule de niais qui avait acclamé Daladier autrefois, s’enthousiasme maintenant pour Hollande.

    Donc tout va bien.

    • Deres dit :

      Il est vrai que si la France par exemple était trop dégradé, les critères de Bâle III pondérerait automatiquement les dettes souveraines qu’elles détiennent massivement et leur bilan déjà catastrophique passerait à apocalyptique. Pour le moment, ces dettes ont une magnifique pondération de risque 0% donc un besoin en capital quasi-nul en face d’elle (au lieu du 10% forfaitaire généralement pratiqué autrefois).

  3. Deres dit :

    Je ne vois pas trop l’intérêt de faire acheter nos bons directement par la BCE. De toute évidence, ils trouvent preneur, certes en pourissant probablement le bilan de nos banques. J’ai l’impression que ce programme de QE ne va servir qu’à aider les banques à se débarrasser de ces actifs dangereux … Mais les règles de Bâle III vont de toute façon les obliger à en racheter.

    On parle beaucoup de relancer l’inflation, mais j’ai l’impression que celle-ci ne risque d’apparaître que via les produits importés. En interne, la déflation règne déjà et c’est celle-là qui est dangereuse.

  4. cn dit :

    tout est fait pour sauver les banques

    elles ne craignent plus rien avec un QE assuré

    existe-t-il encore du risque ??

  5. cn dit :

    ON m’aurait menti ??

    je ne comprends pas l’objet du QE : les taux sont au ras des paquerettes, l’euro s’est affaiblit considérablement, il y a une réelle demande pour les mauvais bons, les banques réussissent les stress tests : alors il est où le loup ?

    • Homer dit :

      Y a pas de loup si ce n’est que dans 2 ou 3 QE de la BCE (on gagne 5 ans, peut-être 10), une partie des bas de laine (assurances vie, divers comptes épargnes et autres livrets) aura fondu de 10 ou 15% ;) ou comment chyprioter tout le monde sans le dire, par la répression financière. .. sans parler des fonds de retraite à vide… « débrouillez vous » comme écrivait Attali sur son blog il y a 6 mois. Les perdants de l’histoire seront les chômeurs de plus en plus nombreux. Car les fonctionnaires… eux perdront juste du pouvoir d’achat.

Commenter