31 mars 2015 9

BNS : en mode survie !

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Suisse

Le triumvirat qui règne à la BNS survit en ayant réussi à augmenter le montant des capitaux propres de 9,6 milliards de francs en février après une perte historique de plus de 50 milliards en janvier !

Document 1 :

Le coup de pied dans la fourmilière asséné par le bombardier furtif B2, Ben Bernanke, en 2008 a complètement déstabilisé la BNS qui, auparavant, finançait ses actifs essentiellement avec ses capitaux propres alors qu’elle le fait maintenant aux deux tiers par les dépôts bancaires, c’est-à-dire surtout par des capitaux euro-zonards imprudemment et provisoirement réfugiés en Helvétie,

Document 2 :

La montée des tensions par paliers (ou crises) se voit clairement sur l’évolution des montants des comptes de virement des banques en Suisse, en attendant la prochaine, peut-être fatale,

Document 3 :

Ces capitaux se retrouvent essentiellement et imprudemment placés en devises (et non plus en or rassurant)…

Document 4 :

à 91 %

Document 5 :

… ce qui est d’autant plus inquiétant qu’ils le sont à 46 % en euro (fin décembre) dont la valeur baisse dangereusement par rapport au franc et au dollar !

Document 6 :

Les derniers chiffres publiés dans ce dernier document ne concernent que les devises détenues fin décembre.

Le pire est à venir.
Pour l’instant, tout va bien.

Mots-clés: , , , ,

9 réponses à “BNS : en mode survie !”

  1. Jean Albert DUGLAND DE LA ROUSSELIERE dit :

    et donc ?

    Quid d’une réévalution massive (*10 *20 plus *50) pour ré équilibrer les bilans des branques centrales en faillite ????

  2. ratel dit :

    bonsoir.Mais comment tout cela a t il été possible.Nos amis les p’tits suisses se tromper à ce point.Avez vous une explication politique ,économique,tehcnique ou autre à ce désastre annoncé des meilleurs banquiers du monde ?

  3. saad dit :

    Monsieur Chevallier, pouvez vous m’eclairer sur un sujet : La BNS a pouvoir de creer autant de CHF qu’elle desire ex nihlo par une simple ecriture comptable. Pourquoi donc est si grave pour eux une perte en CHF ? Ils ont achete des devises certes, mais cela a ete fait avec une monnaie qu ils peuvent creer a volonte. Le seul rsique a mes yeux est une perte de confiance ds leur monnaie, or ce n est pas le cas car elle a justement prie encore plus de valeur depuis qu ils ont arrete le cap a 1.2.
    Merci pour votre blog de tres grande qualite

Commenter