13 juillet 2015 1

Grèce et monétarisme

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Europe

L’argent ne circule plus en Grèce

Les Grecs qui peuvent encore se procurer des billets sous la forme d’euros, les gardent précieusement, sous le matelas. Ils ne les dépensent qu’en dernier recours.

Les Grecs limitent leurs dépenses au strict minimum. Ils ne vont plus au restaurant, les restaurateurs n’ont plus de clients. Ils ne peuvent plus payer leur personnel. Ils ne commandent plus rien à leurs fournisseurs.
Les fournisseurs ne prennent plus de commandes car ils craignent de ne pas être payés à l’échéance.
Tout s’arrête.

Pas de circulation monétaire, donc pas de sortie de crise, mais au contraire aggravation de la crise.

Comme notre histrion ignare, son successeur prétend avoir sauvé la Grèce alors que la situation ne sera que plusse pire à l’avenir.

La Grèce est un pays indépendant, souverain. La Grèce n’est pas l’Allemagne. La Grèce ne peut pas avoir la même monnaie que l’Allemagne. C’est une évidence incontournable.
L’€-folie est difficilement compréhensible.

Complément :
Le soi-disant sauvetage de la Grèce continue à plomber le Bund car même l’Allemagne sera touchée par les dommages collatéraux du Grexit futur.

Par ailleurs, mon site est victime d’une attaque malveillante…

Mots-clés:

Une réponse à “Grèce et monétarisme”

  1. Andrea dit :

    Rumeurs sur la démission de Tsipras…..banques grecques en faillite….aucun politique n’aura pris la responsabilité de la sortie de l’Euro….Grexit acté….effondrement du système

    Tout est simple

    Bonne fete nationale amis français

Commenter