27 juin 2016 10

Risques systémiques : la cata est là !

Rédigé par dans la rubrique Banques :

Le Brexit fait mal mais ce sera pire dans un avenir très proche …

En effet, ce Brexit n’est en fait qu’un épiphénomène comme je l’ai déjà écrit.
Les risques principaux sont ailleurs : dans l’hypertrophie de l’agrégat monétaire M1 de la zone euro et dans les banques qui ne respectent pas les règles prudentielles d’endettement, le mélange des deux accentuant le potentiel explosif.

Les bons spéculateurs, ceux qui voient juste et loin, ont déjà pris leurs positions depuis juin… 2007, cf. mes articles depuis lors, ce qui se voit entre autres dans l’évolution des rendements du Bund qui est maintenant arrivé en territoire négatif, ce qui était auparavant inimaginable et impensable.
Dès lors, on est dans l’inconnu. C’est une configuration sans antériorité. Tout peut se produire.

La première étincelle aura été ce Brexit qui a mis le feu à un dépôt de poudres mais il ne s’agit que d’un petit feu d’artifice car les véritables risques systémiques sont ailleurs : dans les big banks too big to fail qui ont un multiple d’endettement dépassant de loin les normes prudentielles édictées par ce bon vieux Greenspan, ainsi que dans de petites banques plus ou moins pourries comme en Italie.

Fred Rabeman, analyste technique émérite, prédit un €ffondrement majeur du système financier(une catastrophe) dans moins de deux semaines à partir du Royaume encore Uni et plus particulièrement de ses banques largement hors normes avec évidemment des conséquences particulièrement graves ailleurs dans le monde.

Il est difficile de prédire pour ma part à partir d’analyses fondamentales plus précisément un tel €ffondrement mais les prédictions de Fred Rabeman sont parfaitement en concordance avec les miennes maintenant non datées.
Comme nous avons eu raison lors de nos prédictions en avril, celles-ci ont une forte probabilité de se produire !

Les cours de nos Gos banques continuent de chuter mais il leur reste encore un potentiel de baisse très important.
Le big bang des big banks too big to fail devrait venir de celles du Royaume plus ou moins Uni, ce qui devrait faire un effet boule de neige redoutable et ce qui commence à se vérifier dès aujourd’hui…

Pour l’instant, tout va bien !
Carpe diem.

Mots-clés: , , , , , , , , ,

10 réponses à “Risques systémiques : la cata est là !”

  1. Bertrand dit :

    Ben oui quand la SG perd 20% en un jour….il lui reste 5 jours pour etre à poil.

  2. Fabien dit :

    plunge protection team, bientôt près de chez vous.

    what else…

    vont pas laisser le bordel exploser, j’ai lu sur un site à la con que c’est berlin qui voudrait récupérer les activités de londres pour le marché européen,, on voit pas vraiment ce qui pourrait se passer de mal…
    /sarcasme

  3. G&S dit :

    Faites vos jeux !
    Quelle sera la première banque systémique à couler ?

    • Anthony dit :

      On a exactement dans l’ordre des plus grosses pertes du vendredi, le classement des banques les plus risquées !
      Donc les mécanos de la SG seront champion !

      • G&S dit :

        J’ai un petit faible pour la Deutsche Bank… mais il’est vrai que dans un élan de rivalité, une banque française pourrait la devancer.

  4. BA dit :

    Référendum au Royaume-Uni : « D’une façon ou d’une autre, ce résultat doit être annulé. » (Peter Sutherland, patron de la banque Goldman Sachs)

    Lundi 27 juin 2016 :

    Le président de Goldman Sachs annonce qu’il va falloir annuler le Brexit « d’une façon ou d’une autre »

    L’ancien Commissaire européen à la concurrence, ancien directeur général de l’OMC, actuel président de l’European Policy Center et actuel président de Goldman Sachs International a diffusé le tweet suivant suite à la victoire du Brexit au référendum britannique :

    « La jeune génération au Royaume-Uni a été sacrifiée, tout ça à cause d’une déformation des faits et des conséquences. D’une façon ou d’une autre, ce résultat doit être annulé. »

    https://twitter.com/PDSutherlandUN/status/746687362902728704

  5. Fabien dit :

    http://www.zerohedge.com/news/2016-06-27/its-fking-bloodbath-european-banking-stocks-collapse-uk-default-risk-spikes

    tu m’étonnes qu’il va falloir annuler/contourner…

    cameron ne déclenchera pas l’article 50 demain c’est une quasi certitude, car c’est le sens unique.

    si il doit y avoir une quelconque manipulation à un moment donné pour rectifier la trajectoire actuelle ca passe par le non mouvement et la non prise de position officielle, du moins immédiate.
    le  » faire ca vite  » n’a pas été prononcé pour rien,

    ils naviguent à vue, il est important de ne rien faire pour ne pas trop brusquer les flots, le bateau coulerait plus vite…

  6. Nam dit :

    C’est du taoisme : le non-agir 🙂

  7. Sylvain Rodrigue dit :

    Bonsoir monsieur Chevallier,

    Je vous lis depuis plusieurs années déjà – avec un grand plaisir, n’en doutez pas – mais il faut tout de même avouer que l’effondrement de la zone euro que vous annoncez depuis une dizaine d’années, avec force détails, et qui semble de plus en plus probable chaque jour selon vous, ne se produit toujours pas.

    Quid d’une petite introspection ? Quid d’une petite analyse montrant où vous auriez pu vous tromper – si tant est que vous puissiez vous être trompé ?

    Les bons spéculateurs, ceux qui voient juste et loin, doivent se tromper de temps en temps. J’aimerais bien savoir ce qu’ils en pensent.

    Bien cordialement,
    Sylvain Rodrigue, Paris.

Commenter