22 septembre 2016 8

Démocrates du FOMC / économistes

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Etats-Unis

Les militantes Démocrates du FOMC ont réussi à imposer leurs positions face aux économistes compétents et honnêtes en ne relevant pas leur taux de base lors de leur réunion du 21 septembre pour favoriser l’élection d’Illary.

L’écart entre les rendements des Notes à 10 ans et ceux des Notes à 2 ans qui avait augmenté pour revenir dans une structure amorçant son retournement après les déclarations d’Eric Rosengren a baissé vigoureusement après la décision du FOMC

Document 1 :

ce qui retardera le retour des taux à des niveaux normaux,

Document 2 :

Alan Greenspan, ouvertement Républicain n’avait pas voulu baisser les taux de la Fed pour favoriser la réélection de papy Bush parce qu’il voulait avant tout défendre les intérêts de l’Amérique en continuant à casser les tensions inflationnistes.
Les militantes Démocrates du FOMC n’ont pas cette honnêteté.

Complément : comme je l’ai écrit précédemment, des taux bas permettent de diminuer les frais financiers, donc d’augmenter les bénéfices, les indices d’actions montent donc vers des sommets après la décision du FOMC (après avoir plongé après les déclarations d’Eric Rosengren), ce qui conforte la politique Obabamienne donc celle d’Illary…

Mots-clés: , , , ,

8 réponses à “Démocrates du FOMC / économistes”

  1. Glude dit :

    Pourquoi ça favorise Illary précisément?

  2. laurent dit :

    Tu coup le Bund vient de refaire badaboummmm !!!
    On voit une fois de plus que l’on est pas prés de redresser quoi que ce soit en europe ….

  3. Anthony dit :

    Et les marchés EU rebondissent d’avantage, ce qui favorise la spéculation des banques en sursis…

  4. Héfaillitos, la faillite c'est bientôt dit :

    Puisque on est dans les banques pourries, des rumeurs de Bail in sur la Deutsche Bank. C’est quand même curieux des bail in en période d’argent gratuit à la BCE. Le milieu de la bankstérie se foutrait pas un peu de notre gueule… enfin, disons se foutrait de nos gueules plus que d’habitude.

    Sachant, d’après les artciles de notre hôte que les banksters franchouillards ne sont pas en meilleure posture, il vaut mieux se barrer si vous ne l’avez pas déjà fait.

    « Octobre est le mois de faillites » c’est ce qui se dit depuis les années 29… Si ce n’est pas cette année, ce ne durera pas plus longtemps que l’an prochain.

    Les seuls conseils à donner c’est de ne pas être endetté. En cas de faillite, vos crédits sont des « actifs » de la banque en faillite. Autrement dit, un autre acteur financier peut racheter des volumes des prêts consentis par cette banque en faillite pour une somme modique… Les banques en difficultés devraient faire de façon normale et logique mais ne le font pas puisqu’elles ont le droit de se servir sur votre compte.
    Ce qui veut dire que vous continuerez à rembourser les prets même si votre bankster crève la gueule ouverte.
    Et que si vous pouvez pas, vous serez expulsés en masse comme en Grèce actuellement ou aux subprimes des états unis, avec les robots signeurs d’expulsions dont vous avez peut-être entendu parler.

    Ceux qui avaient un crédit tout en ayant de l’épargne, c’est votre cas qui posait problème depuis quelques années. Avec un crédit et une épargne, vous pouvez faire valoir devant les tribunaux de commerce votre « position nette » vis à vis de la banque, qui est une entité commerciale. Des lois pour « junioriser » les déposants ont été votées. Ce qui signifie que si votre banque crève, les déposants seront les derniers prioritaires pour toucher le du… autant dire que vous pouvez vous asseoir dessus. Mais mes amis, il faudra continuer à rembourser vos emprunts, comme la double peine.

    Ceux qui n’ont que de l’épargne et pas de dette, ce sera à oublier. Votre argent, ben « y’a plus mon monsieur michu » « c’est pas notre faute, c’est la faute à la vilaine crise qu’on a pas vu venir mon bon monsieur ».

    J’ajoute à cela les récentes lois pour les assureurs qui peuvent désormais limiter les sorties des assurances-vie.

    Comme je le disais sur un autre post, la logique n’est plus de ce monde. La faillite arrivera en son temps. Demandez aux étoiles sa date.

    Puis si le hasard fait que vous avez des entrées d’argent à prévoir (genre héritage etc…) je vous conseille de ne pas laisser ça trainer. Ayez des projets pour cet argent au lieu d’être les otages/agneaux sacrificiels des banksters qui font faillite en lisant les dates dans les étoiles et l’ésotérisme.

Commenter