12 janvier 2016 11

De Danke schön à l’€-tsunami

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Europe

Une monnaie unique pour des pays souverains qui ont des niveaux et des gains de productivité différents est contraire à toute logique économique élémentaire, une absurdité et pourtant l’€-système continue à fonctionner mais grâce à l’Allemagne qui comble les déficits de ces cochons de pays du Club Med comme le montrent clairement les soldes des balances commerciales qui donnent l’illusion que ce sauvetage miraculeux pourra se poursuivre éternellement…

Target 2, le système de transfert express automatisé transeuropéen à règlement brut en temps réel, (Trans-European Automated Real-time Gross settlement Express Transfer system) en est un autre exemple.
Tous les transferts de capitaux d’un pays à un autre effectués par les banques de la zone passent par son intermédiaire.

Les données de la BCE montrent clairement que pour ces cochons de pays du Club Med, les soldes de ces flux de capitaux avec les autres pays est chaque mois fortement négatif, c’est-à-dire que les sorties de capitaux dépassent largement les entrées, le déficit ayant été de 73,5 milliards d’euros pour la France pour le seul mois de novembre dernier et de l’ordre de… 230 milliards pour l’Espagne et l’Italie !

Document 1 :

Horrible ! Epouvantable ! Et pourtant c’est bien réel, et ça a été pire… mais le système ne s’est pas encore écroulé parce que les flux de capitaux de l’Allemagne avec les autres pays est chaque mois fortement positif, c’est-à-dire que les entrées de capitaux dépassent largement les sorties, l’excédent ayant été de… 592,5 milliards d’euros en novembre dernier !

Document 2 :

Tous ces chiffres sont astronomiques, dingues, à l’image de cette histoire de fous qu’est l’€-système.

Globalement, le système est équilibré : les 700 milliards de déficits de ces cochons de pays du Club Med en novembre sont rattrapés par les excédents de l’Allemagne, auxquels il faut ajouter les soldes des autres pays de la zone, dont celui du Luxembourg qui rattrape bien la situation…

Document 3 :

… qui continue à se dégrader fortement depuis le début du fonctionnement de Target 2 : le cumul des déficits de ces cochons de pays du Club Med étant fin novembre de l’ordre de 40 000 milliards d’euros rattrapés par les excédents de l’Allemagne !

Document 4 :

Evidemment, la baisse de la croissance du PIB de la Chine à 6 ou 7 % est dramatique, ainsi que celle des prix des hydrocarbures, mais ce n’est pas là ce qui est le plus inquiétant pour toute personne sensée ayant un minimum de connaissances et faisant preuve d’un minimum de réflexion sur les problèmes économiques et financiers.
Pour l’instant, tout va bien !
Pas d’€-tsunami.

Compléments :
Les flux de capitaux interbancaires entre les pays de la zone passent obligatoirement par Target 2 mais d’autres flux de capitaux n’y transitent pas.
Ce sont les balances des paiements des pays de la zone qui comptabilisent finalement tous les flux.
Ainsi, dans la balance des paiements de la France, des déficits sont compensés par des entrées de capitaux, en particulier par 1 000 milliards d’euros provenant d’investisseurs étrangers ayant acquis des bons du Trésor (63 % de 1 584 milliards de dette négociable d’après l’AFT).

Par ailleurs, Target 2 ne rend pas compte de l’hypertrophie de l’agrégat monétaire M1, ce qui est encore un autre problème majeur ni le fait que beaucoup de banques ne respectent pas les règles prudentielles d’endettement…

Cliquer ici pour accéder aux données de la BCE d’où sont tirés ces graphiques.

Mots-clés: , , , , , ,

11 réponses à “De Danke schön à l’€-tsunami”

  1. Bertrand dit :

    Business run des ent grecques to bulgaria.
    Ah les fous qui soutiennent mordicus l’€.
    Achetez vos usD.

  2. Müller dit :

    Et le pire c’est que l’Allemagne, en réalité, n’est pas aussi solide que cela puisque ces excédents ne sont que des promesses de paiements de la part de débiteur peu solvables …

  3. BA dit :

    Mardi 12 janvier 2016 :

    Le ministre allemand du développement : « 8 à 10 millions de réfugiés sont en route. »

    « Seulement 10% des réfugiés en provenance de Syrie et de l’Irak ont atteint l’Europe jusqu’à présent, et 8 à 10 millions d’entre eux sont encore sur le chemin. »

    Cette déclaration, c’est celle du ministre allemand du Développement, Gerd Müller (CSU), auprès du journal Bild am Sonntag.

    http://www.bild.de/politik/inland/dr-gerd-mueller/erst-zehn-prozent-der-fluchtwelle-ist-bei-uns-angekommen-44081514.bild.html

    Et les conséquences politiques ?

    Quelle va être la réaction des peuples européens ?

    Pour quel parti politique va voter le peuple allemand ?

    Pour quel parti politique va voter le peuple danois ?

    Pour quel parti politique va voter le peuple français ?

    • Deres dit :

      Avoir encouragé les printemps arables, c’est à dire les révolutions et les guerres civiles dans le monde musulmans s’avère une grande erreur. En fait, la vraie erreur est de ne pas avoir fait cela avec les anciennes méthodes, c’est à dire d’avoir eu un leader fort qui soit notre allié pour remplacer le pouvoir corrompu précédent. La volonté de mise en place démocratique après els révolutions revient à n’avoir pas préparé les transitions, donc de ne rien maîtriser du tout. On y revient par exemple en Egypte, mais que de temps et d’énergie perdu entre les deux. Et pendant ce temps la « chianlit » djihadiste s’est répandu partout et elle est extrêmement difficile à extraire. De ce point de vue là, les américains qui sont quand même moins concernés et plus éloignés sont quand même beaucoup plus tranquille. Et la propagation des révolutions internes chez les ennemis est la stratégie actuelle des néo-conservateurs américains suite aux désastre de la stratégie précédentes des « boots on the ground » puis le demi-succès des assassinats généralisés par drone.

  4. Patate dit :

    Finalement, c’est n’est peut être pas plus mal que vous ne fassiez pas « le buzz » Mr Chevallier, car cela pourrait vous coûter plus cher que votre dernière amende : http://www.numerama.com/politique/138483-les-socialistes-veulent-sanctionner-le-buzz-sur-de-fausses-informations.html
    Merci pour vos analyses

  5. meteor dit :

    Je me rappelle avoir lu il y a plus d’un an un de vos articles qui traitait de la même chose, rien de nouveau donc. J’aimerais plutôt que vous nous parliez de la brillante santé des USA et des désordres actuels des marchés financiers ainsi que de leurs causes profondes. Cordialement.

Commenter