19 janvier 2016 37

Les nuls de la Banque de France : la Justice confirme !

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique France

Un petit rappel : la Banque de France et Christian Noyer, son gouverneur, m’ont poursuivi (en citation directe) pour diffamation à la suite de mes articles montrant que la banque avait perdu en réalité 31,942 milliards d’euros en 2013 alors qu’elle a publié 2,441 milliards d’euros de bénéfices.

Heureusement, la Justice m’a quand même donné raison : la 17° Chambre correctionnelle du Tribunal de Grande Instance de Paris a donné suite aux conclusions de… nullité (!) de mon avocat en déclarant… nulle la citation directe de la Banque de France et de Christian Noyer (son gouverneur),


Nuls, nuls, archi nuls sur toute la ligne, les gens de la Banque de France ont fait de grosses erreurs, non seulement dans la présentation de leurs résultats, mais aussi sur le plan juridique…

En effet, mon avocat a mis en œuvre en début d’audience un moyen utilisable en droit pénal en posant des conclusions de… nullité (l’expression convient particulièrement bien au cas présent !) qui ont pour effet de pouvoir, si elles sont acceptées par les juges, de mettre fin aux poursuites sans aborder le fond, ce qui a été le cas car les accusations des parties civiles étaient mal fondées, confuses et approximatives.
En fait ces gens-là n’ont pas supporté qu’une personne compétente ait pu contester leurs résultats tout en les ridiculisant.

L’affaire s’est donc arrêtée là, ce qui est d’une certaine façon un peu dommage car il aurait été intéressant de l’examiner sur le fond.
Il serait alors apparu, entre autres, que l’avocat de la Banque de France, ancien bâtonnier, et le service juridique de la banque, se sont monumentalement trompés d’article en me poursuivant en diffamation à l’encontre de personnes privées alors qu’il s’agissait de personnes publiques !
Par ailleurs, il aurait été intéressant d’exposer au Tribunal par quels moyens la Banque de France est parvenue à occulter ces pertes gigantesques de 32 milliards d’euros en 2013…

La Banque de France et Christian Noyer, son gouverneur, nuls en droit, nuls en comptabilité, en finances, en économie, en comportement, ont été authentifiés, confirmés et jugés nuls par le Tribunal.

Le plus grave dans cette affaire est que je suis le seul, à ma connaissance, à avoir mis en évidence et à avoir publié une analyse sur la perte de 32 milliards d’euros par la Banque de France en 2013 !

Ma défense était (très bien) assurée par Maitre Nicolay Fakiroff, Avocat à la Cour.

Pour rappel, dans son jugement, le Tribunal reprend des documents extraits de la citation directe de la Banque de France (contre moi) rapportant une partie de mes articles, dont ceux-ci…

Document 2 :

Document 3 :

Document 4 :

Tous les documents reproduits dans cet article sont la copie de pages du jugement de la 17° Chambre correctionnelle du Tribunal de Grande Instance de Paris du 29 septembre 2015, parties civiles poursuivantes : Christian Noyer et Banque de France.

Mots-clés: , , , ,

37 réponses à “Les nuls de la Banque de France : la Justice confirme !”

  1. H. dit :

    Bravo. Félicitations à votre avocat.
    Qiestion

  2. H. dit :

    Question (j’ai envoyé mon post par erreur avant d’en avoir terminé) :  » la faute hénaurme » en bas du document 3 est le fait de qui? Parce qu’elle est énorme.

    • jp-chevallier dit :

      Ce sont les gens de la BCE (et de la BdF) qui ont imaginé cette arnaque que je suis le seul (à ma connaissance) à avoir décryptée

      • H. dit :

        Merci pour votre réponse. mais je faisais également référence à la « fôte dortaugrafe » sur le mot énorme dans le texte. C’est assez impressionnatt.

        Bonne journée

        • jp-chevallier dit :

          Le hénaurme est de moi, évidemment !

          • H. dit :

            Dont acte. Un certain nombre d’exemple puisé au quotidien me laisse penser que même au niveau de la BNF, il existe des personnes capables de laisser passer de telles fautes. J’ai, près de chez moi, une affiche portant sur un programme immobilier mentionnant des parkings « sous terrain » alors « hénuarme » pour énorme » est du domaine du possible.

            Bonne journée.

  3. Artiste dit :

    Bravo, continuez à nous éclairer sur ces social traitres.

  4. Patate dit :

    Héhé, c’est excellent ! Félicitation à vous et votre avocat ! c’est toujours plaisant à savoir.
    Cependant, je ré-attire votre attention sur cela : http://www.numerama.com/politique/138483-les-socialistes-veulent-sanctionner-le-buzz-sur-de-fausses-informations.html
    Méfiez-vous, même si ça n’est pas encore passé, ils referont sûrement une tentative, et je pense que ce type de projet servira à essayer de faire taire « vous et vos semblables » ;-)
    Bien cdlt

  5. emmanuel dit :

    Trop bon, bravo

  6. polo dit :

    Félicitations monsieur CHEVALIER, vous auriez pu recevoir en retour un petit lingot d’or pour dédommagement morale

  7. Yann dit :

    Bravo à vous, tant pour la perspicacité de vos analyses que pour le courage dont vous continuez de faire la démonstration, et merci de nous en faire profiter

  8. Glude dit :

    Quelles fripouilles, heureusement que vous ne vous laissez pas faire, chapeau bas.

  9. N. N. de Nat. (je desire rester anonyme) dit :

    Bonjour,
    HEUREUSEMENT que ça n’a pas été jugé sur le fond, vous seriez forcement coupable en EURSS.
    Bien à vous.

  10. DrStef dit :

    Super !! Félicitations

    Bravo a vous. Et a votre avocat

    Stef du Canada.

  11. BA dit :

    C’est des balaizes, les mecs de la Banque de France.

    C’est des génies.

    Ils sont presque aussi balaizes que les banquiers italiens.

    En Italie, la banque « Banca Monte dei Paschi di Siena » est en faillite.

    Quant aux banques italiennes en général, elles ont dans leurs livres 200 milliards d’euros de créances irrécouvrables.

    En clair : les banques italiennes sont en faillite.

    Mardi 19 janvier 2016 :

    Italie : la BMPS, en première ligne dans la panique bancaire italienne.

    La Monte dei Paschi di Siena (BMPS), doyenne des banques dans le monde, en crise depuis des années, est en première ligne dans la tourmente touchant depuis lundi les valeurs bancaires en Italie.

    Le titre BMPS, suspendu un temps, a perdu 14,37% à la Bourse de Milan mardi. Lundi 18 janvier, il avait déjà clôturé en baisse vertigineuse de 14,76%.

    La grande majorité des valeurs bancaires sont à la peine depuis lundi, entraînant une salve de suspensions temporaires. Mais la chute la plus forte reste celle de la BMPS, qui revendique le titre de plus vieille banque de la planète: elle a été créée en 1472.

    Depuis le 29 décembre, son titre a perdu près de la moitié de sa valeur et vaut désormais seulement 0,677 euro. La capitalisation de la banque ne s’élève maintenant qu’à quelque deux milliards d’euros, alors même qu’elle a effectué en juin une augmentation de capital de trois milliards d’euros.

    Une forte fébrilité règne actuellement autour du système bancaire italien : les investisseurs s’inquiètent d’un retard dans la consolidation de ce secteur très éclaté et de l’importance des créances douteuses, qui dépassent les 200 milliards d’euros, un chiffre record depuis 20 ans.

    Parmi les autres banques italiennes en chute mardi à la clôture : Banca Carige (- 10,6%), Banco Popolare (- 6,30%) et UniCredit (- 3,46%).

  12. Fj dit :

    Merci, merci et merci encore pour votre travail remarquable !

  13. Du Guesclin dit :

    Bravo pour cette victoire. Après Sup de co Amiens, la Bdf se prend une trempe bien méritée. Nul en compta, nul en finance, nul en comportement, nul en droit. Noyer aurait fini major de sa Sup de co. Au fait que gagnent les gens qui bossent au service juridique de la Bdf ? Le smic ?

  14. grouik dit :

    Faut leur demander des dommages et intérets,ils sont riches!

  15. BA dit :

    Mercredi 20 janvier 2016 :

    L’Italie est en faillite.

    Les banques italiennes sont en faillite.

    Quant à la Bourse italienne, elle n’arrête pas de s’effondrer : – 4,83 % ce soir.

    Bilan de la journée pour les valeurs bancaires :

    Banca Mediolanum : – 5,79 %

    Banca Monte Paschi Siena : – 22,20 % (cette banque est morte)

    Banca Pop Emilia Romagna : – 7,30 %

    Banca Pop Milano : – 6,52 %

    Banca Popolare : – 10,88 %

  16. Patrick dit :

    La FED va créer de nouvelles Dettes, augmenter l’effet levier, pour repousser encore un peu l’effondrement inévitable final…

    Quel est le Leverage (« officiel ») de la FED… ??? Entre 70 et 80 il me semble… Et le Leverage Réel… (« officieux ») ???

    => 1% de pertes de leurs actifs = 70% à 80% de pertes sur leurs capitaux propres… = FAILLITE de la FED (ou BCE ou BNS ou …)…

    Seule solution pour éviter la faillite… Augmenter encore et toujours l’effet levier sans limites… jusqu’à ce que le monde entier se rende compte que leurs crédits ne seront jamais remboursés et qu’en pratique ils « impriment » (même si officiellement ce n’est pas présenté ainsi…!!!) puisque ils ne peuvent plus réduire leur bilan sans provoquer un Armageddon Financier et Économique mondial…

    => Les taux d’intérêts vont donc remonter non pas à cause d’une supposée « Croassance » invisible… mais bel et bien par Perte de Confiance dans le système et Peur de se faire rembourser en monnaie de singe…

    Nous aurons bien un QE4 qui produira de moins en moins d’effets morphiniques sur l’économie mondiale… mais cette fois-ci de plus en plus létaux par perte de confiance dans cette méthode…

    => La FED a déjà parlé de distribuer directement l’argent directement sur les comptes bancaires des américains ou bien sous formes de réductions d’impôts financés par la FED… C’est sûr que ça va « rassurer » les investisseurs…

    Et après quoi… ? 100% de l’économie mondiale sera financée par les banques centrales… ???
    Bienvenue dans le Communisme… !!!

  17. Patrick dit :

    « réductions d’impôts financées »

  18. Sébastien BERTHAUD dit :

    Bonjour et toutes mes félicitations pour cette victoire obtenue presque sans combattre… J’ose espérer que l’Etat a été néanmoins condamné aux dépens.

    Sans trahir l’instruction d’un autre dossier qui je l’espère est bien en cours, l’amende infligée par l’AMF du fait de vos révélations relatives à la socgen est elle susceptible de recours ?

  19. Patrick dit :

    « Non !!! »
    C’est une réponse « argumentée »… !!!

  20. Xl dit :

    Bien content que vous aillez eu gain de cause. Salutations.

  21. Patrick dit :

    Analyste financier de la Deutsche Bank / Jim Reid :
    « Nous continuons à penser que l’impression monétaire (création de nouvelles dettes…) par les Banques Centrales en est encore dans les premières étapes. De telles politiques pourraient se poursuivre pendant plusieurs années même s’il y a des pauses périodiques »…

    From Deutsche Bank’s Jim Reid:

    « Although the meeting is 7 weeks away could yesterday mark the start of another plate spinning cycle from the central banks?

    The market chatter is now looking towards Kuroda to signal more action when the BoJ meet this time next week. Will Yellen also signal a more cautious and dovish stance at the FOMC next Wednesday?

    We continue to think central bank money printing globally remains in the early stages. Such policies could go on for several years yet even if there are periodic pauses.

    Ultimately we continue to think monetary policy will finance fiscal spending but that will take a recession to focus policy makers’ minds.

    For now with inflation so low it would be strange if central banks didn’t do more in the face of such market turmoil, low inflation and elevated risk factors. It won’t be a major growth stimulant but any extra liquidity provided will have to go somewhere so it’s too early to say the central bank era of elevating asset prices is over even if it’s becoming more difficult to get the same response. »

    En clair les Banques Centrales du monde entier créent de nouvelles Dettes pour tenter d’empêcher / repousser l’effondrement inévitable…
    Les entreprises en profitent pour racheter (en s’endettant) leurs propres actions et faire monter artificiellement leurs dividendes ce qui empêche les cours boursiers de s’effondrer… et « tout le monde est content »…
    Très bien… Mais c’est juste une spirale Infernale où les actions montent sans croissance réelle et où la population générale s’appauvrit de plus en plus (mais moins brutalement que si on ne faisait pas ça…).

    Le truc c’est surtout qu’il n’y a AUCUN MOYEN de sortir de ces politiques délirantes sinon c’est la Chute Immédiate…
    Alors les Leverage des banques centrales passeront de 100 à 200 puis 300… tant que les détenteurs de capitaux garderont « confiance »… le jour où cette confiance s’évaporera ce sera la FIN… Game Over !

  22. Patrick dit :

    « Hier les marchés sont repartis de l’avant après les propos rassurants de la BCE dans l’après-midi : Mario Draghi, encore une fois beau parleur, a évoqué le renforcement du QE dès le mois de mars.

    Mais il n’y a pas eu que le verbe de SuperMario qui a rassuré les marchés.

    La reprise des actifs à risque s’est accélérée avec un net rebond des bourses asiatiques. Le Nikkei a bondi de plus de 5% sur des rumeurs de nouvelles mesures par la BoJ dès la semaine prochaine pour enrayer la récente appréciation du yen.

    Les futures ont également accéléré leur progression avec la reprise du pétrole. Le baril a fortement rebondi entre hier soir et ce matin en Asie. Pourtant, les stocks hebdomadaires de Brut sont ressortis hier soir en nouvelle hausse et supérieurs aux attentes : le consensus Bloomberg ne tablait que sur une hausse de 2,5 millions de baril alors que les chiffres officiels de l’AIE ont fait état d’une progression de près de 4 millions de barils ; une sacrée différence mais qui, pour le coup, n’a pas ému les marchés. »

    La seule perspective de recevoir bientôt encore plus de liquidités gratuites élimine toutes les craintes… et continue de faire gonfler une bulle artificielle…
    Tout est Simple !

  23. hebergeur dit :

    à les chausses trappes de la loi sur la liberté de la presse, cela permet très souvent de gagner mais cela frustre car le fond n’est pas abordé.

  24. Capitan dit :

    Vous avez perçu des dommages et intérêts M. Chevallier ?

  25. meteor dit :

    Bravo !
    Je pense que la cour des comptes serait intéressée par une copie du jugement, salutations.

  26. margot jacques dit :

    bonjour
    ne pensez vous que ces hauts fonctionnaires devraient etre limogés?… comme l’avait ete l’ancienne directrice de l’ena pour ces tractations de frais personnels… lancer une petition sur internet…. ou d’autres actions pour lesquelles je suis pret a vous apporter aide; face a ce gachis qu’on laisse impuni (ce qui est une manière d’en encourager d’autres …..) un tribunal du peuple sur internet pourrait aussi avoir quelques résonnances….
    salutations

Commenter