24 février 2015 17

Leverage réel des banques françaises, 4° trimestre 2014

Rédigé par dans la rubrique Banques : Banques françaises :

Un récapitulatif du leverage réel des 4 Gos banques françaises à la fin de ce dernier trimestre montre clairement que la confiance ne peut pas régner dans le système bancaire en France comme en Europe car elles sont très loin de respecter les règles prudentielles d’endettement préconisées par ce bon vieux Greenspan, à savoir un leverage inférieur à 10 correspondant à un ratio Core Tier 1 supérieur à 10 %,

Document 1 :

2014 Q4Cdt Agri GroupBPCE-NatixisBNP-ParibasSté GénéraleTotal
1 Assets1 762,801 813,702 077,761 308,176 962,43
2 Equity86,774,289,4155,168305,468
3 Hybrid securities +88,66,5891538,213
4 Goodwill146,410,5774,33135,311
5 Tangible equity64,759,266,15335,8225,853
6 Liabilities1 698,101 754,502 011,611 272,406 736,57
7 Leverage (µ)26,229,630,435,529,8
8 Core Tier 1 (%)3,83,43,32,813,4

Sommes en milliard d’euros.

Il faudrait augmenter les capitaux propres de ces 4 Gos banques de… 445 milliards d’euros pour respecter les règles prudentielles d’endettement telles qu’elles ont été définies par ce bon vieux Greenspan ou diminuer le total de leurs dettes de… 4 500 milliards !

Pire : la situation de nos Gos banques ne s’améliore pas globalement depuis fin 2013.

Document 2 :

2013 Q4Cdt Agri GroupBNP-ParibasBPCE-NatixisSté GénéraleTotal
1 Assets1 706,301 800,141 633,621 235,306 375,36
2 Equity76,387,59169,23951284,13
3 TSSDI-6,6147,914,514
4 Goodwill14,5161811,760,2
5 Tangible eq61,864,97751,23931,4209,416
6 Liabilities1 644,501 735,161 582,381 203,906 165,94
7 Leverage (µ)26,6126,730,938,329,4
8 Tier 1 (%)3,83,73,22,63,4

Le total de leurs bilans représente plus de 3 fois le PIB de la France (2 157 milliards d’euros).
Pire : il repose sur de l’argent non gagné (près de 500 milliards d’euros), c’est-à-dire sur de la création monétaire.

Les banksters du Crédit Agricole (CASA) sont miraculeusement (potentiellement) sauvés par les péquenots des caisses régionales (en attendant de se prendre une bonne claque aux Etats-Unis) ainsi que les mécanos de la Générale et Natixis qui se cache derrière BPCE (dont le patron est renvoyé en correctionnelle). Les banksters de BNP ont été lourdement amendés… aux Etats-Unis.

Quelques petits rappels : en suivant la même méthode d’analyse, Citigroup respecte ces règles prudentielles d’endettement préconisées par ce bon vieux Greenspan (à savoir un leverage égal à 10 correspondant à un ratio Core Tier 1 de 10 %), les 8 plus grandes banques des Etats-Unis ont globalement un leverage de 12,9 correspondant à un ratio Core Tier 1 de 7,75 % proche des exigences de la BRI dans les années 80 (respectivement 12,5 et 8 %) et le total de leur bilan représente moins de 60 % du PIB annuel américain.

Les banquiers, c’est-à-dire les cadres dirigeants de ces grandes banques connaissent très bien la gravité de la situation dans leur propre établissement, et il en est de même pour les autres. Ils n’ont donc pas confiance entre eux, c’est ce qui bloque le marché interbancaire.
Cependant, leurs groupes de pression ont réussi à faire adopter par les autorités des pays européens une usine à gaz de règles absconses de façon à mieux camoufler leurs errements létaux.

Ce problème n’est jamais abordé dans les médias ni officiellement dans les milieux financiers selon cette méthode. Elle a pourtant été (plus ou moins) clairement explicitée par ce bon vieux Greenspan et d’autres dont la BRI, Axel Weber, la Prudential Regulatory Authority du Royaume-Uni et même l’Union Européenne (dans sa directive CRD IV).
Je ne fais que reprendre leurs idées.

Pour l’instant, il n’y a pas encore eu de tsunami bancaire, le marché interbancaire ne fonctionne plus, la crise rampante perdure, le désordre allant croissant.
Tout est simple.

Mots-clés: , , , , , , , , , , , , , , , ,

17 réponses à “Leverage réel des banques françaises, 4° trimestre 2014”

  1. Deres dit :

    Le pire est que ces bilans respectent les critères de Bâle III qui sont censés nous protéger du risque systémique mais qui en réalité sert surtout à forcer les banques à se gaver de dettes souveraines européennes car celles-ci sont considérés comme non risqués dans les bilans donc n’ont quasiment pas besoin de capitaux en face …

    Ce que je ne comprends pas bien est le fait que les banques européennes et américaines ne respectent pas les mêmes règles prudentielles et que cela ne choque personne à part vous … Vous me direz que le fait que les banques américaines ne prêtent plus de dollar aux banques européennes est la preuve qu’ils ont bien vu le truc ..

  2. Bertrand dit :

    Pov France elle n’est sortie de la misère avant plusieurs siècles si ces banques ne sont pas mises en faillite , 450 md€!!!!!!!!!

  3. Le passant dit :

    Que penser du QE de Super Mario, aucun fond de pension ou assureur ne veulent céder leurs obligations, car il faudrait en racheter de nouvelles à taux négatifs, ils sont coincés par les garanties de rendements qu’ils ont offert, encore une jolie bombe à venir!

  4. Darley dit :

    Bonjour Monsieur Chevallier,

    Vous dîtes que vous utilisez les mêmes méthodes pour les banques européennes et américaines. Faites-vous des corrections pour les différences entre IFRS et USGAAP ? Il y a potentiellement des choses qui seront dans les actifs des banques européennes en IFRS et qui ne seront pas dans ceux des banques américaines en USGAAP, ce qui fausse les comparaisons de ratios..

    Merci de votre éclaircissement.

  5. FABSTA dit :

    bjr m Chevallier et participants du forum, le compte Nickel de FPE serait il une alternative à nos banques françaises? Cdt

  6. fredo dit :

    Bonjour,
    J’ai quitté la banksterpostale et ai pris le compte nickel !
    Niveau frais annuels, il n’y a pas photo !!! 54€ en 2014 ! 😉
    Pour sa relation avec le crédit Mutuel, c’est surtout pour se relier au système interbancaire par cette porte ! Il est vrai que la « chypriotisation » de ce compte n’est pas clair dans le sens où c’est « sans banque » !? Pour ça que je l’ai adossé à une véracarte pour plus de sureté !
    Sinon, toujours pas de publication des comptes à la Banksterpostale ???
    Elle est pas impacté par la CDC et Dexia ? Surtout depuis l’abandon de la parité en Fch !!!

  7. cn dit :

    *GERMANY AUCTIONS 5-YEAR NOTES AT NEGATIVE YIELD FOR FIRST TIME

    -0.08%

    tout va bien

  8. Amandine dit :

    Bonjour M. Chevallier, et bonjour à tous,
    Je suis totalement novice dans tout cela, et essaie de comprendre vos dires qui sont, je l’avoue, complexes à comprendre pour moi mais, dans ce que j’en comprends, ô combien intéressants de par votre posture impartiale.
    Alors ma question de novice : « mais alors, finalement, où dois-je mettre mon argent?! » 🙂
    Si je devais choisir la banque française « la moins risquée » pour 2015, pour vous quelle serait-elle?
    Merci à vous

Commenter