10 février 2017 4

TrUmP, les Américains monétaristes et la croissance

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Monétarisme

Une fois de plus, les Américains se comportent en experts monétaristes, ou du moins ils réagissent parfaitement en conformité avec le monétarisme (bien compris).

En effet, d’après les derniers chiffres publiés par la Fed, au 30 janvier, ils n’ont augmenté leurs dépôts dans les caisses d’épargne que de 4,89 % d’une année sur l’autre, ce qui correspond à l’agrégat monétaire M2-M1,

Document 1 :

La barre critique des 5 % vient donc d’être franchie (par le bas), ce qui signifie que le taux de croissance du PIB réel est revenu au niveau de son potentiel optimal de l’ordre de 2,5 % (d’une année sur l’autre), au même niveau que celui de la variation de la masse monétaire libre,

Document 2 :

Les Américains ont confiance en la politique que va mener le Donald qui va faire créer des emplois aux Etats-Unis quoiqu’en pensent ses adversaires particulièrement actifs dans les médias.

C’est une très grande réussite, du Donald, des Américains et du monétarisme, du moins tel que les gens de la Fed le conçoivent et tel que je l’explique depuis un certain nombre d’années !
Tout est simple !

Par la suite, cette croissance du PIB sera certainement supérieure à son potentiel optimal surtout grâce à l’abaissement prévu du taux de l’impôt sur les bénéfices : les Républicains du Congrès préparent une loi (qui sera certainement votée) réduisant ce taux à 20 % alors que le Donald envisageait 15 %.

Mots-clés: , , , , ,

4 réponses à “TrUmP, les Américains monétaristes et la croissance”

  1. Bertrand dit :

    Oui,mais,…..La dette????? C’est pour les cons qui l’achètent!!!!elle est La , elle reste La c’est tout.personne ne peut rien y changer quand il faut x fois de dette pour faire 1 fois de PIB…c’est la culture économique du monde qu’il faut changer.

Commenter