3 août 2015 4

Grèce : €ffondrement ! Grexit proche…

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Europe

Les indices PMI manufacturiers publiés par Markit sont d’excellents indicateurs de l’activité économique.
Ils présentent l’avantage de donner des informations très fiables chaque fin de mois (ou au début de chaque mois) sur la croissance du mois en cours (ou du précédent), donc sans délai, contrairement aux chiffres du PIB qui sont toujours publiés avec plus d’un mois de retard.

Pour le mois de juillet, l’indice PMI manufacturier de la Grèce a dramatiquement plongé,

Le prétendu sauvetage de la Grèce qui a été accordé par les dirigeants européens à la mi-juillet pour que l’Etat grec ne soit pas en faillite ne serviront qu’à accentuer l’€ffondrement de la Grèce, comme je l’ai déjà écrit maintes fois, surtout à cause du blocage de la circulation monétaire et de l’augmentation de la pression fiscale

Chaque jour qui passe nous rapproche du Grexit aurait pu dire Monsieur de La Palice.

Mots-clés: , ,

4 réponses à “Grèce : €ffondrement ! Grexit proche…”

  1. ratel dit :

    et pendant ce temps là nos banques se portent comme un charme…

    la situation s’est éclaircie. Non seulement, l’économie française témoigne d’un redressement progressif, mais les bilans bancaires, en terme de qualité d’actifs comme de liquidité, continuent de s’améliorer. Pour Moody’s, cette qualité des bilans se mesure notamment à l’aune de l’amélioration du ratio de fonds propres durs (Tangible Common Equity), passé de 9,3% à 2011 à 11,6% en 2014. Une trajectoire qui devrait se confirmer. L’agence table sur un ratio de 12,8% d’ici à trois ans, grâce à la résilience de la profitabilité des banques françaises.

  2. TECHNIK dit :

    Donc, paradoxalement et temporairement, vu le chaos européen, l’euro devrait monter face aux autres devises quand la Grèce quittera le navire, jetée par dessus bord

  3. Bertrand dit :

    Et voilà la vraie réalité grecque tout est perdu pour eux.
    Pour les soutiens a l’euro aussi.
    Tout ce temps et atermoiements pour finir par une liquidation.
    Car se sera une faillite totale de la Grèce avec vente des biens , sauve qui peut des populations,hyper taxation.
    A côté de ça l’avenir de l’euro les grecs s’en foutent.
    Ils seront donc prêts à tout pour survivre.
    Y compris appeler les orthodoxes…….et la …….ce sera Ukraine bis.
    Les Angela et Hollande pourront coiffer leurs casques et descendre au bunker.

Commenter