29 juillet 2016 0

UBS 2° trimestre 2016

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Banques : Banques Européennes

UBS ne respecte pas du tout les règles prudentielles d’endettement et sa situation se détériore par rapport aux trimestres précédents avec un leverage réel de… 31,70 correspondant à un ratio Core Tier 1 réel de… 3,15 % ce qui est loin de respecter les règles prudentielles d’endettement préconisées par ce bon vieux Greenspan à savoir un leverage inférieur à 10 correspondant à un ratio Core Tier 1 supérieur à 10 %,

Document 1 :

UBS2015 Q22015 Q32015 Q42016 Q12016 Q2
1 Assets950,168979,746942,819966,873989,397
2 Equity50,21154,07755,31354,84552,876
3 Deductions13,70416,68818,70118,66616,22
4 Goodwill6,2426,4416,5686,3266,402
5 Tangible eq30,26530,94830,04429,85330,254
6 Liabilities919,903948,798912,775937,02959,143
7 Leverage (µ)30,3930,6630,3831,3931,7
8 Core Tier 1 (%)3,293,263,293,193,15

Sommes en milliards de francs suisses.

Un petit rappel : la banque des frères Lehman a fait faillite avec un leverage de 32 !

UBS publie les éléments permettant de calculer le véritable leverage, c’est-à-dire le rapport entre le total des dettes et le montant réel des capitaux propres ou actifs tangibles,

Document 2 :

Il faudrait augmenter les capitaux propres de 59,7 milliards de francs suisses ou diminuer le total des dettes de… 638 milliards !

Document 3 :

Le manque de réaction des Helvètes face à ce danger potentiel est étonnant.

Document 4 :

La capitalisation boursière d’UBS, 51 milliards de francs, largement supérieure à ses actifs tangibles, ne se justifie pas !

UBS fait partie des 30 plus grandes banques mondiales présentant un risque systémique, les G-SIBs (Global Systemically Important Banks) précédemment connues en tant que SIFIs (Systemically Important Financial Institutions) du Basel Committee on Banking Supervision (BCBS).

Cliquer ici pour lire le rapport financier du dernier trimestre.

Mots-clés: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Aucun commentaire pour l'instant.

Commenter