25 janvier 2016 36

Monétarisme : 2016 US historique !

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Etats-Unis

Incroyable mais vrai : au cours des deux premières semaines 2016, les variations des agrégats monétaires des Etats-Unis ont battu tous leurs records !

Après avoir augmenté de 139 milliards de dollars au cours de la semaine finissant le 4 janvier (par rapport la semaine précédente), M1 a baissé de 131 milliards la semaine suivante,

Document 1 :

Les très fortes variations de M1 après les attentats du 11 septembre 2001 étaient compréhensibles et logiques.
Ce qui vient de se passer l’est moins, mais c’est justement ce qui est le plus inquiétant car les Américains sont peut-être comme les éléphants : de bons indicateurs spontanés de tsunamis.

Inversement, il en est de même pour l’agrégat M2-M1 : les Américains ont sorti 156 milliards de dollars de leurs caisses d’épargne pour y ramener 268 milliards la semaine suivante !

Document 2 :

Normalement, les Américains ne devraient conserver globalement que 40 % du PIB sur leurs comptes de caisses d’épargne mais ils y ont accumulé 2 100 milliards de dollars en trop, ce qui freine la demande, donc la croissance du PIB,

Document 3 :

Le plus inquiétant est que depuis le mois d’octobre 2015, les Américains ont tendance à augmenter leur épargne (sur la base de la variation d’une année sur l’autre)…

Document 4 :

ce qui accentue la tendance au ralentissement de la croissance,

Document 5 :

La part de l’épargne des Américains est maintenant nettement supérieure à la moitié du PIB annuel,

Document 6 :

Ces fortes turbulences financières sont peut-être paradoxalement la manifestation d’un effet (positif) de richesse des Américains

En effet, si les Américains peuvent déplacer globalement plus d’une centaine de milliards de dollars d’une semaine à l’autre d’un compte d’épargne à un compte courant, et inversement, cela signifie qu’ils ont un degré de liberté considérable sur le plan financier.

Par ailleurs, cet effet de richesse peut avoir logiquement pour conséquence de freiner la propension à consommer car les Américains, ayant quasiment tous leurs besoins satisfaits, ne cherchent alors plus à consommer davantage.
Ils épargnent donc une partie de plus en plus importante de leurs revenus, ce qui bride la croissance.

Les Etats-Unis seraient ainsi passés à un nouveau paradigme de consommation et de richesse.

Mots-clés: , , , ,

36 réponses à “Monétarisme : 2016 US historique !”

  1. Glude dit :

    Question : comment sont comptabilisés les comptes d’investissement (en actions et autres actifs) des particuliers Americains par rapport à M1 et M2? Lorsque l’argent est investi, il sort de ces 2 agrégats?

    • jp-chevallier dit :

      Lorsque l’argent est investi, il sort de ces 2 agrégats !

      • mercure dit :

        les agrégats ne donnes pas un vision claire de la santé d’un pays. si un petit nombre détient suffisamment d’argent il sera a satiété très vite et épargnera beaucoup ce qui n’empêchera pas le plus grand nombre de ne pas épargner. il suffit que le petit nombre prennent aux autres car toute masse monétaire est un jeu a somme nulle.
        vous devriez donc pour etre plus juste dire le rapport : puissance monétaire des x banques américaines par rapport au pib américain ou par rapport aux agrégats mais certainement pas dire détention globale des epargants américain car les agrégats sur lequel vous travaillez , cache la véritable misère sociale et la dictature sociale qui se met en place. je rappelle juste que si je suis au chômage je n’épargne plus.
        vos analyses macroeconomiques ont du sens si et seulement si il y a plein emploi ou presque, jamais ces modèles n’ont été etabli avec 30% de pauvre, 20% au minum vital, 30 % débiteurs sur leur compte en banque, 15% epargant à peine un mois de ce qu’il gagne par an et 5 % epargant 97% de la richesse de vos agregats. cela ne s’appelle de l’analyse mais de l’emfummage dictaturial jésuito-romain à la medef.

  2. ratel dit :

    bonsoir.Peut on relier ces grandes variations à la baisse subite des marchés financiers ? merci

  3. BA dit :

    Il y a une bulle quand la valeur théorique est trop éloignée de la valeur réelle.

    Exemple de bulle :

    La bulle boursière : aujourd’hui, la valeur théorique des actions est trop élevée par rapport à leur valeur réelle.

    Mardi 26 janvier 2016 :

    La Bourse de Shanghai décroche de plus de 5%, ventes massives dans un climat de panique.

    La Bourse de Shanghai chutait mardi de plus de 5% peu avant la clôture, renversant la vapeur après deux séances de hausse, sur un marché plombé par des ventes massives dans un climat de panique générale.

    La Bourse de Shenzhen, deuxième place de Chine continentale, s’effondrait pour sa part de 6,13%, soit 113,18 points, à 1.732,60 points.

    http://www.romandie.com/news/La-Bourse-de-Shanghai-decroche-de-plus-de-5-ventes-massives-dans-un-climat-de/670267.rom

    • grouik dit :

      « la manifestation d’un effet (positif) de richesse des Américains… »ou la manifestation d’un transfert de richesse d’une partie de la population a une autre

  4. polo dit :

    Et dans ce contexte de turbulence que va dire madame YELLEN pour son premier discours de l’année , dire quel continue sa politique accommodante et que la remonter des taux ses en verra bien et la elle donnera un mauvais signal sur la reprise américaine au tous va bien et la remonter des taux se fera comme prévu et la je fais sauter le monde émergent qui est endetter en dollars et qui ne pourra pas rembourser, être assis et avoir les fesses entre deux chaises se n’est jamais évident

  5. polo dit :

    Petit rappel historique à quel moment par le passer la FED aurai remonter ses taux pour la première fois après set an de taux zéro je le rappelle en partant de zéro à plus 0,25 pc après une surchauffe de la croissance américaine et de dire juste après (discourt de madame YELLEN) que la croissance américaines étais en baisse

  6. ROQUET dit :

    Bonjour ,
    Rendement de l’obligation – Allemagne 10 ans Francfort

    0,403 -0,041 -9,23%

    Ou vas t’on ?

  7. Müller dit :

    Que penser des chiffres de commande à l’industrie récemment sortis ?

    Est-ce que c’est dû au pétrole de schiste ?

  8. ROQUET dit :

    Bonjour ,
    C est tout simplement un krach !
    Rendement de l’obligation – Allemagne 10 ans

    0,340 -0,066 -16,26%

  9. BA dit :

    Angela Merkel est en train de péter un câble.

    Elle craque car elle est au pouvoir depuis presque 11 ans ?

    Trop de décisions qui se révèlent après coup catastrophiques ?

    Perte de contact avec le monde réel ?

    Trop de pression sur ses épaules ?

    Dépression nerveuse ?

    Samedi 30 janvier 2016 :

    Allemagne : Merkel au bord de la dépression nerveuse.

    http://www.lepoint.fr/europe/merkel-en-depression-nerveuse-29-01-2016-2014017_2626.php

  10. Bertrand dit :

    L’économie mondiale entre en sommeil…….les dettes ça endort,ca fout la dépression .
    Comment sortir d’une dépression? En déplaçant tout,en transformant tout.
    Un gros crack et sa repart.
    Une dépression larvée et le monde va au suicide.

  11. BA dit :

    Lundi 1er février 2016 :

    Patrick Artus (Natixis) : « La prochaine crise sera extraordinairement violente. »

    http://www.lesechos.fr/finance-marches/marches-financiers/021663280823-p-artus-natixis-la-prochaine-crise-sera-extraordinairement-violente-1196739.php

  12. Bertrand dit :

    Crédit agricole 8,65 divise par 2 en 1 mois,encore un effort de division par 2 et on sera à son vrai prix avant la faillite.
    Quand l’économie mondiale va t’elle se décider à taxer pertes et dettes , seul moyen de relance , d’épuration.
    Sinon c’est l’économie du mafieux , du faux , de l’esclavage,du totalitaire,de l’administré.

  13. laurent dit :

    Le bund à 0.298 ….. il perd, plus de 50% depuis début janvier …. si cela continu à cette vitesse, en juillet on l’aura à 0 ….
    Et le cour des actions d’une grosse partie de nos Go banques sont entrain de s’écrouler depuis le début d’année …

  14. BA dit :

    0,67 %.

    Vous avez bien lu : 0,67 %

    Jeudi 4 février 2016, la France a lancé un emprunt sur les marchés internationaux. Durée de l’emprunt : 10 ans. Résultat : les investisseurs internationaux ont demandé à la France de payer un taux d’intérêt de …

    … 0,67 %.

    Dans le détail, la France a emprunté 5,094 milliards d’euros à échéance novembre 2025 au taux de 0,64% contre 0,86% lors de la dernière opération comparable le 7 janvier, ainsi que 1,330 milliard d’euros à échéance avril 2026 au taux de 0,67% contre 0,96% le 5 novembre.

    http://www.romandie.com/news/Bonds-la-France-a-emprunte-849-mds-EUR-a-long-terme/673426.rom

    Dans les autres pays, c’est pareil.

    La bulle obligataire continue à gonfler.

    La bulle obligataire devient de plus en plus gigantesque.

    Est-ce que tout le monde est prêt ?

  15. BA dit :

    Séisme politique au Royaume-Uni !

    Au Royaume-Uni, dans les semaines qui viennent, il y aura un référendum sur le maintien ou la sortie de l’Union Européenne.

    Dans le sondage du vendredi 5 février 2016, les partisans de la sortie de l’Union Européenne explosent leur record !

    Pour rester dans l’Union Européenne : 36 % des personnes interrogées.

    Pour sortir de l’Union Européenne : 45 % des personnes interrogées.

    Ne veut pas voter : 2 % des personnes interrogées.

    Ne sait pas : 18 % des personnes interrogées.

    Ensuite, l’institut de sondage pose la même question en excluant ceux qui ne savent pas et ceux qui ne veulent pas voter. Résultat :

    Pour rester dans l’Union Européenne : 44 % des personnes interrogées.

    Pour sortir de l’Union Européenne : 56 % des personnes interrogées.

    C’est la page 3 :

    https://d25d2506sfb94s.cloudfront.net/cumulus_uploads/document/4mzy46afe7/TimesResults_160204_EUReferendumDay1.pdf

  16. Glude dit :

    Selon vous, sommes-nous au début d’un bear market sur les actions?
    Chez ZeroHedge ils le voient comme ça : http://www.zerohedge.com/news/2016-02-05/key-technical-indicator-just-rang-bell-cyclical-bull-market

    Ou bien c’est juste une petite pause et on va repartir business as usual?
    Perso je suis en cash en ce moment.

  17. polo dit :

    Voila comment je vois ses dernières décennies économique de notre époque, année 1970 plein emplois très peu de crédit et dette nulle et pouvoir d’achat important, année 1980-2000 poursuite de la croissance mais avec de plus en plus de crédit pour pouvoir suivre le rythme mais après les années 2000 le crédit explose ( crise de SUBPRIMES) début des QE qui commence à montrer leur limite aussi, prochaine étape les taux négatif comme ses déjà fait en Europe et au japon et les usa ne vos pas tarder à leur emboiter le pas et après ce sera le braquage de tous les épargnons mais comme il on toujours une avance sur nous il ferons disparaitre l’argent papier pour le rendre entièrement électronique et pour toute les personnes qui pense que j’ai trop imagination aller voir le dernier sommet de Davos et de quoi il ont parler

  18. BA dit :

    Et la bulle du secteur de l’acier ?

    Nous pouvons en parler ?

    Après tout, le secteur de l’acier est aujourd’hui une gigantesque bulle, qui ne demande qu’à éclater.

    Lundi 8 février 2016 :

    Acier : attention au « risque d’effondrement » du secteur (ministres européens).

    Plusieurs ministres européens de l’Economie ont mis en garde lundi dans une lettre commune contre « un risque important et imminent d’effondrement du secteur européen de l’acier », confronté au « dumping » pratiqué par la Chine et à une situation de surcapacité mondiale.

    Dans cette missive adressée à la Commission européenne, les ministres de l’Economie allemand Sigmar Gabriel, français Emmanuel Macron, italien Federica Guidi, polonais Mateusz Morawiecki, britannique Sajid Javid, belge Kris Peeters et luxembourgeois Etienne Schneider appellent l’Union Européenne à « utiliser tous les moyens disponibles » et à « agir fortement pour répondre à ce nouveau défi ».

    http://www.romandie.com/news/Acier-attention-au-risque-deffondrement-du-secteur-ministres-europeens/674354.rom

Commenter