29 décembre 2016 9

Ça va mal !

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Banques : Banques Européennes

Ça va mal, surtout dans la zone euro, à cause des risques posés par les banques italiennes et en particulier par Banca Monte dei Paschi di Siena (BMPS) dont le passé est sublime mais l’avenir très sombre,

Document 1 :

Les rendements du Schatz ont encore battu hier 28 décembre leur plus bas record en séance,

Document 2 :

Ces risques se répercutent sur les rendements des Notes, ce qui confirme que l’€-crise sera peut-être un facteur limitant de la croissance américaine stimulée par l’élection du Donald.

Les Marioles de la BCE ont lancé la troisième série de prêts à très long terme sur quatre ans (TLTR0 II) la semaine dernière en offrant généreusement des centaines de milliards d’euros aux banques qui le désirent, ce qui devrait stimuler la croissance dans la zone… d’après eux.
En fait, une quarantaine de milliards d’euros ont été distribués,

Document 3 :

Ils se trompent totalement car cet afflux d’argent ne se traduit pas par une augmentation des prêts aux entreprises et aux ménages mais par des dépôts supplémentaires auprès de la BCE,

Document 4 :

Une fois de plus, il faut souligner que les Marioles de la BCE continuent à faire de la cavalerie à grande échelle : ils prêtent les dizaines de milliards d’euros que les banques déposent immédiatement en retour auprès de la BCE !

Pour l’instant, tout va bien.

Mots-clés: , , , , , , , ,

9 réponses à “Ça va mal !”

  1. josick dit :

    Allons, allons, voyons, c’est bientôt Nouvel an, devoir ne pas casser l’ambiance !

  2. Bertrand dit :

    Ces mafieux ont tué une banque qui existe depuis 500 ans.
    Et ce sont les couillons qui vont payer. Damned.

    • le coq dit :

      Et combien d’agriculteurs la banque monté paschi à t-elle ruiné en l’an 1500? en jouant sur le cycle des taches solaires et le cours du blé, en achetant les récoltes sur pieds à bas prix au paysans en sachant que les prix monteraient à cause de la faiblesse des tâches noires du soleil et vice versa?
      CA été un sport favori des banque italienne, on ne devient pas riche par hasard mais en volant le fruit du travail d’autrui.
      Et depuis 500 ans rien n’a changé, seuls les mots dans la bouche changent pour bercer les âmes fragiles mais pas l’esprit de la malhonnête qui guide les rapaces du matérialisme à outrance. Cela montre que l’évolution de humanité se fait très lentement, aussi lentement que la déclinaison de l’écliptique qui fera changer le sens de rotation de la terre tous les 51 000 ans. Bientôt le soleil se lèvera à l’ouest et se couchera à l’est et les gens n’auront encore rien compris à leur servitude.

  3. Andrea dit :

    petit rappel: D’abord krach actions ensuite obligations

    Nous sommes dans krach actions.

    • grouik dit :

      N’est ce pas plutot le contraire?Hausse des taux provoque baisse des obligations.Les gens se réfugient alors sur les actions pour fuir le crack obligataire.En ce moment c’est difficile de voir parce qu’on est en plein habillage des comptes de fin d’année.En italie,une réponse vient d’etre donnée pour une banque italienne:nationalisation.La dette publique augmente,mais au point ou on en est on peut continuer a l’infini.Pareil avec la dette US qui vient d’exploser sous Obama et que Donald veut continuer a augmenter.On cherche a nous vendre un nouveau paradigme, »l’endettement infini »,on cherche a nous faire croire que c’est possible,qu’on va s’en sortir comme ça ou avec l’inflation.Mais l’inflation il ne pourra pas y en avoir parce que la plus part des gens sont rincés dans le monde.Quand a l’endettement a l’infini,je suis convaincu que la réalité rattrapera le virtuel

    • Cestpasgagne dit :

      On est dans un krach action ?

      Ah bon…. ?

      On en apprends tous les jours.

  4. FredSV dit :

    Si il reste un peu de scotch des italiens,
    Par là aussi ça fuit !
    http://www.leblogfinance.com/2016/12/les-banques-espagnoles-contraintes-de-rembourser-les-interets-abusifs-sur-prets-immobiliers-le-secteur-plonge.html
    La BCE peut faire tourner l’imprimante encore plus !

  5. Bertrand dit :

    https://1drv.ms/p/s!Avz6ECeu56pmhzHutdjPat83732k

    Nous savons faire des gains pas des pertes……

Commenter