15 décembre 2015 29

La Fed, l’inflation, les taux et la croissance

Rédigé par dans la rubrique Etats-Unis :

Si l’on se fie au CPI-LFESL (Consumer Price Index for All Urban Consumers: All Items Less Food & Energy), la Fed aurait dû relever son taux de base depuis plusieurs mois car il atteint déjà 2,0 % d’une année sur l’autre,

Document 1 :

Cependant, le PCE-PILFE qui est considéré comme un meilleur indicateur affiche une hausse de 1,3 % qui n’impose pas a priori d’augmenter ce taux pivot de la Fed.

Cependant, les gens de la Fed ont intérêt à normaliser les taux au plus tôt, c’est-à-dire à les faire remonter.
En effet, les taux courts devraient se situer dans la bande des 1 % et ceux des Notes à 10 ans dans la bande des 3%,

Document 2 :

La situation actuelle est idéale pour les entreprises car les rendements des bons du Trésor sont peu attractifs, ce qui rend historiquement les investissements en actions plus rémunérateurs, ce qui draine ainsi les capitaux vers les entreprises créatrices de richesse au lieu de financer des dépenses publiques toujours trop importantes et souvent inutiles,

Document 3 :

Comme je l’ai écrit à maintes reprises, les gens de la Fed sont en train de réussir l’exploit historique de casser les cycles en maintenant durablement les rendements réels des bons du Trésor à des niveaux bas favorisant la création de richesse donc la croissance du PIB réel et la création d’emplois (des rendements réels des Notes à 10 ans sont létaux),

Document 4 :

Tout est simple pour tout monétariste normalement constitué, mais les Français et surtout leur nomenklatura ne comprendront jamais ces problèmes économiques fondamentaux…

Mots-clés: , , , ,

29 réponses à “La Fed, l’inflation, les taux et la croissance”

  1. Müller dit :

    La croissance la plus faible de l’histoire récente des USA, le taux de participation à la population active au niveau d’il y a 30 ans, le revenu médian moyen au plus bas depuis des années, il n’y a pas à dire, la ZIRP fonctionne à merveille.

  2. Glude dit :

    Elle le fait… Voila de quoi clouer le bec à O. Delamarche

  3. Bertrand dit :

    Bonjour. Avez vous un commentaire sur l’Argentine?merci

  4. espagnoux dit :

    l’économiste en chef de natixis dit exactement le contraire, la FED devrait baisser ses taux car la croissance ralentie aux US, la profitabilité des entreprises également et les risques de défaut augmentent..

  5. ROQUET dit :

    Bonjour MR Chevalier ,
    Mme Yellen à donc augmenté de 0.25 % les taux c’est peu mais à dis qu’en plus elle continuerait à arroser le marché de liquidités .La situation du marché boursier Américain est-il vraiment sains ? Sachant que la Fed empêche toute baisse et donne la possibilitée aux investisseurs donc de pouvoir continuer à faire joujou avec de l’argent toujours quasi gratuit .
    Cordialement
    JP

  6. polo dit :

    Je ne suis pas un expert de l »économie et je n’est pas les compétences de Monsieur chevalier mais pour moi la création de richesse se mesure par rapport PIB , à partir du moment au la dette augmente plus vite que votre PIB sa veut dire que vous créer de la croissance par de la dette, et puis si je suis le résonnement de madame Yelllen elle relève ses taux je dirais temps mieux il étais temps mais pour quoi ne la telles pas fais au mois de septembre puisque la situation étais meilleur entre temps le baril de pétrole à encore baisser er la chine à revue sa croissance à la baisse pour 2016

  7. Bertrand dit :

    Bourse…..les experts commentateurs ont toujours une bonne raison pour expliquer les hausses ou les baisses.
    Jouez donc à la roulette russe c’est plus sérieux.

  8. Altigan dit :

    Sauf que vos prophéties ne se vérifient pas pour l’instant. Sachez que la différence entre un vrai prophète et un faux est la réalisation de ses prédictions.

    Vous en êtes loin. Je vous lis depuis 2008, et vos prédictions n’ont jamais eu lieu.

    Que se passe t’il Mr Chevallier ? Les banques Françaises, avec des capitaux propres en dessous de 10% ne font jamais faillite, De plus ces dernières réalisent des profits qui permettent d’améliorer les ratios. Par exemple BCPE affecte la plus grande partie de son résultat en augmentation de capital, La banque des péquenots elle aussi va bientôt arriver au 1/10 .
    Comment pouvez vous expliquer qu’une entreprise sous capitalisée puisse augmenter ses résultats à moyen terme et dégager des lignes en affectation au capital ?

    Vous avez nettement sous estimé les marges de manœuvres comptable des entreprises bancaires que vous jugez depuis 10 ans.

    Encore faudrait il que vous l’acceptiez, et ça j’ai vraiment du mal à le croire.

    • Müller dit :

      Une banque est techniquement TOUJOURS en faillite, mais elle fait faillite quand elle ne peut plus se refinancer. Hors les banques de la zone € ne se financent plus beaucoup entre elles, du coup …. c’est la BCE qui les maintient en vie … Comparez avec une entreprise en faillite qui continuerait d’être subsidiée par l’Etat ou les Régions, forcément elle tiendrait encore un peu …

    • jp-chevallier dit :

      Oui, je me suis trompé : tout va bien en France ! les Gos bk n’ont pas fait faillite, les Français sont heureux : pas de chômage, haut niveau de vie, etc. !

      • diogene dit :

        …comme aux US, Pas de chomage, Haut niveau de vie…taux de chomage à 5,5% aux US calculé à l’envers on fixe le taux et on exclut près de 100 millions d’américains du marché, « Haut niveau de vie » avec un salaire moyen en baisse constante, 50 millions de dépendants aux food stamps, 90% des emplois US créés (hors fonctionnaires) sont serveurs, femmes de ménage, babby sitter, agents de sécurité…tous sous payés et précaires. Cette obsession a voir dans le modèle US un monde merveilleux est étrange et reste la marque JPC. l’Europe est sinistrée, soit, mais les US n’ont rien à lui envier sauf que le dollar est encore la monnaie de référence pour l’instant, çà laisse une marge de manoeuvre. Joyeux Noel.

    • polo dit :

      Bonsoir ALTIGAN , je comprend ta réaction et je me suis posé les mêmes questions que toi ( avec ses mystérieux donateurs qui viennent sauvé l’Europe à chacun fois) mais monsieur chevalier n’est pas plus prophète que toi et moi mais et il défend un idéal que je respecte, la preuve ses que depuis 2008 tu lit ses commentaires et moi aussi

  9. polo dit :

    Autre information sur la croissance américaine, le moi dernier production industrielle a connu sa plus grande chute en trois ans et demi. cela marque le huitième déclin en 10 mois, même la deuche Bank décrit comment une gigantesque récession du PIB en dollars nominaux, la pire depuis les années 60, et ses dans son contexte que madame YELLEN à relever ses taux intérêts de 0,25 pc , je suis curieux de savoir de combien elle pourra les relever d’ici la fin 2016 , quelque chose me dit qu’il y aura bien des surprise

  10. Pat dit :

    A part gagner du temps et créer de gigantesques bulles boursières qui éclateront un jour… à quoi sert la « politique » de la Fed… ???

    Tenter d’éviter l’inévitable et rendre la catastrophe finale encore plus grande… ???

    Ils essaient d’empêcher les cycles économiques normaux de se produire… A moyenne échéance c’est IMPOSSIBLE… Sinon l’URSS serait toujours vivante… !!!

  11. Bertrand dit :

    Altigan y bosse à Bpce?

  12. Deres dit :

    http://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-146102-un-nouveau-ratio-reglementaire-le-tlac-1186892.php

    Amusant.
    L’utilisation des actifs pondérés pour le besoin en capital a mené à n’avoir que 3% de capital car 8% des actifs pondérés.
    Ils veulent monter le besoin à 16% ou 20% des actifs pondérés, ce qui revient à remonter entre 6 et 7.5% le ratio en capital, donc à la rapprocher des 10% anciennement canoniques …

    AMHA, le principal effet va être que le calcul des pondération va être « réactualisé » afin de limiter les besoins en capitaux et de rester aux alentours des 3% actuels tout en respectant cette nouvelle législation …

  13. Douglas Mortimer dit :

    Pas de rapport avec l’article. Mais comme ll’auteur de ce blog l’évoque ce sujet régulièrement : http://bourse.lefigaro.fr/indices-actions/actu-conseils/les-banques-francaises-parmi-les-plus-solides-d-europe-4901044

    Bonne lecture

  14. BA dit :

    2015 : chiffres mis à jour.

    – Union Européenne :

    1 005 504 migrants sont entrés dans l’Union Européenne. Record battu.

    – Djihad :

    L’année 2015 aura vu les djihadistes faire 147 morts en France. Record battu.

    – Indice de Développement Humain :

    D’après cet indice créé par l’ONU, la France descend à la 22ème place. Je dis bien : 22ème place. Record battu.

    La France ne fait plus partie des 20 pays où l’on vit le mieux.

    http://bfmbusiness.bfmtv.com/monde/la-france-ne-fait-plus-partie-des-20-pays-ou-l-on-vit-le-mieux-938897.html

    – Découverts bancaires :

    Les Français sont de plus en plus souvent dans le rouge. Selon la banque de France, le découvert global des particuliers est passé d’un peu plus de 6 milliards d’euros en 2006 à 7,6 milliards d’euros en 2015. Record battu.

    – Chômage :

    Chômage, catégories A, B, C, D, E :

    6 475 100 inscrits à Pôle Emploi. Record battu. Variation sur un mois : + 0,2 %. Variation sur un an : + 4,9 %.

    http://dares.travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/pi-mensuelle-ctpale3.pdf

    – Mal-logement :

    La Fondation Abbé Pierre dénombre 3,8 millions de personnes souffrant de mal-logement ou d’absence de logement personnel. Record battu. Se référant aux résultats des enquêtes « sans-domicile » de l’Insee, la Fondation Abbé Pierre souligne que la proportion de personnes sans-abri a augmenté de 50 % de 2001 à 2012. Record battu.

    – Restos du Coeur :

    50 000 bénéficiaires de plus en un an. C’est plus d’un million de bénéficiaires par an. Record battu.

    – Front National :

    Second tour des élections régionales : 6 820 477 voix. Record battu.

  15. GMRB dit :

    Le  » Center for Risk Management  » de Lausanne a publié (18/1282015) la note suivante sur les banques européennes.

    http://www.crml.ch/index.php?id=4

  16. Alain dit :

    Tous aux abris, y en a qui savent :

    POLITIQUE ET ÉCO N°71 – PIERRE JOVANOVIC : LA CATASTROPHE FINANCIÈRE IMMINENTE

    1ère partie : Des attentats aux élections.

    – Etat d’urgence : page facebook de Jovanovic censurée veille du 1er tour.

    – Vote contestataire aux frontières par peur de l’immigration et du chômage.

    – Goldman Sachs a écrit une note sur la France : veut la disparition de son armée, de ses départements, de ses communes et veut le bipartisme.

    – Le management orwellien de la terreur.

    2e partie : La vraie guerre est financière.

    – Avec 18 000 milliards $ de dettes, le $ US ne vaut rien.

    – Ayn Rand : « le papier monnaie est un chèque tiré par des voleurs légaux ».

    – L’or américain a disparu. Bernanke a interdit l’accès aux coffres de la Fed.

    – L’Amérique rachète l’Europe avec des faux billets.

    – Corruption des eurocrates soumis au pouvoir des ploutocrates américains.

    – L’Assurance vie ne vaut rien. Les comptes bancaires seront saisis.

    – Les banksters de Wall street ont volé l’or du Rhin.

    – Bourse française, visa Europe, nos barrages : rachetés.

    3e partie : Effets de la planche à billets.

    – La Yougoslavie de Milosevic, banquier keynésien, bon exemple : ruine totale.

    – 100 millions d’Américains « pauvres ». Prix de la dinde a explosé par rapport aux revenus. Leasing passé de 2 à 7 ans.

    – Hillary Clinton financée par les banques.

    – L’Etat spectacle : la télé impose son candidat.

    – Lloyds, Bank of America, Deutsch Bank licencient en masse, fin des liquidités, taux négatifs : preuves d’une catastrophe imminente.

    Extrait de: Source et auteur

    Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

    http://lesobservateurs.ch/2015/12/29/politique-et-eco-n71-pierre-jovanovic-la-catastrophe-financiere-imminente/

  17. josick dit :

    Petit commentaire de fin d’année en attente de modération chez IDL… Il est vrai qu’il y a de quoi !

    http://institutdeslibertes.org/2016-le-mur-de-berlin-va-t-il-tomber-a-nouveau/#comment-147551

    Your comment is awaiting moderation.
    Il y a-t-il des lois ou non ? Peut-on toujours contourner les règles qui, en fait, n’en serait pas, incarneraient seulement des habitudes ? Ainsi le gender dont Système U à fait la pub pour cette fin d’année.
    Si la pomme tombe, elle le fait donc par habitude. Cela renvoie à 1277, l’évêque de Paris Etienne Tempier, sur instruction du pape Jean XXI, publiant un recueil de 219 erreurs ou hérésies condamnables. Parmi celles-ci figurait la croyance que la nature suit des lois car elle contredisait l’omnipotence de Dieu.
    Qu’avec des taux bas les sociétés d’assurances finissent par faire faillite peut donc être empêché !
    Qu’une monnaie ne correspondant pas à une nation puisse perdurer, cela peut se faire.
    Ceux prétendant qu’il y a des lois à respecter disant alors : « Oui, mais à quel prix ? »
    Ainsi pour l’Euro, le « plus de fonctionnaires en France, plus d’usines en Allemagne… » de Charles Gave qui, par ailleurs, semble osciller entre les deux visions -comme un gourou faisant perdre pied à son auditoire pour, par séduction, l’entraîner dans son mouvement prophétique « Le moment est arrivé »-.
    Certains n’en démordent pas, ainsi Jean-Pierre Chevallier avec sa vision monétariste qui lui fait dire que tout va bien en Amérique.
    D’autres signent au niveau historique, ainsi Philippe Fabry et son historionomie, lequel avance que 2016 ne sera pas bon pour l’Amérique, mais qu’à terme elle sera extrêmement triomphante.
    Il ne fait en général pas bon de faire état de règle, ainsi l’approche de Roland Pigeon faisant état d’une loi sur l’équilibre minéral et microbiologique du sol et dont on a doublement verrouillé la parole (côté officiel -INRA- et côté de ses pourtant « promoteurs »).
    Des lois en histoire, en matière de monnaie, en biophysique… Comment est-ce qu’elles se hiérarchisent ? L’avenir de nous le dire ou non ! De devoir rester curieux, éveillé, souhaits de nouvelle année !

Commenter