19 juillet 2015 18

Grèce : et maintenant ?

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Europe

Les délires continuent de plus belle sur la Grèce et l’euro après son prétendu dernier sauvetage
Seul un monétarisme bien compris (qualifié d’idéologie ultralibérale en France) permet de comprendre ce qui se passe et ce qui se passera.

En effet, comme je l’ai déjà écrit, les dirigeants européens ont pris les décisions qu’il n’aurait surtout pas fallu prendre, car les mesures qu’ils imposent à la Grèce ont pour conséquence de bloquer la circulation monétaire (pour que les banques puissent continuer à survivre) : les retraits bancaires restent limités à un niveau très bas (60 € par jour sur la semaine) pour les particuliers et un contrôle draconien des capitaux empêche les entreprises de pouvoir payer leurs fournisseurs.
Par ailleurs, les augmentations d’impôts et des taux de TVA réduisent le pouvoir d’achat des Grecs (la demande baisse et baissera, donc l’offre continuera à baisser).

La crise va donc s’accentuer en Grèce. Plus tard interviendra le Grexit, plus il sera douloureux.
L’Argentine a eu la chance relative de ne pas pouvoir être sauvée par qui que ce soit, ce qui lui a permis de sortir assez tôt de l’arrimage du peso par rapport au dollar (US$), avant de subir des dommages quand même considérables. Ce que la Grèce devra endurer sera pire.

Tout est simple.

Le plus étonnant est l’importance du la propagande de la nomenklatura euro-zonarde qui surfe sur un manque de culture économique dramatique des malheureux Euro-zonards.

En effet, comme je l’ai écrit maintes fois, dans les années 60 et 70, même les ménagères comprenaient toutes seules que les dérives économiques de certains gouvernements démagogiques allaient conduire quelque temps plus tard à de nouvelles dévaluations qui accentueraient leurs problèmes pour remplir leur fameux panier.

Depuis que la propagande de la nomenklatura euro-zonarde se répand, même les économistes les plus libéraux ne sont plus capables d’élaborer un raisonnement élémentaire juste en matière monétaire.

Le Grexit sera brutal, sec. Il s’accompagnera de crises adjacentes, politiques, sociales et économiques dans toute la zone euro.

Le désordre sera croissant dans la vieille Europe continentale, pour le plus grand profit des Américains qui garderont leur leadership sur le Monde Libre.

Ce sera, enfin, ce que tous les monétaristes auront prédit depuis une trentaine d’années au sujet de cette monnaie unique contre nature qu’est l’euro.

Mots-clés: , , , , ,

18 réponses à “Grèce : et maintenant ?”

  1. Guillaume dit :

    La sortie de la Grèce ne sera qu’un soubresaut, le véritable cataclysme partira des Etats-Unis : http://pro.publications-agora.fr/JIMOF04/EJIMR753?email=gombaultv%40yahoo.fr&a=3&o=30992&s=33867&u=226797&l=145631&r=MC&g=0&h=true

  2. Vincent dit :

    Tout comme vous, je ne crois pas un instant à ce sauvetage mais on se couvre comment de la future catastrophe? On investi dans l’or? on dépense toute son épargne? on s’endette un max?

  3. Pierre dit :

    Je pense que Vincent a maladroitement parlé d’investissement dans l’or.

    Je me permets de reformuler sa question : l’or physique sous forme de pièces conservées chez soi, est-il, selon vous, un bon moyen de protéger son épargne des fortes turbulences à venir ?

  4. Jean-Francois dit :

    c’est mon avis et ça n’engage que moi: Investir hors de la zone Euro me semble une bonne idée.
    USA, UK, Asie par exemple.

  5. Fanon dit :

    Pas si simple d’investir hors de la zone Euro, en vivant dans le Cantal!
    - Le pea fonctionne en zone euro
    - l’immobilier impossible
    - Détenir des comptes en devises n’est pas un investissement

    Pas trop la solution pour le français normal

  6. merio dit :

    On doit interdire aux banques de prêter de l’argent aux états qui ne respectent pas le 60% d’endettement du PIB ou qui ont un déficit budgétaire,sinon à des taux d’intérêt très élevé afin de décourager ce genre de pratique!

  7. Glude dit :

    Regardez du coté de Interactive Brokers.
    Ils n’ont pas de compte défiscalisé type PEA (sauf pour les comptes canadiens, si DrSteff est interessé), mais tout le monde peut ouvrir un compte, Il faut juste apporter 10k de capital.
    C’est la Rolls du broker, ils ont des commissions ultra basses en particulier pour l’echange de devises, quasi taux interbancaire.

  8. Whoa dit :

    « Grèce : et maintenant ? »

    Non seulement le crime est parfait, mais en plus il n’y a aucun tribunal pour condamner la mise à mort d’une économie.

    Et maintenant ? Aprés une exécution, en théorie, il y a une mise en bière… Il faut enterrer le cadavre avant qu’il se décompose.

    La TVA confirmera la température du patient, les banques sont devenues inutiles en Grèce, les Zeuro resteront sous le matelas, et les quelques grosses entreprises délocaliseront leurs sièges avec leurs trésoreries sous d’autres cieux.

    Heureusement, en Rance, nous avons encore Hollandouille qui rêve debout en se persuadant que son cauchemar est terminé, que les grandes vacances c’est maintenant, que les cigales chantent toute l’année, et nos banques sont sauvées, et que chômage tralala, et que la reprise tralala et que plus d’Europe tralala et que…

    La recette fonctionne depuis plus de 40 ans, c’est qu’elle est toujours bonne… Non ? un peu Rance, mais c’est normal et sans faute… faisons plus de dettes, c’est l’état qui rince, comme d’Ab !!!…???…boum & patatra.

  9. Vincent dit :

    Pour résumer, on ne peut investir ni dans l’or, ni dans les actions européennes, ni dans la dette européenne, ni dans l’immobilier sur évalué et cela ne sert à rien de conserver de l’épargne en euros qui partira en fumée.
    Du coup, c’est quoi la solution? mettre des liasses de $ sous notre matelas? fermer son PEA et acheter des actions américaines avec des frais de garde de malade?

    J’ai l’impression qu’à la différence des autres, la lecture de votre blog permet juste de savoir qu’on sera bientôt ruiné. C’est assez frustrant finalement…

    • Whoa dit :

      « la lecture de votre blog permet juste de savoir qu’on sera bientôt ruiné. C’est assez frustrant finalement… »

      Ah non, Vincent, si vous lisez ce blog,

      vous avez quelques coups d’avance,

      1) vous fuyez les Gos branques,

      3) vous avez réparti vos œufs dans plusieurs paniers.

      4) vous avez des actions dans des sociétés étrangères qui profiteront de nos déboires.

      5) vous ne faites plus confiance aux zélites qui ont prouvé leurs incompétences.

      6) vous savez que l’euro est condamné.

      8) vous prenez des mesures pour assurer et protéger votre famille, vos biens en dehors d’une zone de turbulence.

      9) vous évitez les tsunamis et autres raz de marée en prenant de la hauteur.

      10) vous attendez patiemment en dégustant l’humour à la JP.Chevallier en relisant toutes ses analyses depuis le début.

      Voilà, pour le reste bonne chance.

    • emmanuel dit :

      Vous partez en principauté d’andorre avec du $ et du yuan les andorrans savent compter et faire le change en vous refilant des euros pourri…………

  10. Patate dit :

    La solution ? écouter « L’Oracle » ^^
    –> https://www.youtube.com/watch?v=ywFmBych6Go

  11. Glude dit :

    Vincent, pourquoi des frais de garde de malade?

Commenter