27 juin 2016 12

Royal Bank of Scotland 1° trimestre 2016

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Banques : Banques Européennes

A la suite de ses pertes gigantesques en 2008, d’après différentes sources d’informations concordantes, l’Etat (du Royaume-Uni !) a dû apporter… 45 milliards de livres à son capital en 2009, remboursés partiellement à ce jour, ce qui n’apparait jamais clairement dans les comptes publiés par la banque. Il reste majoritaire à hauteur de 73 % du capital.

Pour déterminer le véritable multiple d’endettement, il faut donc soustraire cette somme du montant des capitaux propres publiés, ce qui donne un leverage réel qui culmine à… 60 correspondant à un ratio Core Tier 1 réel de 1,7 % !

Document 1 :

Royal Bk Scotland20122013201420152016 Q1
1 Assets1 312,301 027,881 051,02815,408882,93
2 Equity68,67858,74258,70953,43153,377
3 Deductions454542,85839,00538,965
4 Goodwill-----
5 Tangible eq23,67813,74215,85114,42614,412
6 Liabilities1 288,621 014,141 035,17800,982868,518
7 Leverage (µ)54,473,865,355,560,3
8 Tier 1 (%)1,81,41,51,81,7

Sommes en milliards de livres.

Le total des dettes dépassait 2 000 milliards de livres fin 2008 ! Il a été réduit par la suite. Cette banque est totalement hors normes !
Royal Bank of Scotland est déficitaire depuis ces dernières années et a accumulé 50 milliards de livres de pertes.

Document 2 :

Des actionnaires insensés devraient donc apporter encore 66 milliards de livres supplémentaires pour que Royal Bank of Scotland respecte les règles prudentielles d’endettement préconisées par ce bon vieux Greenspan !

Tout est simple, et une fois de plus, il ne faut jamais faire confiance à une banque et toujours bien analyser son bilan !

D’après ces chiffres, Royal Bank of Scotland est de loin la pire des banques mondiales à risque systémique (SIFIs) !
Les 5 millions d’Ecossais sont-ils conscients qu’ils devraient sauver seuls cette banque au cas où ils voteraient en faveur de leur indépendance ?
Leurs concitoyens du Royaume-Uni sont-ils conscients qu’ils doivent sauver cette banque ?
Le flegme britannique est devenu une passivité létale.

Cliquer ici pour voir le bilan de Royal Bank of Scotland d’où sont tirées ces données.

Mots-clés: , , , , , ,

12 réponses à “Royal Bank of Scotland 1° trimestre 2016”

  1. G&S dit :

    Quelle est l’exposition notionnelle de cette banquette aux produits dérivés ?

  2. Glude dit :

    Que dire de Barclays qui est à -40% depuis le brexit?

  3. ratel dit :

    Bonsoir.non ils ne savent pas.comme la plupart des gens ‘normaux’.
    Ou alors ils pensent que le continent peut les sauver.votre site permet
    Aux gens normaux d ‘être un peu moins bête dans la chose économique et je vous en remercie mais rien dans nos études et notre parcours ne nous préparent à cela.internet peut changer la donne mais il faudra du temps.

  4. Glude dit :

    C’est rigolo, les taux des PIGS réagissent inversement aux bonds allemands et francais.. mais on sent bien la pression qui augmente sous la cocote minute française.

    http://quotes.wsj.com/bond/BX/TMBMKIT-10Y
    http://quotes.wsj.com/bond/BX/TMBMKFR-10Y

  5. placide dit :

    Mister Chevalier,

    Pourquoi n’intégrez vous pas les bons du trésor UK ( de sa majesté) en comparaison dans vos graphiques avec le bund et les Oat Francaises ? Cela apporterait ( éventuellement) un plus dans vos analyses ? Cordialement.

  6. polo dit :

    J’ai une question toute simple pourquoi les écossais habitant la même ile depuis pas mal de temps n’arrives pas à s’attendre sur le plan économique et veulent leur indépendance, se ne serait pas le même peuple d’un point de vue historique

  7. polo dit :

    J’ai encore une autre question pourquoi après le BREXIT les agence de notation américaine veulent dégrader la notation anglaise de deux crans les USA sont-il pour l’Europe ? je suis est peu perdu la à moins que ce soit de la COM, merci d’une possible réponse

  8. Julien dit :

    Messieurs de RBS, chapeau bien bas….

    Et en plus, ils comptabilisent 0 Goodwill. « Parce que nous, on est trop, on n’a généré aucun écart d’acquisition depuis 2012″.

    Oui bien sûr.

    La marmotte, le papier alu, tout ça tout ça….

    En fait, je comprends la subtilité : le Goodwill, c’est la banque en elle-même…..

  9. toto dit :

    le siège d’Edimbourg de la RBS va bientôt sonner.

Commenter