22 mars 2016 43

La valise ou le cercueil !

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Etats-Unis

Après les accords d’Evian de mars 62, les Algériens ont dit aux Français d’Algérie : la valise ou le cercueil !
Ils sont partis.

Maintenant, en fait depuis les attentats du 11 septembre 2001, et surtout après ceux commis plus récemment en Europe et en particulier en France par des musulmans fanatiques, le slogan doit être retourné : la valise ou, non pas le cercueil ! … mais le retour forcé dans un pays musulman pour les musulmans, d’abord pour ceux qui sont a priori les plus dangereux, ce qui est une réaction modérée par rapport aux risques encourrus.

Evidemment, aucun homme politique au pouvoir ne voudra mettre en œuvre une telle politique pourtant logique et a priori efficace.

Le slogan doit alors être interprété d’une autre façon : la valise ou le cercueil… pour les Français (de souche) en France !
Pour l’instant, les attentats commis en France par des musulmans fanatiques sont rares mais ils se multiplieront et surtout, la situation sera invivable quand les quartiers musulmans, relativement calmes tant que les autorités tolèrent les trafics de drogue et les vols, se soulèveront.

Pour survivre, il faudra donc être dans des pays où ne se trouvent pas ces musulmans.

Pour l’instant, Donald Trump est le seul homme politique d’envergure qui ait osé prendre une position claire et pertinente sur ce problème.

Par ailleurs, les mesures prises par les autorités sont totalement inefficaces
Ainsi par exemple, tous les musulmans peuvent entrer librement dans une gare ou une aérogare avec des valises d’effets personnels ou… d’explosifs sans faire l’objet d’aucun contrôle.
Il ne sert à rien de multiplier les patrouilles de policiers ou de militaires qui ne font que se promener inutilement car ils n’impressionnent pas les musulmans qui sont prêts à se faire exploser avec les bombes qu’ils portent.
Et une fois de plus, les hommes politiques au pouvoir font de nouveau la même erreur anxiogène qui consiste à déclarer que le pays est en guerre alors qu’il aurait fallu au contraire, faire comme Alan Greenspan après les attentats du 11 septembre 2001 lorsqu’il a incité les Américains à continuer à vivre normalement en continuant à voyager, à aller aux spectacles, au restaurant, …

Enfin, il est choquant de constater que le successeur de notre histrion ignare profite une fois de plus de la situation pour grappiller quelques points inespérés dans les sondages en pareille situation.

Mots-clés: , , ,

43 réponses à “La valise ou le cercueil !”

  1. ratel dit :

    bonjour.
    Alors que nos responsables parlent de protection n’est il pas inconcevables de permettre à 80 millions de turcs de pouvoir faire parti de l’espace shengen dès juin.N’est il pas inconcevable d’avoir dès juin une frontière commune avec l’irak,l’iran et la syrie ? pourquoi cet acharnement à faire rentrer un pays de 80 millions d’habitants à 99 % musulmans dans l’espace européen qui a toutes les peines avec les musulmans déja présents ? que de questions qui me tracassent…

    • Müller dit :

      Combien de Turcs avez-vous vu dans le troupeau venu en l’année passée ? Les visas s’appliquent à la classe moyenne. 3 millions de Turcs en Allemagne, si ils se mettaient à faire des attentats, l’Allemagne serait à feu à sang …

      Le problème, c’est que ces arabes achètent de faux passeports turcs pour rentrer clando en Europe …

    • Ce sont les américains qui poussent à ce que la Turquie fasse partie de l’UE.
      La Turquie fait partie de l’OTAN et le traité de Maastricht nous subordonne (pays de l’UE) à l’OTAN.
      Il est donc logique (pour les apatrides vendus à Washington et à Tel Aviv qui nous dirigent) que la Turquie entre dans l’UE.
      La Turquie a déjà touché dans les 6 milliards d’€uros dans ce but.

      Il en est question dans cet entretien radiophonique (à partir de 37:10, mais le mieux est de commencer à 35:30 avec François ASSELINEAU:
      https://www.upr.fr/emissions-radio-tv/francois-asselineau-invite-de-soleil-politique-de-boujema-hadri-sur-radio-soleil
      Autre source:
      http://www.upr.fr/vos-questions-nos-reponses/questions-internationales/l-union-europeenne-est-subordonnee-a-l-otan

    • Voici encore un article très intéressant sur le sujet:

      Le suicide européen face à la Turquie
      par Thierry Meyssan
      En signant un accord —au demeurant illégal en droit international— avec la Turquie pour ralentir l’afflux de migrants, les dirigeants de l’Union européenne se sont engagés un peu plus dans un pacte avec le diable. Une grande partie des 3 milliards d’euros annuels alloués à Ankara servira à financer le soutien aux jihadistes et, par conséquent, à augmenter le nombre de migrants fuyant la guerre. Surtout, en abrogeant dans les prochains mois les visas avec la Turquie, les Européens instituent la libre-circulation entre les camps d’Al-Qaïda en Turquie et Bruxelles. En écrasant les peuples irakien et syrien sous l’oppression des jihadistes qu’ils financent indirectement et en abandonnant le peuple turc à la dictature du président Erdoğan, ils préparent les bases d’un très vaste affrontement dont ils seront les victimes.
      La suite: http://www.voltairenet.org/article190851.html

  2. Müller dit :

    Personnellement, je dirais plutôt ARABES que musulmans, en Turquie, il y a des centaines de milliers de Turcs depuis des dizaines d’années et aucun problème du genre.

    C’est plutôt les Arabes qui aiment faire couler le sang …

    • jp-chevallier dit :

      Non : les chiites iraniens sont des musulmans parmi les + dangereux, et ce ne sont pas des arabes, idem les Pakistanais, etc.

      • Müller dit :

        Dangereux comment ?

        L’Iran est un état-nation « établi », je vois mal des iraniens se faire sauter en Europe …

        Pour les pakis et afghans, des sauvages aussi …

        Ensuite pour la Malaisie, Turquie, Indonésie, Asie Centrale qui regroupent des dizaines de millions de musulmans, vous avez peu de problèmes.

        Les problèmes sont surtout concentrés dans les population de culture tribale (arabes, noirs africains, afghans, pakistanais …).

        1) Le fait qu’ils n’aient aucune discipline fait qu’ils n’ont pas d’Etat fonctionnel.
        2) En résulte une pauvreté plus importante et plus grande frustration et haine.
        3) L’absence de structures organisés permet à n’importe qui de faire n’importe quoi …

        Le problème est le wahhabisme que l’Arabie Saoudite a exporté et qui a contaminé tous ces pays … et les autres populations ont mimé ces groupes terroristes …

        Par exemple, l’Arabie Saoudite vient en Afrique « aidé » les populations pauvres et leur « offre » un « cursus wahhabite », une fois revenu au pays le jeune campagnard endoctriné se met à « gouroutiser » et sort son label « Made in Saudia Arabia » et ensuite monte son petit groupe terroriste et prospère sur des territoires où l’Etat est faible (Nigéria, Libye, Niger, Cameroun,Côte d’Ivoire, Irak, Syrie, Afghanistan, Pakistan …)
        Mais bon comme ces bédouins ont du pétrole, Valls se couchera pour vendre quelques Rafale …

  3. L dit :

    Pauvres européens, le cerveau lavé à la javel, trahis par leurs élites

    Car nous sommes dirigés par des traites. C’est tellement évident. Faut vraiment avoir du mou dans la tronche pour pas le voir.

    En France l’autorité socialiste ne veut rien faire car les musulmans sont leur électorat (théorie mis au point par le think tank Terra Nova).
    Houellebecq parlait d’un futur parti islamique, mais il existe déjà, il s’appelle le Parti socialiste et affidés de droite UMP Républicain machin truc.

    Quand à la Belgique, comme cela a toujours été, c’est un état fantoche, pouvant s’effondrer en quelques jours ou semaines en cas d’évenement exceptionnels. Comme en 14 et en 40.

    Oui Trump a raison, naturellement.

  4. Du Guesclin dit :

    bravo ; je pense la même chose ; sur Trump certains libéraux font la fine bouche.

  5. ganagf dit :

    J’aime bien le franc parler de Trump, il appelle un chat un chat ,poser un bon diagnostic est l’essence même d’une future décision qui ira dans le bon sens. Le problème de nos dirigeants socialistes de gauche ou de droite , c’est qu’ils sont dans un déni de réalité , ce à cause de leur dogme. Le dogme est plus important que le sang qui coule, ils sont devenus les alliés indirects des poseurs de bombe.

    Sinon pour être à l’abri de la fange musulmane il y aussi le Japon. Pays qui refuse la venue de réfugiés sur son sol, et pour cause.

    L’Iran chiite est clairement un état terroriste , je vous rappelle qu’il soutiennent activement le hamas palestinien qui est clairement sur la liste des organisations terroristes. Beaucoup plus dangereux que les Saouds sunnites pour Israël, seul Etat démocratique de la région.

  6. polo dit :

    Dans les dix commandements que DIEU à donner à MOISE il est dit tu ne tueras point et que ce soit dans la thora, la bible au le coran ce commandement doit être scrupuleusement respecter, à partir du moment au quelque tue au nom de DIEU na rien de croyant en lui mais tout d’un criminel

  7. Lorenzo dit :

    En 2015, on a jugé X assassins qui s’appelaient Cyril. Renvoyons tous les Cyrils.
    Ce qui est dangereux, c’est l’absence de justice. Ce qui est dangereux, c’est l’absence de liberté.
    Si une personne a commis un crime, il faut la juger – et strictement. Renvoyer un assassin ne fait qu’agraver la situation : il va en aider d’autres, se soustraire à tout contrôle et se moque bien des lois lorsqu’il voudra revenir.
    Pour défendre nos vies, renvoyer des gens ne fait donc qu’agraver les choses. Pour défendre nos valeurs, renvoyer des gens arbitrairement ne sert à rien.
    En attendant, le département des resources humaines de l’EI doit bien se régaler. Leurs DRH peuvent dire aux gens dans la file d’attente : « vous voyez qu’on avait raison, ils nous détestent ! ».

  8. olivier dit :

    choqué !
    cette situation provient de la colonisation (extermination des populations d’Afrique du nord entre 1830 et le début du XXème par nous-mêmes, et l’arrogance occidentale depuis deux siècles, vous avez oublié d’ouvrir votre bouquin d’histoire – cette situation ne vient pas de nulle part et un travail sur les racines du mal aurait été tout à votre honneur – j’ai vécu dans la cité (gonesse, aulnay sous bois) de 1964 à 1980 et l’ambiance était bonne car il n’y avait pas encore de citoyens laissés pour compte issus de l’immigration, mais depuis la seconde génération et le départ des français « de souche » (comme vous dites, vive le FN?????) des grands ensembles, les populations issues de l’immigration ont été abandonnées – je ne cautionne pas ces attentats mais je ne cautionne pas non plus des propos comme les vôtres, indignes, à mon sens, d’une personne qui semble par ailleurs très cultivée.
    cordialement

    • clement dit :

      Bonjour Olivier

      je suis à la fois d’accord et en désaccord Avec vous.
      Je pense que les « souffrances » des populations d’Afrique du Nord n’ont pas du tout commencées avec la colonisation (les decrets de colonisation ont été d’ailleurs validés au début du XX, de 1830 à ce Moment, les terres étaient laissées pour compte, sans que la métropole Sache quoi en faire. Je signalerai aussi que la prise d’Alger en 1830 a eu lieu car l’Algerois servait de base au pirates méditerannéens et il y avait des exclaves (pour la majorité chrétiens) emprisonnés). Concernant la colonisation il y a eu evidemment des Citoyens de 2eme classe, des oppressions et etc… Mais on est loin de ce que les francais ont fait à Madagascar par exemple. Concernant l’algérie, le problème de fond réside dans un racisme latent qui a poussé les francais à ne pas accorder la nationalité francaises aux « autochtones », d’où rejet et etc.. Je signalerai que les socialistes ainsi que les propriétaires terriens ont été parmi les plus obtus à ce sujet, refusant toute Assimilation. Les réglements de compte en 62 ne sont basés que sur une Chose: voler les Biens des autres (et s’assurer qu’il ne revienne jamais récupérer). On l’a vu en pologne et Rep tcheque Avec les allemands. Une Expulsion est juste propice à s’accaparer des Biens de ceux qui partent, meme si ces Biens n’avaient pas été volés ou confisqués mais cosntruits sur place. J’ai lu une étude qui indiquait que si l’Algérie n’avait pas chassé les pieds-noirs, ce pays serait devenu la première puissance économique d’Afrique, grace à l’innovation, entreprenariat de ces derniers. Comparez Avec la Situation actuelle.
      Concernant l’abandon des populations issues de l’immigration, je pense qu’au contraire, la France a beaucoup fait: education gratuite de qualité, acces aux études superieures, localisation des cités aux environs de grandes villes Avec acces aux métiers du 3aire… Un potentiel de réussite à portée de main.
      Pourquoi beaucoup d’immigrés n’ont pas embrassés massivement les études (cf Immigration d#Europe de l’est aux USA au début du XX)? Pourquoi nomment-ils leurs enfants Avec des noms ex-européens?
      Ma mère est issue de l’immigration, ma femme est étrangère, mes enfants ont des noms francais.
      Je ne dis pas que la vie en France est facile, je pense qu’avant de critiquer un environnement, on peut se regarder dans un miroir et voir si on a vraiment fait tous les efforts pour réussir.

    • MJ dit :

      @Olivier,

      arrêtons l’antienne de la colonisation.
      dans ce cas, tous les peuples ex-colonisés devraient se lever contre l’oppresseur (oppresseur un jour, oppresseur toujours, n’est ce pas). et ce n’est pas le cas.
      Et pour les infamies et coups tordus, les polonais auraient aussi des comptes à demander à la France pour l’invasion de 39 par exemple. Et ceux que la France à vraiment lâchés et livrés à leur bourreaux ce sont les harkis. On avait fait pareil en indo aussi, allez les viets, posez des bombes et revendiquez !

    • outré dit :

      Merci Olivier, je n’aurai pas mieux dit. M.CHEVALLIER dont j’apprécie les articles sur les dérives des banques et autres sociétés me surprend. Je pensais qu’il aurait compris que nous sommes en crise économique profonde et que la « nomenklatura » pour le plagier, a créé et utilise ce « terrorisme » pour arriver à ses fins…cela a débuté avec Sarkozy contre la Libye.Nous voici revenu en 1933. L’histoire se répète, malheureusement. C’est avec ce discours, pourtant de quelqu’un qui semble très instruit (ce qui accrédite d’autant plus ce qu’il dit) qu’une guerre civile peut démarrer.

  9. thierry dit :

    J’apprécie les articles économiques sur ce blog qui donnent un éclairage différent de ce que l’on trouve ailleurs (même si je ne comprends pas toujours tout!), mais là….! Tout à fait d’accord avec Olivier, Lorenzo et (avec des réserves) Müller.
    Chaque action est en fait une réaction à quelque chose d’antérieur, et on peut remonter aussi loin que l’on veut dans l’Histoire: chacun y trouvera toujours des raisons expliquant, voire justifiant, ses actions présentes. Ce ne sont pas les musulmans qui sont en cause, mais bien les pratiquants de cet extrémisme fanatique qui relève bien plus des sectes que de la religion. Faire l’amalgame ne fait qu’envenimer la situation et montre que l’on a simplement « éteint son cerveau » (à quoi ressemble un musulman? il a un croissant vert à sa poitrine, c’est ça?!).
    Rien n’est (hélas) blanc ou noir, et tous les acteurs ont des choses à se reprocher, y compris les Etats aujourd’hui victimes (soutient des monarchies pétrolières, soutient des bombardements systématiques, soutient des déstabilisations aggravant les chaos que l’on voit, soutient dans les processus de diabolisation de tel ou tel autre, etc.).
    Bref, s’il vous plaît, restez sur le terrain économique.
    Cordialement,

  10. olivier dit :

    Finalement, les commentaires affluent plus que jamais sur un sujet hors-économie, j’entends tout le monde et peux comprendre tout le monde, mais j’avoue avoir du mal avec les personnes qui oublient les racines du mal, je crois quand même que les exploiteurs sont les occidentaux – précisons aussi qu’en 1830, nous avions une dette financière contractée avec le dey de l’époque et jamais remboursée :
    « Les dettes de la France
    Lors de la campagne d’Égypte de Bonaparte (1798-1799), deux négociants juifs, Busnach et Jacob Bacri, proposent au Directoire de ravitailler en blé l’armée française. Le contrat est signé et le dey d’Alger avance l’argent pour toute l’opération. Les caisses du Directoire sont vides et le paiement est ajourné. Une fois au pouvoir, Napoléon repousse à la fin de la guerre le paiement de ses créances. Sous la Restauration, le gouvernement de Louis XVIII rembourse la moitié de la somme, l’autre partie étant bloquée dans le cadre d’un arbitrage juridique. Trente ans après l’emprunt, en 1830, le dey d’Alger n’a toujours pas été payé. »
    ou encore :
    « La diminution observée lors de la première phase de conquête tient pour une grande part dans la violence des méthodes utilisées par l’armée française, attestée par de nombreux témoignages. De retour d’un voyage d’enquête en Algérie, Tocqueville écrit que « nous faisons la guerre de façon beaucoup plus barbare que les Arabes eux-mêmes […] c’est quant à présent de leur côté que se situe la civilisation. »15 L’objectif de la « pacification » est comme le déclare le colonel de Montagnac d’« anéantir tout ce qui ne rampera à nos pieds comme des chiens »16. La politique de la terre brûlée, décidée par le gouverneur général Bugeaud, a des effets dévastateurs sur les équilibres socio-économique et alimentaire du pays : « nous tirons peu de coup de fusil, nous brûlons tous les douars, tous les villages, toutes les cahutes ; l’ennemi fuit partout en emmenant ses troupeaux »17. Selon Olivier Le Cour Grandmaison, la colonisation de l’Algérie se serait ainsi traduite par l’extermination du tiers de la population, dont les causes multiples (massacres, déportations, famines ou encore épidémies) seraient étroitement liées entre elles »
    comme le dit mr chevallier, tout est simple – sans la colonisation et ses massacres, nous n’en serions pas là, mais l’homme reste l’homme (on peut me rétorquer que les arabes à Poitiers etc etc, c’est sans fin, malheureusement …
    bonne journée

    • clement dit :

      @Olivier
      je ne connaissais pas Olivier Grandmaison, je regarderai ses ecrits.
      Interessant.
      Je suis d’accord avec vous concernant la colonisation (qui ne l’est pas au XXIs ?).
      Tout est simple :) Les humiliations et souffrances génèrent la violence peu après.

      • héfaillitos is baaaaack !!!! dit :

        C’est quand meme un peu plus compliqué ça…
        Cest pas les péquins moyen qui ont mis le cap sur l’algérie pour aller faire du mal aux gentils algériens qui leur ont rien demandé. çà, c’est les idioties écrite par les propagandistes de l’époque

        La colonisation, c’est avant tout une version nouvelle du commerce triangulaire : quelques grandes familles de maquignons esclavagistes ont compris que « apporter le progrès à ces sauvages » pouvait permettre de s’en mettre plein les fouilles.
        Au 20ème siècle, la main du malin est revenue sous d’autres oripeaux : le « commerce international » où on fait produire par des esclaves et enfants chinois des biens de consommation qu’on vend ici en europe à des marges faramineuses.
        L’histoire se répéte sans cesse mais la putain change de costume à chaque fois.
        L’histoire ne s’apprend pas par coeur comme des veux qui anonent la version officielle, elle se comprend par une démarche intellectuelle personnelle.

    • hagen dit :

      Oui, oui vous avez raison cela doit être à cause de Bonaparte si des débiles se font sauter en Belgique…Pourquoi ne pas remonter aux croisades tient? Oui a bien y penser c’est la faute à Richard Coeur de Lion. Je vous souhaite de sauter sur bombe pour expier les péchés commis par votre quinquisaïeul.

  11. banville dit :

    pt’être pas un hasard si 10000 français quittent le pays pour le Potugal tous les ans???

  12. olivier dit :

    @clement
    un olivier c’est toujours intéressant à connaître :-) cela dit sur le ton de la plaisanterie, bien-sûr !

  13. Vulgum pecus dit :

    Extrait du discours de Viktor Orban, Premier ministre hongrois, lors de la fête nationale hongroise, le 15 mars :

    « [...] Mesdames, Messieurs, l’Europe n’est pas libre, parce que la liberté commence quand on dit la vérité. En Europe aujourd’hui, il est interdit de dire la vérité. Une muselière est une muselière – même si elle est en soie.

    Il est interdit de dire aujourd’hui que nous ne sommes pas des témoins de l’arrivée de réfugiés, mais une Europe menacée par une migration de masse.

    Il est interdit de dire que des dizaines de millions sont prêts à partir dans notre direction.

    Il est interdit de dire que l’immigration apporte la criminalité et le terrorisme dans nos pays.

    Il est interdit de dire que des masses de gens venant de différentes civilisations constituent une menace pour notre mode de vie, notre culture, nos coutumes et nos traditions chrétiennes.

    Il est interdit de dire que, au lieu de s’intégrer, ceux qui sont arrivés ici auparavant ont construit un monde qui leur est propre, avec leurs propres lois et idéaux, qui font éclater la structure millénaire de l’Europe.

    Il est interdit de dire que ce n’est pas accidentel et que ce n’est pas une chaîne de conséquences non intentionnelle, mais une politique orchestrée, planifiée, une masse de gens envoyés chez nous.

    Il est interdit de dire que, à Bruxelles, ils élaborent des plans pour transporter des étrangers aussi rapidement que possible et les installer ici parmi nous.

    Il est interdit de dire que le but de l’installation de ces gens ici est de redessiner la carte religieuse et culturelle de l’Europe et de reconfigurer ses fondements ethniques, éliminant ainsi les Etats-nations, qui sont le dernier obstacle à l’internationalisation.

    Il est interdit de dire que Bruxelles dévore furtivement toujours plus de morceaux de notre souveraineté nationale, et que, à Bruxelles aujourd’hui, beaucoup travaillent à un projet d’États-Unis d’Europe, auquel personne n’a jamais donné d’autorisation.

    Mesdames, Messieurs, aujourd’hui les ennemis de la liberté sont taillés dans une étoffe différente de celle des maîtres royaux ou impériaux d’antan, ou de celle du système soviétique. Ils utilisent un autre jeu d’outils pour nous obliger à la soumission. Aujourd’hui ils ne nous mettent pas en prison, ils ne nous déportent pas dans des camps, et ils n’envoient pas des chars pour occuper les pays fidèles à la liberté. Aujourd’hui, les bombardements de l’artillerie internationale des médias, les dénonciations, les menaces et le chantage suffisent – ou plutôt ont suffi jusqu’ici. Les peuples d’Europe se réveillent peu à peu, ils se regroupent, et vont bientôt regagner du terrain. Les poutres posées sur la suppression de la liberté grincent et craquent. Les peuples d’Europe ont peut-être enfin compris que leur avenir est en jeu. Ce n’est pas seulement leur prospérité, leur confort et leurs emplois qui sont en jeu, mais ce sont proprement la sécurité et le cours pacifique de leur vie qui sont en danger. Les peuples d’Europe, qui sommeillaient dans l’abondance et de la prospérité, ont enfin compris que les principes de vie sur lesquels nous avons construit l’Europe sont en danger de mort. L’Europe est une communauté de nations chrétiennes, libres et indépendantes ; c’est l’égalité entre les hommes et les femmes, la concurrence loyale et la solidarité, la fierté et l’humilité, la justice et la miséricorde. [...]« 

  14. olivier dit :

    @hagen
    préambule : je ne ris pas des attentats monsieur, et
    oui, j’ai toujours le coeur à plaisanter, rire c’est la vie, il y a assez de choses difficiles et tragiques par ailleurs, avec ou sans attentat, il faut rire en toutes circonstances

    • jp-chevallier dit :

      Oui, finalement, et 1 fois de + Greenspan a eu raison d’inciter les Américains à continuer à vivre normalement après les attentats de 2001, à sortir et à prendre du plaisir… pour qu’ils consomment et que la croissance continue…

      • Glude dit :

        Pour moi le plan de Fabius, pour qui Al Nosra fait du bon boulot sur le terrain, se déroule à merveille. Je dirai même que la haut ils doivent faire péter le champagne. Alors on peut bien rire un coup, c’est tout ce qu’il nous reste comme dirait l’autre.

  15. Cher Monsieur, vous écrivez: «quand les quartiers musulmans, relativement calmes tant que les autorités tolèrent les trafics de drogue et les vols, se soulèveront.»

    Les quartiers «musulmans»… dans lesquels sont «tolérés»…? Vous allez vite en raccourcis.
    Vous confondez « dealer » et « voleur » avec « extrémisme » et ces trois derniers avec « musulmans » voir « Islam ».

    «Donald Trump est le seul homme politique d’envergure qui ait osé prendre une position claire et pertinente sur ce problème.»
    Par contre ici, il lèche autant les mêmes bottes qu’Hillary:
    http://www.agenceinfolibre.fr/surenchere-de-clinton-et-trump-devant-laipac/

    Les terroristes, on sait qui les paies, leur fourni la logistique, les formations, les équipements et le divertissement:
    http://www.voltairenet.org/fr
    http://metatv.org/thierry-meyssan-jean-loup-izambert-gearoid-ocolmain-sur-les-attentats-de-paris-meta-tv
    http://metatv.org/la-france-est-complice-des-terroristes-jean-michel-vernochet

    Vous devriez avoir plus peur de l’Elysée que de la Seine-St-Denis.

  16. Yann dit :

    Je vous recommande la lecture de cet article qui, sans le dire, va dans votre sens. C’est dit avec subtilité et intelligence :

    http://www.breizh-info.com/2016/03/10/40216/nadine-al-budarr-journaliste-saoudienne-boxe-monde-musulman

  17. Josick dit :

    http://formation.bfmtv.com/actualites/230-les-destinations-preferees-des-francais-expatries.html
    Un gars comme moi qui est resté 2 ans et demi aux Philippines n’a jamais été inscrit sur les listes consulaires…

  18. Mal à l'épaule droite dit :

    Houlalà!

    C’est le même JP.Chevallier qui fait des analyses financières fines et détaillées?
    Et qui poste cette analyse sociétale ou politique hyper myope?

    Je cite: « pour ceux qui sont a priori les plus dangereux ». Qui décide qu’un individu est dangereux? Comment éviter que ce processus de décision parte en vrille, et crée plus de réactions, et donc de dangers, qu’il n’en résolve? La vrai solution c’est le renseigement, humain, avec des moyens.

    Je me répête hélas, mais ces sorties de votre domaine de compétence vous décrédibilisent et permettent à vos (nombreux) adversaires de faire passer sous silences vos très juste analyses financières.

    Si je veux un avis sur j’irais plutôt demander à Yves Bonnet.
    Cordialement

  19. BA dit :

    Il n’y a pas que les migrants qui arrivent par la Turquie.

    Il y a aussi les migrants qui arrivent par la Libye.

    Jeudi 24 mars 2016 :

    Libye : 800 000 migrants attendent de passer en Europe.

    Le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian a estimé jeudi qu’environ 800.000 migrants attendaient de pouvoir passer en Europe depuis la Libye.

    Interrogé sur la radio française Europe 1, il a d’abord évalué le nombre de migrants concentrés en Libye à des centaines de milliers. Au journaliste qui avançait une estimation de 800.000 personnes, le ministre a ensuite répondu qu’il s’agissait d’un chiffre à peu près convenable.

    Jeudi 19 novembre 2015 :

    Sur France 2, Manuel Valls a eu beaucoup de mal à reconnaître la vérité qui dérange : des djihadistes se sont infiltrés au milieu des migrants.

    20 heures 41 :

    Certains « ont profité de la crise des réfugiés pour se glisser » en France

    Le premier ministre Manuel Valls a affirmé que certains des auteurs des attaques de vendredi contre Paris et Saint-Denis « ont profité de la crise des réfugiés pour se glisser » en France.

    « Ces individus ont profité de la crise des réfugiés, notamment au moment de ce chaos, peut-être, pour certains d’entre eux, se glisser… » en France, a indiqué Manuel Valls, sans finir sa phrase. Il a aussitôt ajouté que « d’autres étaient en Belgique, déjà. D’autres, je veux le rappeler, étaient en France », a-t-il assuré.

    http://www.lefigaro.fr/actualites/2015/11/19/01001-20151119LIVWWW00005-daech-execute-deux-nouveaux-otages-et-menace-new-york.php

    Mardi 1er mars 2016 :

    Général Philip Breedlove : « Les terroristes infiltrent les flux de réfugiés aujourd’hui. »

    Le général US quatre étoiles, Philip Mark Breedlove, à la tête du commandement des forces des États-Unis en Europe, témoignait le 1er mars 2016 devant le Sénat américain.

    Interrogé par la Sénatrice du New Hampshire, Kelly A. Ayotte, à propos de l’infiltration de l’État islamique parmi les réfugiés, le Général Philip Mark Breedlove a répondu que ces infiltrations sont déjà une réalité et qu’il faut se méfier de tous les flux de réfugiés.

    https://www.youtube.com/watch?v=KsHNDq4p8KU

  20. Deres dit :

    Cette personne dont vous aviez dit du bien de la stratégie est dans el collimateur de la nomenklatura …

    http://www.lesechos.fr/finance-marches/banque-assurances/021793117934-credit-suisse-la-vraie-fausse-baisse-du-salaire-de-tidjane-thiam-1209476.php

  21. Jean dit :

    Regardez le film « jamais sans ma fille » diffusé ce soir sur 6ter et vous comprendrez mieux ce qui attend les pays qui accepte de se plier face à l’Islam.
    Aussi, on ne va passer son temps à ressasser l’histoire et ses injustices afin de justifier tous les actes odieux que perpétuent ceux qui estiment devoir venger leurs ancêtres.
    Dans ce cas, ce serait la guerre perpétuelle.
    Faut quand même arrêter de tout justifier ou de distiller des idées comme quoi « les grands méchants blancs » sont coupables de tous les maux de la terre comme le laisse suggérer cette campagne de désinformation du gouvernement pour lutter contre le soi-disant racisme des français.
    Si les français étaient si racistes, toutes ces populations immigrées ne viendraient pas chez nous.
    Et pourtant, c’est tout le bien qu’ils se souhaitent.
    Malheureusement pour nos enfants, on vit et on est gouverner avec des milliers de gens vivant à côté de la plaque.
    Comme pour la finance de ce pays…pauvre France !

  22. Annick dit :

    Bonsoir Monsieur Chevallier,

    Ne connaissant pas Olivier Le Cour Grandmaison, j’ai donc cherché sur le net.
    Il ne s’agit pas d’un historien, mais d’un « faiseur d’opinion » qui arrange l’histoire à sa manière.

    Autrement dit un idéologue, et un tour sur son site le confirme. Libre à ceux qui veulent le suivre, de le faire.
    Mais je suis étonnée que sur ce site – que je suis depuis longtemps sans intervenir souvent – puissent se trouver des participants que je prenais pour « éclairés », qui se laissent prendre à ce que l’on ne peut appeler que « propagande ».

    Dans ma recherche, et comme je ne connais pas parfaitement cette histoire de colonisation, j’ai cherché à mieux connaître les acteurs de cette partie de notre histoire.
    Ainsi, le général Bugeaud par exemple, usait-il exactement des mêmes violences envers… les Français (et particulièrement les Parisiens), oui, ici, en France. Aucune différence de traitement.
    A bien y réfléchir, souvenons-nous comment furent traités les Vendéens. Un massacre ! ou même un génocide.

    Alors, je veux bien toutes les explications, mais le principe de réalité nos rattrape toujours.
    Et mieux vaut vérifier avant de se laisser prendre par des faussaires.

    Ce que ne veulent pas comprendre les plus obtus c’est que, à chaque période sa manière de résoudre les problèmes. Vouloir absolument juger une période de l’histoire avec des critères étrangers à cette période est une erreur.
    Nos critères ne sont pas ceux de 1830 et années suivantes. Nous avons évolué, et je ne vois pas en quoi nous pourrions juger.

    D’autre part, une chose me chiffonne : pourquoi tous ces peuples que nous aurions tant martyrisés mettent-ils autant d’ardeur et d’énergie à rejoindre leurs bourreaux colonisateurs dans leur pays ?
    Quelque chose ne « colle » pas dans la cause soulevée ici (colonisation).
    Comme ne colle pas non plus que dans les années 80, « tout allait bien » dit Olivier.
    Que s’est-il VRAIMENT passé depuis ?

    Cordialement

Commenter